Live now
Live now
Masquer
comment-trouver-stage
Jobs et études

Comment chercher et trouver un stage ?

Aaaaah trouver un stage, quête éperdue de tant de jeunes chaque année. Tu rames, et tu commences à paniquer ? Respire, Esther te file ses conseils.

Le 10 novembre c’est la journée internationale des stagiaires. Bonne raison de lire ou relire ces conseils pour trouver un bon stage. 

Publiée le 4 septembre 2018

Trouver un stage, la mission impossible qui angoisse des tas d’étudiantes et d’étudiants chaque année…

C’est vrai que ce n’est pas chose aisée. On a souvent l’impression de ne pas avoir les codes, le réseau, le temps, pour trouver le graal.

Pourtant, en suivant quelques règles de base, trouver un stage – et un bon stage – n’est pas impossible.

Alors voici quelques conseils à lire avant de te lancer à corps perdu dans cette démarche, qui j’en conviens n’est pas la plus facile, mais pourra t’ouvrir les portes du monde professionnel (tant rêvé ou redouté, selon qui tu es).

Définir ce que tu cherches

Avant de commencer à envoyer des candidatures, pose toi deux minutes (ou deux heures, c’est vrai que c’est une étape qui peut prendre un peu de temps). Il faut que tu saches ce que tu cherches, et pour cela deux critères :

  • Quelles compétences tu as ?
  • Quelles compétences tu cherches à acquérir ?

Les premières sont tes arguments de vente, celles qui te permettront de convaincre tes potentiels employeurs que tu sauras leur apporter quelque chose.

Avoir bien conscience des secondes sert à bien cibler les organisations que tu veux intégrer en fonction de leur mode de fonctionnement, valeurs, activités… ainsi que les services et postes à l’intérieur de ces mêmes organisations !

Car c’est toujours mieux d’atterrir là où on a l’impression d’être utile et d’apprendre des choses que dans une boîte qui ne nous intéresse pas à un poste qui ne nous fascine pas.

Au passage, je te conseille de choisir en priorité les postes et entreprises qui te font vraiment kiffer : c’est plus facile de rédiger une candidature dans cet état d’esprit !

Pour trouver un stage, personnalise tes candidatures

Le corollaire, c’est de personnaliser les candidatures, de montrer pourquoi tu t’adresses à cette structure en particulier, et pas à une autre.

D’où le conseil précédent de choisir celles qui sont tes préférées en premier, car c’est plus simple d’être enthousiaste et convaincante lorsque c’est ton poste de rêve.

Et ainsi tu pourras te baser sur ce modèle et le décliner pour d’autres organisations, en changeant quelques phrases qui montreront que cette lettre a été écrite pour cette entreprise et pas pour une autre.

Fais la même chose pour ton CV : adapte le à chaque poste ou organisation convoité en mettant en avant les formations et expériences qui attireront le mieux l’attention du service ressources humaines.

Envoie les candidatures sans compter

Même si c’est long et fastidieux, envoie autant de candidatures que tu le peux. La pêche au stage est une activité harassante, c’est vrai qu’il faut parfois envoyer 50 mails pour obtenir 2 réponses, mais c’est justement la raison pour laquelle il ne faut pas lésiner sur la quantité.

Petite technique pour optimiser ton temps et ton efficacité quand vraiment tu satures : avoir différents modèles de lettres pour les différents types de stage que tu vises et les adapter à chaque fois avec un mot personnalisé pour chacun.

Car dixit Clémence Bodoc, c’est une erreur de débutant·e d’envoyer quelques candidatures et d’attendre les réponses avant d’en lancer d’autres si ça n’a pas marché. Car pendant ce temps, les vrais de #LesVraisSavent ont candidaté à TOUS LES POSTES et comme pour Parcoursup : ils attendent d’avoir leur premier choix avant de renoncer aux autres.

Quand tu cherches un stage, n’aie pas peur de relancer

J’inclus ici une petite ligne sur l’importance de la relance non pas pour forcer mais bien pour réaffirmer ton intérêt pour cette offre – c’est une manière de dire « Coucou je suis toujours là si vous cherchez encore ».

Ça sert à prouver à quel point tu tiens à ce stage, plus qu’une autre personne. Ça peut remettre ton dossier sur le haut de la pile juste parce que tu as passé un coup de fil au bon moment et faire la différence.

Bien sûr, je ne parle pas d’un mail par jour si tu n’as pas de réponse sous 48h, mais au bout de 2 semaines tu peux renvoyer un premier mail pour prendre la température par exemple.

Utilise les potentielles ressources de ta fac ou de ton école

Beaucoup d’universités/facultés et d’écoles ont des services dédiés pour venir en aide aux étudiant·es en recherche de stage.

Cela peut être une newsletter relayant régulièrement des offres, une plateforme sur laquelle les organisations peuvent déposer des offres, voire sur lesquelles on peut directement se porter candidat.

Dans certains établissements tu trouveras aussi des associations étudiantes ayant des partenariats avec des associations, des « junior entreprises » dont tu peux facilement rencontrer les clients, des sponsors pour certaines formations et événements qui indiquent qu’il y a un contact à l’intérieur…

Les forums ou speed-dating peuvent aussi être un bon plan !

Un conseil si tu ne disposes pas d’une telle plateforme, tu peux aussi choper les identifiants des plateformes de tes potes/frères/soeurs : une candidature « spontanée » bien sentie est parfois payante !

Utilise ton réseau (non ce n’est pas un gros mot)

Je te vois derrière ton écran, à rager en disant que de toutes façons même en appliquant ces conseils, tu n’as pas le bon réseau pour parvenir à tes fins. Ou bien rechigner à faire appel à ton entourage parce que « tu n’es pas comme ça blablabla ». (Ne me ments pas, je le sais car j’ai été cette personne.)

