Le tuto tricot des débutantes : vive le châle !

Pour apprendre le tricot, le châle est la pièce idéale : les points sont simples, le travail progresse vite et il se porte facilement. Voici donc un tuto pour en réaliser un !

Le tuto tricot des débutantes : vive le châle !

Apprendre à tricoter, ça fait des années que tu jures que tu vas le faire, et que tu vas te mettre à fond au tricot.

Tu baves devant Pinterest et les photos Facebook de tes ami•e•s qui se sont déjà lancé•e•s, en attendant le jour où le Dieu du Tricot et les elfes du Point Jersey voudront bien venir sur ton berceau te faire don des aiguilles d’Or.

N’attends plus.

Ce jour est venu. Ensemble nous allons apprendre à tricoter ! Les vacances sont le moment idéal pour t’y mettre sans pression.

Nous allons réaliser un châle triangulaire qui pourra te servir dans les transports cet été : pour éviter la clim de l’avion ou du bus de nuit, en guise d’oreiller une fois roulé en boule, ou pour te réchauffer lors des soirées frisquettes à la montagne.

tricoter-chale

Le but, c’est surtout de prendre ton temps pour avoir ton superbe châle à la rentrée de septembre histoire de commencer l’année en beauté ! À titre indicatif, je suis débutante, et il m’a fallu un peu plus d’un mois (à un rythme tranquille) pour le finir.

Apprendre à tricoter : les bases indispensables

Voici le matériel dont tu auras besoin, c’est rien de bien méchant :

  • Une paire d’aiguilles circulaires 4 mm. Idéalement en bambou, c’est plus agréable et ça dure plus longtemps, mais en métal ça marche aussi. Plus ou moins 10€.
  • 5 pelotes de laine adaptées à la taille de vos aiguilles (c’est écrit dessus en général), mais surtout de bonne qualité. Ce projet mérite un petit investissement : vous ne voulez pas que ça gratte votre cou ! Pour un moelleux idéal j’ai choisis un mélange de laine d’alpaga, qui tient chaud, et de plumette, pour le volume. Utiliser deux laines me permet aussi de varier légèrement les couleurs et donc de créer une nuance. À titre indicatif j’en ai eu pour 40€, sachant qu’un châle dans les mêmes matières coûte entre 60 et 100€ dans le commerce.
  • Une aiguille à coudre la laine. Moi,  j’ai utilisé… un trombone qui traînait là. Voilà.

Tu auras également besoin de maîtriser 3 techniques de base du tricot, on ne peut pas y couper : elles sont à la racine de n’importe quel travail.

  • Monter les mailles

Cette étape te permet de créer les mailles sur ton aiguille. Dans cette vidéo, Nananne utilise des aiguilles droites mais ça marche tout pareil sur tes aiguilles circulaires :

Entraîne-toi un peu avant de passer à l’étape suivante…

  • Le point mousse

C’est le point de base en tricot, et le plus facile. Après trente tentatives personnelles pour vous faire un tuto vidéo, j’ai décidé de vous laisser entre de meilleures mains avec la chaîne YouTube Millemaille :

À présent vous pouvez réaliser de petits carrés de tricot ! Mais nous nous ne voulons pas un petit carré, nous voulons un triangle.

  • Les augmentations

Il va donc, avant de se lancer, falloir apprendre à ajouter une maille à un rang de votre tricot. On dit aussi « faire une augmentation ». J’ai appris avec cette vidéo de KnitSpirit :

Apprendre à tricoter un châle

Et voilà !  Tu sais déjà tout, je pourrais te laisser partir à l’aventure là comme ça, mais j’ai encore envie qu’on fasse un brin de chemin ensemble, donc je vais te livrer pas à pas les secrets de ce châle.

Tu vas commencer par monter 2 mailles. Jusque là c’est presque trop facile.

apprendre-tricot

Pour le rang suivant, tu vas prendre ta première maille et la tricoter en point mousse. À présent, entre ta maille 1 (celle que tu viens de tricoter) et ta maille 2 (celle qui est restée sur ton aiguille gauche), tu tricotes ton augmentation tout comme dans la vidéo de KnitSpirit ! Et tu tricotes enfin la maille 2 qui attendait toute seule sur ton aiguille gauche en point mousse.

Tu as à présent trois mailles sur ton aiguille.

apprendre-a-tricoter

Maintenant tu tricotes ta première maille en point mousse. Easy. Tu places ton augmentation : tranquille. Puis tu tricotes les deux mailles restantes, toujours en point mousse.

apprendre-le-tricot

Un pied s’est glissé dans cette photo. Saurez-vous le retrouver ? 

Voilà. Tu as quatre mailles. Tu vas prendre la première, la tricoter en point mousse. Puis faire ton augmentation. Puis tricoter les trois mailles restantes en point mousse. Tu as à présent cinq mailles !

