Live now
Live now
Masquer
pub-gillette-venus-poils
Body positive

Des poils pubiens qui chantent et qui dansent, eh bien pourquoi pas ?

21 mai 2021

La marque de rasoirs Gillette vient de publier une vidéo tout à fait… particulière. Disons que si vous n’avez jamais vu un poil pubien danser et chanter, c’est le moment. Alors les gars, on a du mal à vendre des rasoirs ? Les temps sont durs ?

On est vendredi, l’actualité est déprimante au possible, mais parfois, il y a des petites choses qui attirent notre attention et nous fascinent sans raison particulière. C’est un peu ce qui se passe ici, avec cette vidéo dont on ne sait pas vraiment quoi faire en vérité.

Est-ce que cette chanson va vous rester en tête un bon moment ? C’est probable (et c’est sûrement le but d’ailleurs).

Voici donc sans plus attendre la dernière publicité américaine de la maque Gillette pour ses rasoirs Venus : « The Pube Song »

Venus for Pubic Hair & Skin presents: #ThePubeSong

Venus et sa publicité pour les poils pubiens

Globalement, ce qui est dit, ou plutôt chanté à la façon d’une comédie musicale dans cette vidéo, c’est que les poils pubiens existent, même si on ne les voit pas assez, et qu’on est libres d’en faire ce qu’on veut.

On peut les enlever, on peut les garder, peu importe, c’est notre choix et bla-bla-bla (mais avec plein de rasoirs en arrière-plan).

Oui, merci Gillette, on a bien compris que les temps étaient durs pour les fabricants de rasoirs ces derniers temps, mais c’est pas avec une vidéo marrante que tu vas nous faire faire un bond en arrière niveau injonctions qui pèsent sur les femmes, désolée.

En vrai, cette publicité est emblématique du virage que sont en train de prendre les marques comme Venus ces dernières années. Les femmes s’épilent de moins en moins, s’en foutent de plus en plus, et c’est tant mieux. Les injonctions faites au corps des femmes tombent peu à peu, et on ne peut que s’en réjouir.

Cette vidéo est un symbole, celui d’une marque qui est consciente de la position délicate dans laquelle elle est, et de l’époque dans laquelle elle évolue.

Mais soyons lucides malgré tout : cette pub fonctionne… La preuve, on en parle nous aussi, alors que nous luttons chaque jour contre les injonctions dans notre magazine.

Ne nous inquiétons pas trop non plus pour l’avenir des marques comme Gillette : même si la chasse aux poils ne fait plus autant vendre qu’avant, il y aura toujours d’autres complexes à nous refiler, on leur fait confiance, hein.

À lire aussi : Cette marque affiche des poils pubiens sur Instagram

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Body positive

Grossesse
feat-ashley

« Mes vergetures ressemblent à l’arbre de vie » : la belle ode d’Ashley Graham à son corps enceint

Camille Abbey

06 déc 2021

Sport
Photo Didier Bonin

On vous emmène dans un cours de strip tease visant à… piétiner le patriarcat

Mathis Grosos

28 nov 2021

Société
Justin Bieber filtre

Le filtre Insta qui « rend gros » à coups de donuts, plus cringe que drôle

Eva Levy

23 nov 2021

Société
Podcast Matière Grasse

Abonnez-vous à Matière Grasse, le podcast anti-grossophobie de Gras Politique

Eva Levy

16 nov 2021

Body positive
Sarah-Jessica-Parker-en-couverture-du-magazine-Vogue-US-de-décembre-2021

« Que dois-je faire ? Arrêter de vieillir ? » : Sarah Jessica Parker dénonce l’âgisme visant les femmes

Anthony Vincent

08 nov 2021

3
Body positive
pexels-daria-liudnaya-8166408

On vous emmène dans un institut de beauté différent, qui prend soin de tous les corps

Anthony Vincent

06 nov 2021

5
Body positive
Jonah hill

Arrêtez de commenter le corps des autres — y compris celui de Jonah Hill

Aïda Djoupa

15 oct 2021

Développement personnel
Deux femmes noires, l'une pose sa tête sur l'épaule de l'autre.

Pour les personnes opprimées, « cultiver le plaisir est un acte de résistance »

Hélène Molinari

13 oct 2021

Mode
la-grande-fripe-smol

Une friperie « grandes tailles » ? Ça existe, et c’est en ligne !

Solenne Rivet

12 oct 2021

5
Body positive
Lena Dunham est victime de body-shaming grossophobe sur sa photo de mariage postée sur Instagram

Critiquée pour son poids sur ses photos de mariage, Lena Dunham rappelle que « minceur » ne rime pas toujours avec « bonheur »

Anthony Vincent

11 oct 2021

4

La vie s'écrit au féminin