Sauf que, qu’on le veuille ou non, ça marche au moins en partie comme ça.

Mais surtout, alors que le réseau peut être un mot qui fait peur, le terme recouvre une réalité bien plus vaste que « ton oncle bien placé au conseil général d’Indre-et-Loire ».

Quand on parle de réseau, ça peut aussi être des profs, une amie qui a déjà bossé dans une boîte qui t’intéresse, c’est aussi celui de ta formation avec une éventuelle association des anciens…

Et puis ça peut aussi être LinkedIn, en faisant une demande de connection avec une personne qui a la même formation que toi, diplômée de ton master ou de ton université ! Il existe aussi l’application Shapr, une sorte de Tinder sauf que tu ne dragues pas au sens amoureux/sexuel du terme mais plutôt au sens professionnel.

À lire aussi : À quoi sert un réseau professionnel et comment s’en faire un ?

Faire passer un CV c’est pas vendre un rein, c’est un petit geste pour une personne en poste ! Ça coûte rien de demander, c’est mettre le pied dans la porte !

Pendant ta recherche de stage, n’aie pas peur de viser haut

Pour finir : si toi aussi tu t’es déjà dit que ça ne sert à rien d’envoyer ton CV ici ou là car tu ne seras jamais retenu·e pour telle ou telle position, s’il te plaît, envoie valser ton syndrôme de l’imposteur bien loin.

Car la réalité c’est que si tu n’essaies pas, tu ne risques effectivement pas de remporter ce poste et que parfois le culot paie.

Alors oui, si tu rêves d’un stage dans cette association réputée inaccessible, ou dans ce cabinet d’avocat de ouf, ou dans cette petite start-up dont le modèle te fait rêver, ou dans cette compagnie théâtrale dont tu adores le travail, ose.

Si tu penses à d’autres conseils, des plateformes dédiées non citées, n’hésite pas à les partager ! Autant se serrer les coudes dans cette épreuve !

À lire aussi : Les 7 commandements d’un stage réussi

Les Commentaires
10

Avatar de moldova
10 avril 2019 à 12h35
moldova
@Kounette Merci beaucoup j'ai trouvé quelques associations qui, d'après des étudiants de ma fac, prennent des L3. Je vais tenter ma chance !
Alors moi je suis à Paris Diderot, en L3 ils demandent effectivement 200h, concrètement ça donne une journée par semaine ou deux demi-journées. Je pensais aussi que ce serait un stage d'observation mais je viens de relire la brochure de cette année et à moins que je l'aie mal lue, il n'y a en fait écrit "observation" nulle part… ok c'est parti, faites péter les patients
Plus sérieusement, je pense qu'ils attendent surtout de nous une implication dans les ateliers, une parole active dans les entretiens supervisés, etc. (en gros une approche du patient indirecte, j'ai l'impression). De toute manière je ne vois pas trop comment on peut rester à observer tout en devant cumuler 200h, donc peut-être que ceci explique cela…
(En M1 ça passe à 300h et en M2 c'est carrément 500h, donc à moins qu'on trouve un lieu de stage graalesque qui rémunère on devra en trouver deux différents... mais c'est apparemment + facile de trouver des stages en master donc je désespère pas)

Edit: je viens de me rappeler qu'en TD de prépa clinique, certain(e)s étudiant(e)s disaient justement à la prof que certaines institutions les avaient refusé(e)s parce qu'ils trouvaient que 200h de stage, c'était trop peu et qu'ils ne sauraient grosso modo pas quoi faire d'eux...
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Jobs et études

Travail
bruce-mars-unsplash-travail reconversion professionnelle

Plus d’une femme sur deux aimerait changer de métier

Maëlle Le Corre

15 sep 2022

2
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Daronne
femme-riche

Les femmes célibataires sans enfants sont celles qui se sont le plus enrichies en 2019

Chloé Genovesi

05 sep 2022

Témoignages

J’ai décidé de quitter Paris pour élever des chèvres à la campagne

Une madmoiZelle

29 août 2022

1
Actu en France
Être prof ou élève trans à l’école reste galère, mais on progresse

Transidentité à l’école : des progrès restent à faire pour protéger élèves et enseignants trans

Charlotte Bernard

28 août 2022

Vie étudiante
Contre la précarité étudiante grandissante, l’Unef veut la création d’une allocation d’autonomie

Contre la précarité étudiante grandissante, l’Unef veut la création d’une allocation d’autonomie

Anthony Vincent

17 août 2022

6
Jobs et études
Photo fournie par Juliettz Cazes

« Travailler sur la mort, ça me connecte aux vivants » : avec le Bizarreum, Juliette Cazes vulgarise le funéraire

Aïda Djoupa

14 août 2022

1
Travail
Entretien-embauche-question-enfant

« Vous voulez des enfants ? » : que répondre à cette question (pétée) en entretien d’embauche ?

Clémence Boyer

10 août 2022

52
Actualité mode
Même les vêtements de chantier des femmes manquent de poches

Les femmes qui travaillent sur des chantiers manquent de poches, et c’est alarmant pour leur sécurité

Anthony Vincent

04 août 2022

14
Santé
[Site web] Template Produit – Paysage (41)

Une étude révèle les chiffres glaçants de la hausse des accidents du travail chez les femmes

Maya Boukella

29 juil 2022

4
Travail
switch-collective-competence-reorientation-pro
Sponsorisé

Votre travail ne vous comble plus ? Et si vous preniez l’été pour vous poser les bonnes questions

La carrière s'écrit au féminin