Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Body positive

Rapport au corps : les mannequins changent, les vraies filles suivent

Rentre le ventre et tais-toi…

Jusqu’ici, c’était les couturiers qui faisaient flancher les filles du peuple en les obligeant à rentrer le ventre pour rentrer dans un 36 Zara. On se rappelle ainsi de Karolina Kurkova, une mannequin tchèque qualifiée de « grasse » parce qu’elle avait mangé au moins 4 fois en dix jours. S’en était suivi un scandale éclair et des levées de boucliers, notamment sur les podiums espagnols, à présent interdits aux mannequins de moins de 45 kgs. Une avancée certes, mais 45 kgs, c’est peu… En attendant, les filles complexent, les tailles ne cessent de s’étriquer et la plupart des magazines n’aident en rien, rappelons-nous du dossier « Spécial Rondes » de Elle, qui qualifiait de « ronde et sexy » des filles simplement… normales. En somme malgré quelques sauts de puce, la pression sociale reste forte pour celles qui ne rentrent pas dans le moule…

Rapport au corps : les mannequins changent, les vraies filles suivent
Karolina Kurkova et son fameux « graillou »

Ce fameux « moule », créé par les professionnels de la mode et relayé par les médias, semble changer un peu de forme. En juin dernier, la rédactrice en chef de Vogue Royaume Uni, Alexandra Shulman jetait un nouveau pavé dans la mare en envoyant une lettre aux plus grandes maisons de couture, les exhortant à augmenter les tailles de leurs modèles afin que les mannequins rentrent dedans. Et l’appel a payé, comme on va le voir maintenant (teasing de ouf pour que tu tournes la page).

Amber Rose :  » Je veux révolutionner le visage du mannequinat ».

Que la lettre d’Alexandra Shulman ait déclenché une prise de conscience ou non, toujours est-il que depuis cet été, de nouvelles icônes voient leur côte monter en flèche.

Il y a Amber Rose (connue aussi pour être la petite copine de Kanye West), qui déclarait dans le magazine Complex : « Je veux changer le visage du mannequinat. Je veux que les jeunes filles grandissent en sachant qu’elles peuvent manger normalement ET être assez bien pour devenir mannequins ».

Une opinion partagée par Crystal Renn, coqueluche des photographes depuis un petit moment, qui sort en Septembre un livre intitulé « Hungry », retraçant son parcours de mannequin « traditionnel » à mannequin « Size Plus ». Les Size plus sont une branche du mannequinat peu connues du public et même des modèles, comme en témoigne Crystal : « A 17 ans, mon agence m’a parlé des « Size plus », parce que je n’en pouvais plus de ne pas manger. J’ai su que c’était la route que je devais prendre, je suis sortie et j’ai commandé une salade avec du saumon et des noix ! »

crystal renn Gauche : une dame pourvue dans le Glamour US de Septembre 09
Droite : Crystal Renn, mannequin Size + qui a la cote.

Cette tendance à décomplexer les filles s’installe même dans le Vogue US du mois de Septembre, dans lequel on peut voir Lizzi Miller avec un petit bidon page 194 (photo ci-dessus), illustration d’un article qui explique que l’important ça n’est pas de se dire « je dois maigrir », mais « qu’est ce qui me plaît le plus chez moi ? ». Une question qu’on oublierait presque de se poser, à force de se concentrer sur ce qui ne va pas.

Et maintenant ?

Tout ça, c’est bien. Mais est ce que ça se répercute sur les vraies filles de la vraie vie ? Eh bien oui, ça commence. Pour preuve Leïla Freiger et sa vidéo 38-40, qui explique comment elle apprend à aimer son corps.

Voilà, donc l’idée c’est que si tu veux que le spectacle continue, tu vas page 3.

Leïla Fréger est une madmoiZelle qui touche à tout. Elle écrit des livres, fait des films, va apprendre les claquettes et elle a même une marque de fringues kitch dans ses cartons. Son dernier défi a consisté à accepter son corps en le projetant sur grand écran, démonstration :

[vimeo]https://vimeo.com/13496518[/vimeo]

madmoiZelle.com : Qu’est ce qui t’a donné envie de faire cette vidéo ?

Leïla Fréger : Chaque mois, la maison de l’étudiant organise un « défi forum », qui consiste à réaliser une vidéo sur un thème donné. Cette fois là, le thème était la liberté. L’idée de faire un sujet sur mon corps s’est très vite imposée. La liberté c’est aussi l’absence de liberté, et le corps représente la limite à cette liberté.

madmoiZelle.com : Est ce que tu voulais te prouver quelque chose ?

