Hypersensible, j’ai enfin appris à accepter toutes mes émotions


Les émotions, Elise en ressent beaucoup, si bien qu'elles précèdent toujours ses mots. Une sensibilité qu'elle a appris à dompter.

Hypersensible, j’ai enfin appris à accepter toutes mes émotions

En partenariat avec Nikon (notre Manifeste)

Participe au Nikon Film FestivalTu lis madmoiZelle et tu participes au Nikon Film Festival 2019 ?

Envoie-nous ton court-métrage à jaifaitca[at]madmoizelle.com, avec en objet « Nikon Film Festival » ! Il sera regardé avec attention. ♥

Depuis toute petite, on me traite de « chialeuse ». Enfant, on m’engueulait parce que je pleurais, et que j’étais incapable d’expliquer pourquoi.

« Pourquoi tu pleures ? »

La question sans réponse qui désarmait mes parents.

« Ça va passer avec l’âge » leur chuchotait-on comme si on évoquait une maladie ou un défaut qui se guérirait avec le temps.

L’hypersensibilité, un cadeau empoisonné ?

Depuis que je suis arrivée chez madmoiZelle, j’ai appris énormément de choses sur moi, notamment que je suis hypersensible. « C’est une force, de ressentir tout ça », m’a-t-on appris.

Tout éprouver, plus fort, pour les autres, à travers eux, à l’extérieur de soi-même. Déceler les infimes particules de langage que personne n’ose dire, mais que je ressens.

N’essaye pas de cacher ta tristesse mon amie, car je la ressens comme si elle était la mienne.

Je me fais déborder, renverser par les émotions, je ne sais plus quoi en faire. Il y en a trop, tout le temps.

J’ai souvent lutté, je m’en suis voulu d’être hypersensible, de pleurer, j’ai eu l’impression d’être une enfant qui ne savait pas parler. Juste pleurer…

Je suis émotion, le court Nikon qui me touche

Et si c’était ça, ma façon de communiquer ? Les émotions ? En regardant ce court-métrage de Perspektiv’A, je me suis vue. (Bon, ok, avec des cheveux.)

Fruit des artistes Dima Isaev et Mathie Charlote, je me suis retrouvée face à la force des émotions et comment elles s’expriment en quelques instants à travers nos yeux, nous rendant tour à tour indestructibles ou fragiles.

Comment en un regard, un rire, une larme, tout est dit, tout sort, avant de laisser place au soulagement.

Et bordel, c’est beau, c’est fort !

je suis émotion nikon film festival

Clique pour regarder Je suis émotion en lice pour le Nikon Film Festival

Tous les jours, je me rappelle combien ça nous rend vivantes et humaines de vivre à travers nos émotions. Et que je n’ai pas besoin d’en avoir peur.

Qu’elles ne sont pas des boulets qui me lestent, mais qu’elles sont là, comme des amies, à parler à ma place quand les mots ne suffisent pas. Qu’il n’existe pas de hiérarchie entre elles, pas une plus mauvaise qu’une autre.

Être hypersensible et ne plus s’en excuser

Je sais qu’un jour viendra où je saurai qu’elles sont là, et qu’elles ne seront plus aussi bruyantes et bavardes. Et si ce jour n’arrive pas, et bien…. Tant pis. Je n’ai plus envie de m’excuser pour ça.

J’ai encore un peu peur de la colère, je pense pourtant que je serai sereine quand je saurai l’écouter sans la laisser tout détruire autour de moi.

Avec le temps, j’ai même trouvé quelques astuces pour gérer mon hypersensibilité.

Je médite, je m’isole un peu quand j’en ressens le besoin, je respire beaucoup. J’écris tout ce qui me traverse et surtout je parle aux gens, au lieu de m’enfermer dans mes doutes et dans ma tête.

Partage ce film à toutes les personnes qui pleurent, qui rient, qui s’extasient « sans raison », pour leur rappeler qu’elles n’ont pas besoin d’en avoir. Si toi aussi tu pleures et que tu apprends à faire la paix avec ça, je t’envoie du love.

Si tu souhaites soutenir Perspekitv’A et ce court-métrage, rendez-vous sur le site du Nikon Film Festival, et tu peux aussi les suivre sur leur compte Instagram.

Enfin, pour ne rien louper des prochaines pépites du concours, abonne-toi au Chatbot Messenger !

À lire aussi : Pleurer en public, ce n’est pas une honte, promis !

Elise S.

Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Commentaires

Luna3031

Bonjour,
Je m'appelle Luna et je suis étudiante en graphisme et moi-même hypersensible. Pour mon examen de fin d'année, j'aimerais réaliser un livre sur l'hypersensibilité et pour ça j'aurais besoin de témoignages et/ou de créations. Auriez-vous un peu de temps pour écrire quelque chose sur l'hypersensibilité? Vous pouvez écrire ce que vous voulez ou encore dessiner ou m'envoyer vos créations artistiques sur l'hypersensibilité. Pas besoin d'être un écrivain ni artiste, le but c'est d'exprimer ce que vous voulez sur l'hypersensibilité. Pas besoin non plus que ce soit un long texte ni un grand dessin, ça peut même être une phrase ou juste des mots. Vous avez total liberté. Le but est que ces témoignages aident d'autres personnes hypersensibles qui liront ce livre. N'hésitez pas à en parler autour de vous si vous connaissez quelqu'un que ça intéresses.
Si vous êtes intéressé vous pouvez m'écrire sur mon adresse email : luna.soleil@hotmail.com
  • Envoyez moi ce que vous voulez mais si c'est du texte je préfère qu'il soit écrit à la main et que ce soit une photo ou un scan.
  • Vous avez le choix de rester anonyme ou non, si vous voulez une photo de vous avec le témoignage vous pouvez m'en envoyer et si vous voulez que votre nom apparaisse dites-le moi.
  • N'hésitez pas à m'envoyer des questions par e-mail, je répondrais avec plaisir.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!