5 révolutions technologiques dans la mode

Entre les robes qui deviennent transparentes et le t-shirt en spray, la mode nous étonne de jour en jour ! Aujourd'hui, Perrine vous fait découvrir les révolutions technologiques les plus folles de ces dernières années.

5 révolutions technologiques dans la mode

Quand la science s’invite dans le vêtement, ça envoie généralement du bon gros lourd : on connaissait déjà le vêtement amovible, la ceinture à message ou encore le t-shirt qui change de couleur mais les nouvelles technologies progressent tellement vite que les possibilités de création se multiplient chaque jour. Accrochez-vous bien à vos barreaux de chaises, voici les derniers bijoux de la technologie haut de gamme !

La robe vidéo

Pour sa collection Automne-Hiver 2012-2013, Franck Sorbier n’a présenté qu’une seule et unique pièce qu’il a créée en collaboration avec Intel : une longue robe blanche sur laquelle étaient projetées des vidéos par un système de video-mapping 3D.

Les 15 robes virtuelles ont revisité le conte de Charles Perraut, Peau d’Âne, à la sauce 2013 : la marraine la bonne fée pilote tout le bazar depuis son ordinateur et fait opérer la magie via un projecteur. Mode + hautes technologies + conte mythique = étoiles dans les yeux telle une enfant de 8 ans.

http://www.youtube.com/watch?v=8n0C3ZwFpCQ

La robe 2 en 1

Hussein Chalayan est sans doute le maître incontesté de la mode technologique : il est l’un des premiers créateurs à avoir intégré des systèmes électroniques complexes dans ses vêtements pour créer du mouvement, de la lumière ou du son.

L’une de ses dernières petites merveilles, c’est cette robe, qu’il a présenté lors de la dernière Fashion Week de Paris : la robe courte se transforme en robe longue noire en un battement de cils. Ou plutôt en un arrachage de pression. De quoi faire une entrée de belle gosse en soirée.

La robe fumigène

La créatrice danoise Anouk Wipprecht a mis au point une création d’un nouveau genre : une robe munie d’une batterie, de capteurs et de petits tuyaux qui libèrent de la fumée à l’approche d’un individu. Avec cette Smoke Dress, la styliste a voulu explorer le concept d’intimité, de camouflage et de disparition par le biais du vêtement.

Un peu à la manière des pieuvres qui libèrent de l’encre en cas de danger, la robe envoie un signal non verbal qui invite l’autre à bien gentiment dégager le passage. Certes, c’est un peu compliqué d’adopter cette robe au quotidien mais visuellement, qu’est-ce que c’est beau…

Le vêtement éléctro-luminescent

Incruster des LED dans le textile, ce n’est pas vraiment nouveau : les amateurs de tektonik et de dancefloor ont adopté la tendance du t-shirt ou de la ceinture à messages depuis bien longtemps. Mais LumiGram, une compagnie spécialisée dans les diodes lumineuses, est allée encore plus loin avec des vêtements entièrement constitués de fibres optiques.

Résultat : des vêtements étincelants qui vous transforment en sapin de Noël sur pattes. Le seul point négatif c’est quand même que le procédé ne marche pas à la lumière du jour. J’aurais fait sensation dans le bus.

La robe imprimée en 3D

La pin up Dita Von Teese a récemment inauguré la toute première robe imprimée en 3D lors de la dernière Fashion Week de New York au Ace Hotel. C’est le designer Michael Schmidt et l’architecte Francis Bitonti qui ont imaginé cette robe en nylon constituée de 13 000 cristaux noirs Swarovski.

Avec ses 3 000 articulations et sa structure rigide, la robe pèse presque 5 kilos ! Mais c’était sans compter sur la grâce de Dita qui nous fait oublier combien la mobilité est réduite dans cette robe époustouflante.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Trois
    Trois, Le 21 septembre 2013 à 1h26

    J'avais vu aussi cette robe-ci qui répond aux battements de coeur de la personne qui la porte. C'est un truc de fifou !

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)