Hôtesse à Roland Garros : les coulisses du boulot

On vous conseille d’aller lire ce témoignage de Julie, hôtesse d’accueil à Roland Garros, qui explique ses conditions de boulot… beaucoup moins glamour qu’à la télé (comme souvent, n’est-ce pas). Je suis convoquée tous les jours à 9h30 pour le debriefing de la veille. Ce temps est considéré comme une demi-heure de « courtoisie », pour laquelle […]

On vous conseille d’aller lire ce témoignage de Julie, hôtesse d’accueil à Roland Garros, qui explique ses conditions de boulot… beaucoup moins glamour qu’à la télé (comme souvent, n’est-ce pas).

Je suis convoquée tous les jours à 9h30 pour le debriefing de la veille. Ce temps est considéré comme une demi-heure de « courtoisie », pour laquelle je ne suis pas payée. Malheur à moi si j’arrive ne serait-ce que dix minutes en retard à ce debriefing gratuit ! Un hôte s’est déjà fait renvoyer pour cela. Qui se préoccupe de la condition des hôtesses d’accueil ?

Roland-Garros me paraissait être le job étudiant idéal. Le salaire : le smic-horaire. Le travail : beaucoup d’heures en peu de temps – quinze jours, durée de l’événement. Ça semble un bon moyen de financer rapidement mes vacances d’été. J’ai aussi l’espoir d’apercevoir certains matchs, ce qui, je ne le sais pas encore, se révèlera impossible.

La suite est à lire sur Rue89

J’en profite pour vous rappeler qu’on est friands de ce genre de témoignages boulot / expériences vécues etc. N’hésitez pas à nous contacter sur fab@madmoizelle.com et flo@madmoizelle.com !

(via le FB de Navie)

Big up
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 34 commentaires !

Lire l'intégralité des 34 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Spleen
    Spleen, Le Wednesday 1 June 2011 à 21h19

    J'ai fais le même genre de boulot dans les mêmes conditions et je suis un peu surprise des réactions de certaines. Qu'on demande 1/2 heure de courtoisie bénévole mais en même temps obligatoire (puisque risque de se faire renvoyer pour un retard) vous trouvez ça normal, sincèrement? On vous demande de venir à telle heure, c'est normal qu'on soit payé à partir de l'heure où on commence le travail!! Je ne fais pas de cadeau à mon employeur! Si vous préférez venir en avance pour prendre un café et vous installer tranquillement c'est un choix mais l'obligation est choquante. En stage l'an dernier (je suis dans le domaine juridique, ce qui explique que l'employeur respectait scrupuleusement les règles), l'employeur voulait qu'on soit là 6 minutes en avance pour s'assurer qu'à 9h pile on soit à notre bureau en train de bosser, c'était 6 minutes précisément de coutoisie, pour se dire bonjour et prendre un café, et on terminait à 12H36 (pour éviter qu'on se casse à 25) et on était payé pour ces minutes! Sur la semaine ça faisait 1heure qu'on pouvait prendre n'importe quand dans la semaine! Et je vois que certaines sont prêtes à accepter 30 minutes gratuites par jour... Hey les filles, vous avez des droits, ne les oubliez pas!

    Sinon pour revenir, j'ai fais exactement le même type de job, il fallait se balader avec mon sac à dos plein de tracts (plus de 10kg) pendant 8h sous une chaleur atroce, j'ai lâché la mission à la fin de la journée, j'avais certes besoin d'argent mais j'ai chopé une insolation. jJai poussé une gueulante sur le responsable de la mission et je l'ai planté à 20h alors que j'étais sensée reprendre le lendemain très tôt. Je sais qu'il n'a eu qu'à passer 1 coup de fil pour trouver une nouvelle fille pour la mission, mais je sais que ça l'a fait chier, et je suis quasi certaine qu'il a fait en sorte de trouver une fille avec voiture pour éviter le port du sac le lendemain... Je sais que c'est pas toujours facile de gueuler dans ce genre de boulots, on est vraiment une fille parmi pleins d'autres, vraiment un numéro de catalogue, mais gueuler pour des trucs vraiment importants (insolation, eau etc) ça me parait indispensable! L'agence pour laquelle je bossais était une agence d'hôtesse, donc la mission était pour la FNAC et quand je suis retournée à la FNAC rendre les tracts pour ma remplaçante le lendemain, le gérant m'a demandé pourquoi j'avais arrêté la mission. J'ai rien dit clairement, juste que j'avais chopé une insolation, mais au regard qu'il m'a lancé je pense qu'il a compris. Je pense pas que ça ait changé grand chose mais bon... Bien sûr j'ai pû faire ça, c'était une mission de 3 jours et je savais que j'en trouverais d'autres (dans d'autres agences...) mais je n'ai pas de scrupules à exercer mes droits!

