4 déodorants naturels au banc d’essai

Choisir un déodorant sans cochonnerie chimique, c'est encore pire que de chercher à adopter un Neptunien. Annelise en a testé 4 et n'est pas toujours restée fraîche pour vous.

4 déodorants naturels au banc d’essai

J’ai mis ma maisonnée à contribution pour cet article : ces 4 déodorants ne contiennent pas de substances douteuses, et promettent tous de sentir la rosée du matin de 8h à 22h30. Est-ce que pour absorber les grosses odeurs niveau « Jacky revient d’un marathon », il faut forcément dégainer le déodorant agressif ? On va voir…

Déodorant stick frais et acidulé Deodry, The Body Shop, 3,50€ au lieu 5€

  • Texture : Un stick, un peu comme les Mennen pour hommes, mais ce déodorant existe aussi en roll-on. La texture ne colle pas particulièrement aux vêtements.
  • Application : Très facile. Les vêtements n’ont pas de traces indésirables (ce n’est pas le cas avec le roll-on en revanche).
  • Parfum : « Frais et acidulé », ça correspond bien ! Ce déodorant sent le citron.
  • Risque d’odeur de routier : Elevé. Je ne vous fait pas de dessin. Enfin pas d’odorama. Vous me comprenez.

Note générale : 5/10. Ce déodorant peut convenir aux journées chez soi, ou si vous êtes du genre à ne pas beaucoup transpirer naturellement. Pour les autres, il ne sera pas assez efficace.

Déodorant crème, Soapwalla, 15€

  • Texture : Crème. Il s’agit d’un pot contenant une crème un peu épaisse, à masser avant application. Rien à voir avec les déodorants habituels du commerce.
  • Application : Tu prélèves un peu de crème avec tes doigts pour l’appliquer. Au début ça paraît fastidieux mais le geste est vite adopté. Il faut juste se laver les mains après !
  • Parfum : Ça sent le propre, mais au fil de la journée tu ne sens plus le déo.
  • Risque d’odeur de routier : Faible.

Note générale : 8/10. Si les débuts sont un peu périlleux (en mettre trop ? pas assez ?), ce déo s’avère en fait très pratique, efficace, et plus économique qu’il n’y paraît vu qu’ils vous en faut peu. Il est cependant un peu difficile à trouver ! Le mien vient de chez Univeda.

[newshop id= »5829_r1181623″]Déoroche stick, Aqualab, environ 9€[/newshop]

Ce déodorant est en réalité une pierre d’alun ! Vous pouvez également acheter une pierre d’alun toute simple dans les magasins bio.

  • Texture : Ce stick tout dur (comme Greg le Millionnaire) (oui cette vanne est officiellement ringarde depuis 2006, et alors ?) donne la sensation ne se rien se mettre sur la peau, vous ne risquez pas de traces, ni de « j’ai raté le bus, j’attendais que mon déo sèche ».
  • Application : Pas super pratique. Là encore, c’est un peu laborieux au début. Il faut mouiller le stick (ou la pierre) et la passer sur l’aisselle. Les première fois vous trempez votre t-shirt mais après, tout va pour le mieux.
  • Risque d’odeur de routier : Faible. En revanche, ça ne sent RIEN du tout, c’est un peu déstabilisant si tu as l’habitude d’un parfum, même léger.

Note générale : 8/10. La pierre d’alun dure une éternité (économique, donc), fonctionne bien pour les odeurs, mais n’est pas parfaite en raison de l’absence de parfum.

Téo, Lush, environ 8€

  • Texture : Téo est un galet poudreux, avec des fleurs séchées sur le dessus.
  • Application : Il suffit de tapoter ce déodorant sur l’aisselle, pour y déposer de la poudre. Au bout d’un moment, le dessus « durcit », il faut simplement le gratter un peu pour lui faire retrouver sa splendeur d’antan.
  • Risque d’odeur de routier : Moyen. Il est efficace, mais son action est limitée… Il ne résistera pas à un coup de stress.

Note générale : 6/10. Même si Téo sent très bon (un parfum frais), son action est insuffisante pour celles qui transpirent beaucoup, ou en cas d’imprévus (le sprint pour attraper le bus). De plus, il se casse facilement au bout de quelques mois d’utilisation, attention !

Big up
Viens apporter ta pierre aux 38 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Li-loo
    Li-loo, Le 18 janvier 2013 à 1h11

    Ok donc c'est bien une pierre d'alun ^^
    merci

Lire l'intégralité des 38 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)