10 leçons de réparties que nous offre l’Histoire

Qui veut avoir plus de répartie ? Voici 10 conseils / exemples que l'Histoire nous offre. Et qui peut nous inspirer dans la vie quotidienne.

10 leçons de réparties que nous offre l’Histoire

Suite au papier 10 trucs de films que j’aimerais vivre dans la vraie vie #2, vous avez été nombreuses à avouer avoir envie d’avoir plus de répartie.

Pour vous aider, voici une sélection de réparties connues dans l’histoire. Inspirez-vous en. Et ne vous fiez pas aux gens qui disent « la répartie, on l’a ou on ne l’a pas ». En vérité, cette catégorie de personnes ne cherchent qu’à reproduire une société de castes, composées de ceux qui détiennent le plaisir de se défendre et de surprendre par l’art et la manière de manier les mots… et les autres.

EH BIEN TOUT ÇA EST FAUX. Pour avoir de la répartie, IL SUFFIT d’arborer l’air confiant de Jean Dujardin, se nourrir de punchlines de morceaux egotrip de rap et… lire le papier qui suit. OU PRESQUE.

 

1. Abonder dans le sens de son détracteur pour mieux lui donner un tacle

Une féministe apostropha Churchill :
– Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre thé !
Réponse au tac au tac de Churchill :
– Eh bien moi, madame, si j’étais votre mari, je le boirais !

2. Constater les choses avec sobriété

« Ce garçon est si timide qu’il est toujours dans les jupes de sa mère. »
Réplique de Georges Feydeau :
« Tant mieux, il s’y fera des relations. »

3. Changer les préfixes

« Cher président, pourquoi me dévisagez-vous ainsi ? » Demande une belle jeune femme à Edgar Faure..
« Madame, je ne vous dévisage pas, je vous envisage. » lui réplique t-il…

4. Goguenarder

Un jour, alors qu’il assistait à l’entraînement d’un archer, qui ratait toujours sa cible. Diogène de Sinope se dirigea devant la cible et dit :

« Il n’y a que là que je suis en sécurité. »

5. Inverser les mots dans une proposition similaire

Rencontre entre Charlie Chaplin et Albert Einstein :

« Ce que j’admire le plus dans votre art (dit Albert Eins­tein à Chaplin), c’est son universalité. Vous ne dites pas un mot, et pourtant le monde entier vous comprend. »

— « C’est vrai, réplique Chaplin. Mais votre gloire est plus grande encore : le monde entier vous admire, alors que personne ne vous comprend. »

6. Faire rire en deux temps

Churchill, à 85 ans, à qui on a demandé le secret de sa longévité :

« Le sport, répondit-‘il, « j’en ai jamais fait ! »

7. Donner dans l’egotrip

Pablo Picasso dînait dans un restaurant en griffonnant des choses sur la nappe en papier. Le patron, au moment de l’addition :

« Maître, vous être bien entendu mon invité, si vous daignez signer cette nappe ».
Picasso : « Cher ami, je veux bien payer mon dîner, mais je n’ai nulle intention d’acheter votre restaurant ».

8. Ne pas toujours regarder son interlocuteur

Le 30 novembre 1959, le jour anniversaire de ses 85 ans, Churchill est reçu au parlement. il entend derrière lui un invité chuchoter à son voisin:

« Il paraît que le vieux est en train de devenir gaga. »

Sans se retourner Churchill susurre :

– « Il paraît même qu’il devient sourd ! »

9. Faire des jeux de mots simples

George Burns que l’on questionna sur son grand âge (il avait 99 ans) :

« Vous savez, je suis très, très vieux. D’ailleurs, quand j’étais petit, la mer Morte n’était que malade. »

10. Parler cul sans rien nommer

À l’entracte de la Comédie Française, De Gaulle et Malraux se retrouvent aux urinoirs du théâtre.

Malraux commente : « Belle pièce mon général. »
De Gaulle réplique : « Regardez devant vous, Malraux ! »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • LDR
    LDR, Le 19 juillet 2013 à 14h36

    emilie-laystary;4252569
    ldr;4251739
    Je pense qu'il y a un léger souci de plagiat... Cf. http://roadsmag.com/lesrepliquesquituent/

    Sauf si cet Arthur Beaufils = Emilie Laystary. Au vu des dates, on peut dire Beaufils ne mérite pas vraiment le titre de "journaliste" qu'il se donne néanmoins dans ce papier. Ou j'ai raté quelque chose.
    Ah, apparemment il a supprimé son post :)
     Et c'est tant mieux ! J'ai laissé un commentaire hier sur cette page, et visiblement c'est ça qui a fait agir le bonhomme ou son boss. Vraiment pas cool ce genre de comportement...

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)