  • Pantoufle
    Pantoufle, Le Wednesday 1 June 2011 à 21h25

    Dextre;2265322
    Je suis d'accord avec Iao, certains boulots ne permettent pas les mêmes conditions/les mêmes pauses !

    Quand je faisais de la cascade (le genre de truc qu'on fait souvent seulement quelques temps, comme hôtesse à RG ou animatrice), je travaillais parfois 10h d'affilée en avalant juste un sandwich. J'étais à cheval 9h de suite, je posais les pieds par terre le temps de changer de monture, bon bah voilà, j'étais pas payée une fortune pour les répétitions mais bon, je le savais quoi.
    Et pour ce job aussi, on se battait pour avoir les places.

    J'ai fait quelques missions d'hôtesses mais c'est vrai que j'ai toujours été bien traitée (au soleil 8h de suite ou presque mais crème solaire et eau régulièrement).

    Promis je fais pas de la lèche (huuum [​IMG]), mais j'édite aussi pour cette histoire de demi-heure de courtoisie. Même si on me le demande pas, dès que je peux j'arrive minimum 15 mn avant...
    D'ailleurs chez Décathlon, c'est pareil, on commence à être payé à 9h mais à cette heure-ci on doit être en tenue dans les rayons et avoir fait le brief donc... Et fin à 20h30 mais sortie du magasin à 21h facile, non payé...
    Ça c'est ce que je disais c'est totalement illégal, le temps de change doit être payé.

    Et j'avais oublié le débrief du matin avant de commencer, ça me manque pas. Sans compter que quand tu finis ton boulot, il faut encore rassembler les factures que tu as édité, fermer ton compte sur le PC, faire la queue avec les autres vendeurs pour ranger tes factures et signer je ne sais plus quoi, regarder tes stats et en rendre compte à ton supérieur ... bref ça fait encore 30 minutes non payées. Après quoi seulement tu vas te changer pour rentrer chez toi (et sans compter si tu dois ranger les rayons en plus).


    Sinon j'avoue que je suis étonnée de voir que beaucoup d'entre vous seraient prêtes à accepter beaucoup de choses parce que c'est comme ça c'est le boulot, on ne le remet pas en cause. Je trouve qu'il ne faut pas dire oui à tout non plus. Enfin si quelque chose ne va pas (pas assez de pauses, conditions limite dangereuses, trop d'obligations demandées sur le temps libre ...) je trouve que c'est le droit de l'employé de faire comprendre que trop c'est trop. Je dis pas de faire la révolution, les employeurs sont pas tous des salauds diaboliques non plus, et surtout c'est pas facile de pouvoir comme ça se plaindre à son patron, on a peur de dégrader l'ambiance, peur pour son boulot même.

    Et Iao, tu dis que 15 jours ce n'est pas la fin du monde. Et pourtant c'est terriblement difficile quand tu es dans un boulot dans de sales conditions, on a pas tous la même résistance face à ça. Je sais qu'au bout de 2 jours, une mission où tu vends un truc pourri dont personne ne veut, tu restes debout comme un piquet parce que interdiction de t'éloigner de ton objet, tu fais 10 heures dans la journée avec une heure de pause le midi, tu ne parles à personne et personne ne te parle parce que ça n'intéresse personne (quand quelqu'un venait me demander un truc pour une imprimante, donc un produit que je ne vendais pas, je sautais littéralement de joie d'avoir quelqu'un à qui parler et de pouvoir faire un pas en avant). Au bout de 2 jours je pétais des câbles, c'était pas que physique, oui 10 heures debout sans bouger c'est pas facile, t'as mal partout, mais on l'a toutes fait, mais psychologique en plus de ça, tu ne parles à personne, personne ne te parle, tu es littéralement seule sans rien avoir à faire 10 heures par jour, c'est limite si tu ne t'avilis pas physiquement et mentalement. Y a vraiment des jobs de merde comme ça, où 15 jours honnêtement, si, c'est le bout du monde, même pour un job alimentaire.