Leïla : Toutes les étapes de fabrication de ce film ont constitué un défi. J’ai bien été obligée de regarder et re-regarder tous les défauts. En cherchant des plans où on les voit, mais pas trop quand même pour que je puisse le supporter. Et puis toujours le doute « mais est-ce que cela a du sens? » Mais qu’est-ce qui m’a pris!! » « comment cela va être reçu, perçu? »… Je suis allée jusqu’au bout, et vraiment j’en suis contente, ce n’était pas simple. Je voulais rendre hommage à mon corps, et faire la paix, parce que bon, il est pas parfait, mais c’est le mien… Pas évident, vraiment. Mais très thérapeutique

madmoiZelle.com : Qu’est ce tu penses de ton corps ?

Leïla : Je lui reproche des petites choses, une vergeture ici, une autre là, des petites veines qui ont éclaté par ici… Pas assez ceci, trop cela… et bien sûr, le mal du siècle si on en croit tous les journaux : la cellulite. Cette obsession médiatique me fait rire jaune. Je pense que si on arrêtait de me montrer du lisse, je me sentirais plus à l’aise avec mon corps. Mais pour me rassurer je me dis qu’il y a des gens qui l’aiment comme ça ! J’ai longtemps été très mince, alors c’est plus au changement que j’ai du mal à me faire, je me vois toujours en comparaison à avant, et non pas juste comme je suis. Mais je commence à m’y faire. Et puis le film m’a fait du bien.

madmoiZelle.com : Est ce que tu penses que les choses vont changer, grâce à des filles comme Crystal Renn ?

Leïla : Si mes mensurations étaient les mensurations présentées comme « canon de beauté », je me sentirais sans doute mieux avec. Donc oui, en voyant des filles comme elles, on a envie de pousser un soupir de soulagement.
Retrouve Leïla sur son supermegachouette blog, Laboiteatrucs.

Merci pour cette chouette interview, et longue vie aux filles bien dans leurs souyers* !

*oui je sais, c’est soullier.

Les Commentaires
52

Avatar de marnie_aka_tcheshu
20 juin 2012 à 22h32
marnie_aka_tcheshu
La vidéo de Leïleï m'a complètement retournée. J'en ai presque eu les larmes aux yeux tellement je me suis rendue compte de certaines choses immondes, et d'autres belles, qui font que mon corps est.
Elle est assez terrible la vidéo, terriblement vraie.
Ce n'est pas facile de regarder quelqu'un assumer son corps sous tous les angles quand on a du mal à aimer le sien. C'est une question de point de vue. Et puis, le 38/40 de LeïLeï n'est pas si distordu comme le serait le mien ou celui d'une autre mad' mal à l'aise avec son enveloppe.
Cela dit, juste avant ceele-ci, j'ai regardé la vidéo de Toute Nue Style et j'ai trouvé un petit lien de corrélation. On l'a vue telle qu'elle était, alors que malgré elle peut-être, elle s'est quand même cachée derrière l'obscurité de la pièce, et maintenant, comme dit, elle se rattrape !
On est toutes pareilles, on a toutes des défauts. Toutes, on ne verra qu'eux, et nous nous dirons que ce que les gens voient, c'est ça, et alors, c'est là que le malaise s'installera, et il s'installe bien, ce crevard.
"Je vois cette peau de doutes dont pourtant certains se sont épris"

Retenons cette phrase.

Ces vidéos sont alors là pour nous remonter un peu du gouffre dans lequel on tombe. MERCI.
0
Voir les 52 commentaires

Plus de contenus Body positive

Sorties
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

Lifestyle
Sponsorisé

Deux femmes se confient sur leur réorientation professionnelle

Humanoid Native
Body positive
thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash

« Je créais des régimes mais tout ce que je pensais était faux » : une diététicienne fait son mea culpa

Marie Chéreau

22 avr 2022

15
Body positive
ok_2

À quoi ressemble un corps de 70, 90, 100 kg ? Des femmes le montrent sur TikTok et ça fait du bien

Barbara Olivieri

19 avr 2022

Grossesse
Capture d’écran 2022-04-19 à 09.58.28

Chez Vogue, on adore Rihanna mais on retouche sa ligne de grossesse dans le plus grand des calmes

Camille Abbey

19 avr 2022

Actualité mode
Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Anthony Vincent

12 avr 2022

Body positive
[Site web] Visuel vertical Édito

Cette nouvelle tendance TikTok refuse les filtres et célèbre la beauté « vraiment » naturelle

Marie Chéreau

05 avr 2022

Body positive
Camila Cabello s’épanche sur son mal être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Camila Cabello s’épanche sur son mal-être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Anthony Vincent

04 avr 2022

Société
Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Anthony Vincent

29 mar 2022

2
Parentalité
Capture d’écran 2022-03-25 à 10.19.31

« J’aime quand ton corps dit : pompe, pompe, pompe » : Ashley Graham dévoile l’allaitement sans filtre

Camille Abbey

25 mar 2022

Body positive
brownie_visuel_V

« Pour les hauts, on s’arrête au M » : la marque de mode Brownie est-elle sérieuse ?

Marine Normand

22 mar 2022

75

La vie s'écrit au féminin