Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Interviews de Mad'

Interview de Vivifromage, customeuZ et créatrice

30 avr 2008 2

Mais qui est cette Vivifromage ? Comment lui est venu son goût pour les vêtements ? Aime-t-elle vraiment le fromage ? Plutôt camenbert ou roquefort ? Bah ui, c’est curieux une fille. Je me suis chargée d’aller chercher les réponses à ces questions.

madmoiZelle.com : Je crois savoir que ton parcours d’études n’a rien à voir avec la création… Raconte-nous ! Comment es-tu venue à la couture ?
Vivifromage : C’est vrai que ce que j’ai fait ne me destinait pas du tout à la création ! J’ai d’abord fait un Bac L puis des études de Lettres et c’est en arrivant à Chambéry pour finir mes études que j’ai commencé à coudre. En fait, à chaque fois que j’allais à un concert, je voyais les t-shirts de groupe pour femme beaucoup plus chers que ceux pour homme (qui sont eux aussi déjà cher !) et pourtant sans avoir une coupe terrible. Alors j’ai commencé à en acheter pour homme et à les refaire pour moi avec une coupe plus originale. Au début, je ne cousais que pour moi, en tatonnant, et avec des ratés (des manches trop petites pour des bras humains, par exemple…). Puis j’ai vu que ça plaisait, j’ai commencé à en vendre, et à faire quelques vêtements entièrement de moi.

madmoiZelle.com : Tes customisations et tes créations ont un style bien particulier. Où puises-tu ton inspiration ? Quel est ton rapport à la mode ?
Vivifromage : Eh bien comme un petit peu tout le monde, je pense, je puise mon inspiration partout : sur les gens dans la rue, dans des films, etc. Par exemple, j’ai totalement craqué sur une robe que portait une chanteuse dans un clip, je m’en suis tout de suite inspirée pour une des miennes. Par contre, je ne suis pas spécialement les défilés ou les collections de couturiers, je n’ai pas de styliste fétiche ou autre. J’y vais au coup de coeur !
Sinon, par rapport à la mode, je n’essaye pas spécialement de la suivre mais je peux toujours être inspirée. Enfin je ne vais pas faire des créations parce qu’elles seront à la mode et donc marcheront bien. Par exemple, je fais des slims, c’est une chance finalement que maintenant ce soit à la mode mais à l’origine c’est juste parce que j’aime ça.

madmoiZelle.com : On imagine que tu as une semaine bien remplie. Et en détails, ça donne quoi ?
Vivifromage : Alors, en général, le matin je m’occupe de ce dont j’ai besoin en fournitures, en t-shirt, etc. et je consacre l’après-midi à la couture. Ensuite, il faut que je gère les envois et les paiements donc je passe facilement 3 fois par semaine à la Poste (que j’adore !). Ensuite vient la séance photo dirigée par mon mec. On n’imagine pas le temps que ça prend, et combien il peut être patient ! « Attends je rentre mon ventre! Et là, ça va ? »
Et enfin, le samedi, je dois répondre à toutes les questions des clients. Là aussi, ça prend tu temps ! Puis, aussi, mettre en ligne mes créas !


Vivifromage, en phase dans son salon-atelier, entre les tissus et les machines de guerre

madmoiZelle.com : Eh bien justement tes créations, elles te prennent combien de temps environ ?
Vivifromage : Alors ça dépend desquelles. Je mets environ 2 heures pour les t-shirts, 4 heures pour les robes et les pulls. J’essaye de coudre à peu près 3-4 heures par jour pour arriver à une dizaine voire une douzaine de créations.

madmoiZelle.com : Et quelles sont les créations que tu préfères faire ?
Vivifromage : J’ai toujours un coup de coeur pour ce que j’ai commencé à faire : la customisation des t-shirts. J’aime vraiment faire une customisation de A à Z.


Avant-Après !

madmoiZelle.com : Arrives-tu à vivre de tes créations ?
Vivifromage : Alors voilà le problème ! Même si maintenant ça tourne forcément mieux qu’au début, j’ai de la chance d’avoir mon père et mon copain ! Je ne peux pas faire d’autres choses à côté parce que je suis seule à tout gérer. Donc je ne peux pas faire plus de créations, à moins d’avoir quelqu’un pour gérer les envois et autres à ma place, ou je ne sais pas…