  • Alecto
    Alecto, Le Wednesday 1 June 2011 à 23h36

    Feflux



    Ça serait l'idéal c'est sur mais aujourd'hui les gens sont très facilement interchangeable, surtout pour ce genre de boulot. L'employeur sait pertinemment qu'il trouvera toujours quelqu'un en remplacement, qu'il y aura toujours des personnes qui vont se dire "au diable les conditions de travail, j'ai un loyer à payer". Pour que ça marche, il faudrait que tout le monde se "révolte" en même temps... c'est pas gagné à mon avis.
    CYNISME : l'an prochain, ils pourraient prendre des bénéficiaires du RSA bénévolement...

  • Pantoufle
    Pantoufle, Le Thursday 2 June 2011 à 01h47

    Algerina;2266582
    Moi j'ai une petite question,est-ce qu'une pause de 10 minutes pour une journée 9h-12h30/14h-20h(enfin 20h10 avec le rendu de caisse qui sont dix minutes payées)est suffisante? Ou je peux demander plus?
    Tu as 3h30 le matin et 6h l'après-midi, tu n'as normalement rien le matin, mais tu devrais avoir 20 minutes de pause l'après-midi je pense.

  • Alecto
    Alecto, Le Thursday 2 June 2011 à 01h50

    Algerina;2266582
    Moi j'ai une petite question,est-ce qu'une pause de 10 minutes pour une journée 9h-12h30/14h-20h(enfin 20h10 avec le rendu de caisse qui sont dix minutes payées)est suffisante? Ou je peux demander plus?
    Lavana;2266701
    Tu as 3h30 le matin et 6h l'après-midi, tu n'as normalement rien le matin, mais tu devrais avoir 20 minutes de pause l'après-midi je pense.
    Le truc, c'est que ces vingt minutes pour six heures de boulot, ton employeur peut te dire de les prendre une fois tes six heures finies, ce qui est je sais complètement de l'arnaque mais aussi complètement légal.

    On n'est pas des spécialistes en droit du travail malheureusement Algerina, as-tu regardé dans ta convention collective ?

  • Spleen
    Spleen, Le Thursday 2 June 2011 à 14h01

    Iao < Oui bien sûr mais rien n'empêcherait ton employeur de te rémunérer pour les 20 minutes de pause que tu ne prends ps! Si tu finis à 18h et que tu ne prends pas de pause, ton employeur pourrait parfaitement te payer jusqu'à 18h20 tous les jours. Ça peut te paraître ridicule de négocier 20 minutes mais à l'échelle d'une année ça se ressent et de plus ton employeur est obligé de le faire pourquoi ne le ferait il pas? Bien sûr qu'il y a des métiers où on ne peut pas s'arrêter quand on le veut etc mais en réalité il y a toujours un moyen de négocier ce temps qui devrait t'être payé et que tu ne prends pas.

  • Grisou
    Grisou, Le Thursday 2 June 2011 à 15h29

    Algerina;2266582
    Moi j'ai une petite question,est-ce qu'une pause de 10 minutes pour une journée 9h-12h30/14h-20h(enfin 20h10 avec le rendu de caisse qui sont dix minutes payées)est suffisante? Ou je peux demander plus?
    Je sais pas où tu bosses mais dans les super/hypermarchés, c'est trois minutes de pauses par heure de travail.

    Donc dans ton cas : 3h30 le matin = 10 minutes de pause (à prendre le matin).
    6h l'aprem = 18 minutes de pause (à prendre l'aprem).

    En tout cas, dans mes boulots précédents (Leclerc et Super U), ça marchait ainsi.

  • Pantoufle
    Pantoufle, Le Thursday 2 June 2011 à 15h55

    Iaoranamoana;2267046
    Ah mais si on part dans les extrèmes je peux aussi te dire que maintenant autour de moi, personne ne veut bosser ou se sortir les doigts du cul si les conditions de taff sont pas idylliques et paradisiaques, que maintenant si le boulot est un tant soit peu difficile ça se plaint pendant des heures et des heures. Des cons yen a partout.

