Découvrir le sexe opposé grâce à une machine, c’est possible !

Expérimenter le fait d'être dans le corps de quelqu'un de l'autre sexe, c'est possible avec Gender Swap !

Découvrir le sexe opposé grâce à une machine, c’est possible !

Très peu de questions m’enthousiasment plus que « Qu’est-ce que tu ferais si tu pouvais devenir un mec (cisgenre*) (ou une fille transgenre) pendant 24h ? ».

(*Un homme cisgenre, ça veut dire que son identité de genre concorde avec le sexe inscrit sur son état civil. Il se sent homme dans sa tête et il est physiquement et civilement considéré comme tel. Dans le cadre de cette question, on peut mentalement remplacer « mec » par « quelqu’un avec un zizi », quoi.)

J’ai plein d’idées : je commencerais par me pougner pour voir ce que ça fait, après j’essaierais de recevoir une fellation et je passerais mon temps à regarder mes testicules avec ravissement. Surtout, je ferai l’hélicobite. Tellement de fois et tellement longtemps que si ça se trouve, elle se décollerait de son socle, ma bite.

Eh bien incroyable mais vrai, expérimenter l’autre sexe, c’est désormais possible ! Tout ça grâce à Gender Swap, une expérience artistique utilisant The Machine to be Another (La Machine pour être l’autre), qui aide à se donner une idée subjective de ce que ça fait d’être dans le corps de l’autre sexe.

Deux personnes, chacune équipée d’une caméra, se regardent et se touchent (se touchent eux-mêmes, ils ne touchent pas l’autre). Mais devant leurs yeux, des lunettes leur permettent de voir ce que la caméra de l’autre participant-e filme. Du coup, ils ont l’impression d’avoir l’enveloppe corporelle de l’autre. Bon, je m’embrouille alors qu’en fait, c’est simple. Regarde donc la vidéo, c’est peut-être plus parlant :

Alors non, du coup, l’impression d’être dans le corps de l’autre n’est pas parfaite puisque ça reste leur corps à eux qu’ils palpent. Car nous ne sommes malheureusement pas encore au point pour changer de corps comme dans Freaky Friday.

La vie, c’est vraiment mieux dans les films.

– via

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 32 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Sophie Riche
    Sophie Riche, Le 4 février 2014 à 18h13

    J'avais besoin de prendre le recul nécessaire, c'est désormais chose faite. Je présente mes excuses aux personnes que mes propos ont offensées. Merci d'avoir souligné le problème, je m'assurerai de ne pas reproduire mon erreur.

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)