madmoiZelle.com : Alors justement, comment vois-tu le futur?
Vivifromage : C’est la grande question du moment. Soit je passe mes concours et je deviens prof. Soit je me décide à me lancer professionellement dans la création. Mais étant de nature pas très sûre de moi, ça n’aide pas !
Le problème, c’est que je n’ai aucune formation technique et donc j’hésite à faire une formation avant de me lancer.
En fait, j’ai fait mon premier défilé la semaine dernière, et là j’ai vraiment compris que c’est ce que je veux faire, être plongée dans cette ambiance, limite dans ce stress. Mais ce qui me fait toujours hésiter, c’est qu’à côté de moi, il y avait des personnes avec une vraie formation, avec un haut niveau technique et c’est vrai que ça fait peur !
Et même quand des personnes s’intéressent à ce que je fais, je me dis que non, c’est pas possible, que c’est juste parce qu’on a pitié de moi et qu’on veut être gentil !!! (Note de Kakahouete : C’est sûrement pour ces mêmes raisons qu’elle a été recontactée pour un nouveau défilé et qu’on veut lui commander des robes ^^)

madmoiZelle.com : Allez, lance-toi ! On y croit !
Sans transition, les customeuZ se demandent souvent où tu te fournis en tissus…
Vivifromage : J’en prends quelques fois à Mondial Tissus pour les tissus extensibles, mais le choix n’est pas terrible et c’est souvent plus cher. En fait, 90% de mes tissus proviennent d’eBay mais rarement du français. Par contre, les frais de port sont eux aussi souvent chers (environ 12€) mais ça me permet d’avoir des tissus vraiment originaux ! Et du coup mes créations plaisent à une clientèle plus ouverte, plus originale qu’en France. Deux tiers de mes créations partent au Canade ou aux USA.

madmoiZelle.com : Est-ce que tu as des conseils pour nos customeuZ ?
Vivifromage : Pour les débutantes, il faut éviter de se lancer dans des travaux trop ambitieux qui peuvent dégouter directement de la couture, et c’est plutôt dommage. Il ne faut pas hésiter à se lancer d’abord dans des petites customisations, à tatonner, à découdre des vieux vêtements pour voir comment ils sont faits,…

madmoiZelle.com : Sinon, pourquoi Vivifromage ?
Vivifromage : Ah ! C’est un surnom que me donne mon copain, « Vivi » pour Virginie et « fromage » parce que j’en mange beaucoup. En Savoie, c’est tartiflette et fondue. Glamour tout ça !

madmoiZelle.com : Et enfin, LA question, c’est quoi pour toi être une madmoiZelle en 2008 ?
Vivifromage : C’est avoir le droit ou non de suivre les tendances et assumer, puis s’autoriser à vivre ses rêves… Que c’est beau !

madmoiZelle.com : Merci d’avoir pris de temps de répondre à nos questions ! Bonne chance pour la suite !

Les Commentaires
36

Avatar de Vivifromage
24 mai 2008 à 22h04
Vivifromage
haaannnn.
Merci encore à vous toutes, c'est vraiment super gentil :o
0
Voir les 36 commentaires

Plus de contenus Interviews de Mad'

appartement-manahe
Interviews de Mad'

Dans l’appart de Manahé, en plein cœur de Boulbi !

Amelie

01 nov 2017

1
Sexo
Sponsorisé

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
appartement-charline
Interviews de Mad'

Dans l’appart de Charline, sur les bords de l’Erdre à Nantes

Amelie

29 oct 2017

10
appartement-fanny
Interviews de Mad'

Dans l’appart marseillais de Fanny, un peu de Sud pour changer de Paris !

Amelie

24 sep 2017

9
appartement-clara
Interviews de Mad'

Dans l’appart’ de Clara, responsable d’équipe dans une start-up à Vienne (en Autriche)

Amelie

17 sep 2017

1
appartement-fiona-2
Interviews de Mad'

Dans l’appart de Fiona, fonctionnaire dans l’Éducation Nationale qui vit aux Lilas

Amelie

10 sep 2017

13
appartement-constance
Interviews de Mad'

Dans l’appart’ de Constance, étudiante en arts du spectacle à Caen

Amelie

27 août 2017

3
appartement-camille-3
Interviews de Mad'

Dans l’appart de Camille, créatrice de bijoux et chineuse de vêtements à Paris

Amelie

09 juil 2017

4
appartement-julie-2
Interviews de Mad'

Dans l’appart de Julie… (toujours) prof de français au Havre !

Amelie

02 juil 2017

4
appartement-louise-pauline
Interviews de Mad'

Dans l’appart de Louise et Pauline, étudiantes en théâtre et lettres à Paris

Amelie

23 juin 2017

appartement-aude
Interviews de Mad'

Dans l’appart d’Aude, qui bosse dans la communication digitale à Paris

Amelie

18 juin 2017

6

Vis ta vie