    Et je dis pas de dire oui à tout, dans le cas de l'article, oui, c'est abusé, ça va trop loin, mais quand je vous lis aussi strictes sur vos temps de pause tout ça, ça me fait un peu rire parce que selon le taff, selon son organisation, on peut pas être aussi carré, aussi sympathique et droit que soit l'employeur. Ce n'est ni de la mauvaise volonté de sa part, ni une tendance mollusque de la mienne, le taff demande ça, point. Pour reprendre l'exemple de mon centre aéré, les pauses calibrées de temps de temps, c'est impossible, les gamins tu peux pas les mettre sur pause.
    Oui mais comme tu dis c'est selon le taff, et il y a pas mal de boulots où on pourrait réclamer ce dont on a droit sans pour autant mettre l'entreprise dans la merde ou quoi. Les taff où prendre une pause est limite impossible (comme toi ou mon mec) sont quand même pas légion non plus. Et je trouve ça dommage que ça te fasse rire alors que l'on parle de droits tout de même. Je sais bien que tu ne l'as pas dit pour ça, mais moi quand je lis "ça me fait rire de réclamer ses heures de pause" je me culpabiliserais "Oh je suis ridicule alors, tout le monde va se moquer de moi parce que je veux mes 10 minutes de pause dans la journée, ce sont mes droits mais c'est considéré comme de l'abus de ma part" et du coup je vais accepter ça sans broncher et ça va s'en ressentir sur mon boulot, etc". On s'en sort pas comme ça. Il faut juger au cas par cas, selon le type de job.

  • Tree Hugger
    Tree Hugger, Le Thursday 2 June 2011 à 18h53

    Algerina;2267374
    J'taffe dans une grande enseigne de bricolage(Leroy Merlin),ça doit être pareil que toi non?
    J'ai aussi bossé à LM. Entre 4h30 et 5h30 de temps travaillé consécutif (cette phrase est bizarre), tu as droit à 10 minutes de pause payées. Quand tu bosses 6h, tu as droit à 20 minutes, payées aussi... Si tu bosses 4h, rien du tout (c'est long, 4h en caisse, je trouve...).

    Après, le changement de tenue n'était pas inclus dans le temps de travail, mais pour 5 minutes à peine... les pauses pipi si c'est urgent et qu'il n'y a pas trop trop de clients, t'y as droit aussi.

    Mais je trouve qu'à LM (enfin là où j'étais), on est plutôt bien. J'ai enchaîné des CDDE (même si c'est pas très légal), du coup j'ai pu récupérer mes primes de précarité quand je suis partie (ce qui représentait 10% de mon salaire gagné en deux ans, ce qui n'était pas négligeable !), y aussi plein de primes (genre j'ai arrêté de bosser il y a 9 mois, et j'ai encore des primes... l'autre jour, j'ai reçu un gros gros virement d'eux sans savoir pourquoi mais je ne vais pas me plaindre). Alors certes, le boulot n'est pas passionnant mais y a plein d'avantages à côté, et ils sont à peu près réglos. Mais donc effectivement, si tu fais du 14-20h (vous arrivez à fermer pile à l'heure et tu finis à 20h10 ? Moi c'était plus souvent du 20h20 ou 30, voire encore plus tard si c'était pendant des grosses opé ou des choses comme ça), tu as le droit de réclamer 20 minutes de pause (ou 2x10). Après, si tu les as à 18h15, c'est un peu la loose, mais la fin de la journée passe plus vite...

    Ah, et pour réagir à l'article... l'exploitation des étudiants, ce n'est pas nouveau. Certains supportent mieux que d'autres. Je sais qu'à la place de la fille qui témoigne, je ne tiendrais pas, je suis bien trop "fragile", et j'adore me plaindre. :d

  • Déborah Art
    Déborah Art, Le Monday 23 April 2012 à 15h39

    Salut à toute!

    Je suis tout à fait d'accord avec les stéréotypes beaucoup trop présent de l'hôtesse sexy...
    Je cherche justement à traiter de ce sujet dans mon travail en tant que plasticienne. Je suis invité à exposer à la biennale de Mulhouse au mois de juin, c'est une sorte de foire de l'art contemporain.
    Je cherche une hôtesse pour présenter mon travail, une sorte de clin d'oeil au salon de l'auto...
    Si ça vous intéresse:
    Artiste Plasticienne cherche HOTESSE ÉVÉNEMENTIEL
    pour la Biennale d'art contemporain à MULHOUSE DU 9 AU 12 JUIN 2012
    Le travail consiste en la présentation de mes ?uvres et l'accueil des visiteurs.
    Des connaissances en histoire de l'art ou en art contemporain NE SONT PAS NÉCESSAIRES.
    Contactez Déborah*: ghisudborah[MENTION=111491]yahoo[/MENTION].fr

    à bientôt!