Live now
Live now
Masquer
bonnes-decisions-psychologie
Et si... Et si...

Prenez des bonnes décisions… en imaginant être quelqu’un d’autre

08 avr 2015 1

« Faites ce que je dis, pas ce que je fais » : l’adage est bien connu. Alors pour vous donner, à vous-mêmes, de bons conseils… mettez-vous dans la peau d’un•e autre !

Avez-vous déjà regretté l’une de vos décisions ? Avez-vous déjà pensé que vous veniez de faire une jolie bêtise, ou de choisir un mauvais chemin, et que ne l’auriez pas conseillé à votre pire ennemi ? Pourquoi sommes-nous capables de donner de bons conseils à nos ami-e-s, sans parvenir à les suivre nous-mêmes ?

Eh bien, on touche à quelque chose : selon une recherche menée par Igor Grossmann et Ethan Kross, et publiée dans le magazine Psychological Science, nous serions nos plus mauvais conseillers. Et pour prendre de « meilleures » décisions, nous devrions sortir de nos petites pompes, faire semblant de décider pour quelqu’un d’autre.

chandler-bing

Je suis pas top niveau conseils. Puis-je te proposer un commentaire sarcastique ?

Prendre des décisions plus raisonnées pour autrui

Dans une première expérience, Grossman et son équipe ont interrogé une centaine de personnes, toutes impliquées dans une relation amoureuse longue. À certaines d’entre eux, les scientifiques ont demandé d’imaginer que leur partenaire les avait trompées. À d’autres, les scientifiques demandent d’imaginer que c’est leur meilleur-e ami-e qui a été trompé-e.

Ensuite, les choses sérieuses commencent : tou-te-s les volontaires doivent expliquer ce qu’ils devraient faire, ou ce que leur meilleur-e ami-e devrait faire face à cette situation.

À la suite de cette première étape, les volontaires répondent à un questionnaire mesurant leurs compétences de « raisonnement » (leur capacité à rechercher un compromis, à envisager différentes solutions…). Avec tous ces éléments, les chercheurs-es constatent que ceux qui pensent à ce que leurs potes devraient faire auraient tendance à répondre avec plus de sagesse et de raison que ceux qui pensent à leur propre situation

friends-with-benefits

Finalement, lorsque nous prenons des décisions pour nous-mêmes, nous pourrions bien avoir des difficultés à réfléchir objectivement et laisser nos émotions nous envahir ?

Faire semblant d’être quelqu’un d’autre pour prendre de meilleures décisions

Dans leur première recherche, Grossmann et Kross se sont aperçus que nous prenions de « meilleures » décisions pour les autres que pour nous-mêmes. Existe-t-il un moyen d’utiliser cela pour améliorer nos décisions ? Puisque l’on est capable de « raisonner » pour nos copains et copines, peut-on parvenir à transposer cette sagesse pour notre propre vie ?

Les scientifiques ont imaginé une seconde expérience pour répondre à cette interrogation. Cette fois, les psychologues demandent à des volontaires de répondre à une seule question : « Vous (ou votre meilleur-e ami-e) venez d’être trompé-e. Que faites-vous ? », puis les ont réparti-e-s en deux groupes.

  • Au premier groupe, ils demandent de répondre à la question en utilisant la première personne, en disant « je ».
  • Au second groupe, ils demandent de répondre en utilisant la troisième personne, en disant « il/elle devrait faire ceci, ressentir cela ».

friendly-advice

Autrement dit, 4 situations sont possibles :

  • Certaines personnes peuvent penser à une situation où elles ont été trompées et répondre à la première personne
  • D’autres peuvent imaginer une situation où elles ont été trompées et répondre à la troisième personne
  • D’autres encore peuvent se représenter une situation où leur meilleur ami a été trompé et répondre à la première personne
  • Et enfin, d’autres imaginent une situation où leur meilleur ami a été trompé et répondre à la troisième personne.

Une nouvelle fois, les personnes qui se sont représenté la scène du point de vue de quelqu’un d’autre (en répondant à la troisième personne) semblent montrer de meilleurs jugements, de meilleurs raisonnements, et prendraient de meilleures décisions que les autres.

En répondant à la troisième personne, les participants ont réfléchi, pensé à différents moyens de réagir, imaginé plusieurs conséquences, même lorsqu’ils pensent à ce qu’ils feraient eux-mêmes dans la situation. La seule utilisation de la troisième personne pourrait nous aider à prendre du recul et nous permettre d’aller vers de meilleures décisions !

La troisième personne permet de nous éloigner psychologiquement de nos problèmes et de nos émotions : du coup, nous sommes plus libres et plus capables de raisonner.

Friendly Advice by Bukowski (2014)

Ça va plus du tout Bukowski hein.

Finalement, pour prendre nos prochaines décisions, nous ferions bien d’imaginer ce que nous conseillerions à nos ami-e-s ! Ces expériences interrogent aussi sur le rôle de la « raison » dans nos décisions : pensez-vous qu’il est essentiel de prendre des décisions réfléchies, raisonnées ? Ou êtes-vous plutôt du côté de vos tripes et de votre cœur ? Nos émotions sont-elles de si mauvaises conseillères ?

Pour aller plus loin…

Les Commentaires
1

Avatar de Ju-
8 avril 2015 à 11h54
Ju-
Sympa l'article

Maintenant une question : c'est quoi une bonne décision ?
Est ce que se tromper c'est une mauvaise décision ?
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Et si... Et si...

Actu en France
rechauffement-climatique-probleme-riches

Le réchauffement climatique, un problème de riches, vraiment ?

Clemence Bodoc

01 août 2018

46
Et si... Et si...
trucs-appris-phases-rupture

Ces trucs que j’ai appris sur les phases de rupture

Sophie Riche

30 oct 2017

68
Vis ta vie
avoir-peur-depasser

Quand est-ce qu’avoir peur m’a déjà épargné quoi que ce soit ?

Clemence Bodoc

22 sep 2017

2
Vis ta vie
lecon-sophie-entiere

Je suis quelqu’un « d’entier », mais ça ne veut pas dire que j’écrase les autres

Sophie Riche

20 sep 2017

9
Pop culture
reseaux-sociaux-harry-potter

Et si les personnages d’Harry Potter étaient sur les réseaux sociaux ?

Alison

15 sep 2017

9
Vis ta vie
trucs-capable-empouvoirement-retour

4 trucs que j’aurais jamais imaginé pouvoir faire, le retour

Sophie Riche

30 août 2017

2
Vis ta vie
astuces-apprivoiser-visage

Trois astuces qui m’ont aidée à apprivoiser mon visage

Sophie Riche

02 août 2017

6
Vis ta vie
fantasmer-vie

Et si à force de trop fantasmer ma vie, je ratais l’occasion d’en profiter ?

Sophie Riche

12 juil 2017

11
Vis ta vie
enseignements-couple-lecon

Cinq leçons de couple que j’ai apprises avant de rompre

Sophie Riche

09 juil 2017

3
Vis ta vie
maturite-fierte

6 trucs d’adulte que je suis trop fière de savoir faire

Sophie Riche

28 juin 2017

17

Vis ta vie