Tu as tout compris : c’est tout ce dont tu as besoin pour tricoter ton triangle de laine !

Peu à peu, tes mailles vont déborder sur le fil entre tes deux aiguilles : c’est tout à fait normal et grâce à ces aiguilles circulaires, tu pourras même tricoter dans le métro sans prendre le risque que ton tricot se perde !

Tu es actuellement en train d’en tricoter la pointe, qui va s’élargir pour former les côtés. À la fin, ton tricot pourra dépasser la centaine de mailles ! C’est long, répétitif, mais facile.

Tu es libre d’arrêter quand bon te semble ; j’ai utilisé 5 pelotes pour l’ampleur que tu vois là mais tu peux stopper ton tricot bien avant si tu veux un châle plus petit !

Apprendre à tricoter : les finitions

Je pourrais te laisser tricoter comme ça à l’infini, mais un beau tricot demande un peu de soin dans les finitions. Voici quelques étapes que tu croiseras forcément sur ta route vers la perfection lainesque.

  • Changer de pelote

Pour commencer, il te faudra savoir changer de pelote de laine quand tu auras fini la première, et ainsi de suite. C’est d’une simplicité décadente là encore, comme le montre cette vidéo d’Elise D. :

Astuce perso : n’oublie pas de laisser une certaine longueur de fil quand tu termines une pelote, tu vas vite comprendre pourquoi lorsqu’il s’agira de « rentrer ces fils » c’est-à-dire de les coudre à l’intérieur de ton tricot pour les faire tous disparaître !

  • Rentrer les fils

Voilà, tu as finis tes 5 pelotes et tu as presque terminé ton travail. Félicitations ! Il te reste encore quelques détails à régler…

Plein de fils dépassent de ton chef-d’oeuvre. C’est tout à fait normal : surtout ne les coupe pas ! Tu risquerais de voir ton châle se détruire entre tes doigts après quelques semaines. Idem pour les noeuds, c’est une mauvaise idée. Voici comment faire dans les règles de l’art :

Petite astuce perso : j’ai donc utilisé un simple trombone en guise d’aiguille à tricoter la laine, ça a marché sans problème et m’a évité des frais supplémentaires. À terme, c’est cependant un achat utile.

  • Arrêter un tricot

Pour arrêter les mailles une fois ton tricot finis tu dois appliquer cette petite technique qui là encore n’a rien de sorcier, elle va permettre de finir proprement ton dernier rang, pour comprendre comment faire on retrouve Millemaille dans cette vidéo tuto :

Avant de passer ton châle autour du cou… Mouille-le dans l’eau froide ! Fais-moi confiance je te dis !

Maintenant qu’il est tout humide, étale-le sur une moquette, un lit… Et punaise les coins en prenant soin de lui donner la forme dont tu rêves, en l’occurrence un beau triangle bien droit. Laisse-le sécher.

Cette étape est décisive pour que la laine garde une forme élégante et ne se transforme pas en masse informe !

apprendre-a-tricoter

À customiser avec une belle broche

Ton châle est terminé ! Tu peux en faire pour tes potes qui ne manqueront pas de t’en réclamer un, recommencer l’expérience pour le décliner dans d’autres couleurs… Tu peux aussi varier les tailles d’aiguille ou de laines, les matières, pour arriver à des résultats plus ou moins chauds. Ou bien carrément passer à des projets plus complexes !

Moi je vais l’offrir en cadeau d’anniversaire : j’ai laissé mon amie choisir la matière comme la couleur, et un mois plus tard voilà le résultat !

Parce qu’il est grand et beau, ce projet paraît complexe, mais maintenant, toi aussi tu sais que c’est simple comme chou.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Patounette_love
    Patounette_love, Le 10 avril 2015 à 20h23

    Sayyadina
    Ça me plairait bien de reprendre le tricot mais j'ai un énorme problème: je suis gauchère et quand je rate un point ou quand il faut terminer mon tricot, je suis dans une énorme impasse puisque c'est ma maman qui fait ce que je ne sais pas faire et elle est droitière.

    Sans compter que la plupart des tutos sont pour droitiers et que j'ai un peu de mal avec certains trucs dans l'espace.
    Bonjour,
    Je suis gauchère et débutante au tricot.
    Ma maman a beaucoup tricoté mais n'as jamais voulu m'apprendre car je suis gauchère.
    J'ai appris toute seule en me lançant un défi pour y arriver.
    J'ai appris en regardant pas mal de tuto pour débutant spéciale gaucher (en farfouillant un peu sur le net).
    Je ne tricote que du point mousse je n'ai pas le courage pour autre chose (sa me paraît tellement difficile que je me cantonne au plus simple).
    La motivation me manque un peu et la laine s'entasse dans mon coin tricot ...
    Bon courrage !!

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)