Dans l’appart’ de… Romy, comédienne et photographe à Paris

Romy a reçu Amélie dans son appartement-cocon du XVIIIème arrondissement, un petit nid couvert d'images où elle se sent bien.

  • Quel est le pedigree de ton appartement ?

C’est un sympathique studio de 18m² situé entre Lamarck Caulaincourt et Jules Joffrin, offrant une vue imprenable sur le Sacré Cœur, idéalement situé au 6ème étage avec un ascenseur déconseillé aux claustrophobes. Je débourse 640€ par mois pour y vivre, ce qui est bien mais pas top.

  • Si tu devais décrire son style en un mot ?

Chaud. C’est un mélange agréable de photos coquines qui recouvrent les murs, de tapis moelleux, de coussins roses et autres petits objets anciens qui donnent le sentiment d’entrer dans un univers où tout n’est qu’oisiveté et sensualité. En fait, plus j’y pense, plus je trouve que cet appartement ressemble à un vagin. Il est chaud, étroit, sauvage et cosy. On s’y sent bien et, comme dans un vagin, on pourrait y passer des heures.

À lire aussi : Dix faits étonnants et méconnus sur le vagin

  • Si ton appartement devait passer un entretien d’embauche, quels seraient ses points positifs et négatifs ?

Le gros point négatif, ce sont les fenêtres qui se dégradent chaque hiver. J’ai beau envoyer des courriers, il semblerait que l’agence soit plus impliquée dans la vente de palaces parisiens… Mais c’est son seul point négatif. Certains diront que j’habite loin des métros mais au moins, ça me fait une petite promenade chaque matin.

Les points positifs : la vue, impeccable. Je n’ai pas d’immeuble directement en face donc je peux m’étirer langoureusement chaque matin face au Sacré-Coeur. Le parquet, la vieille cheminée et son gigantesque miroir ainsi que les deux fenêtres qui font entrer une belle lumière du matin au soir constituent également des atouts considérables.

  • Présente-moi un truc qu’on ne peut trouver que chez toi !

Un petit crâne de chien trouvé par ma mère en Vendée lorsqu’elle avait 11 ans et qu’elle rêvait d’être archéologue. Enfin, on suppose que c’est celui d’un chien mais personne n’a jamais confirmé. J’ai aussi une jolie collection de bouquins sur la « culture jeune » où via des photos d’archives, portraits et textes, on plonge au cœur d’une communauté, bien souvent liée à un courant musical. J’ai aussi une petite icône qui appartenait à ma famille grecque et à laquelle je tiens beaucoup, ainsi qu’un gode rose en forme de Tour Eiffel.

  • Y a-t-il une idée déco pas trop chère, un DIY dont tu es particulièrement fière ?

Ici, tout est fait main. D’ailleurs, si tu regardes bien, tout est mal fait. Les posters tombent tout le temps, certains ne sont pas droits, les petits objets sont maladroitement disposés… Je n’ai presque rien de neuf. Tous les meubles viennent de brocantes vendéennes ou de la rue, et ce que j’accroche aux murs sont des images que je découpe ou trouve par-ci par-là. Je ne sais pas si je suis fière de ma déco mais elle me ressemble et n’a pas changé en trois ans de vie dans cet appartement.

  • Un gros craquage de slip portefeuille ?

Un tapis léopard à 60 balles… Et un ensemble table + chaises en formica payé 150€ sur LeBonCoin (une arnaque, mais zéro regret).

  • Des petites manies en matière de déco ?

L’accumulation, le besoin de recouvrir. C’est ma façon de m’approprier l’espace. À chaque fois que j’ai déménagé, la première chose que j’ai faite a été de sortir mon petit stock de posters et photos, et de bien vite les accrocher aux murs, afin de me sentir plus rapidement chez moi. Tout ce qui me semble visuellement intéressant trouve une place sur mes murs. J’aime vivre entourée d’images, ça me rend nostalgique de mon adolescence et en même temps, ça m’inspire dès que je m’ennuie.

Mon rêve serait de vivre dans un appart avec un couloir immense pour en recouvrir les murs de flyers et affiches, avec des néons roses accrochés au plafond !

  • Quel est l’endroit où tu te sens le mieux chez toi ?

Mon lit. C’est l’élément central de mon appartement. Je l’ai voulu chaud et accueillant, propice à l’amour. Il a été le point de départ de mon projet photographique The Room Got Heavy. À travers des portraits intimes et spontanés d’ami•e•s et amant•e•s que je convie chez moi, je célèbre la diversité des corps et des sexualités tout en faisant état d’une jeunesse aussi créative que mélancolique. La série est visible ici.

  • Quelle musique tourne en général en fond sonore chez toi ?

Je me réveille fréquemment sur de la techno et me couche généralement avec de la deep-house. J’ai aussi des groupes cultes comme Yo la Tengo ou Bauhaus qui squattent régulièrement ma chaine audio. Ma dernière belle découverte musicale est Cio d’Or, une Allemande qui produit un son incroyable, très minimaliste et hypnotique.

Je suis obsédée par la musique et j’aime bien partir d’un morceau qui me plaît puis pousser mes recherches, creuser un style musical… Si je ne devais faire tourner qu’un morceau chez moi, ce serait Krakpot de Plastikman. Ambiance clubbing solo avec option voisinage en colère.

  • As-tu des projets de déco/travaux ?

J’aimerais recouvrir mon plafond de paillettes dorées.

  • Question bonus : si ton appart’ était un animal, il serait…

Une chatte.

Pour participer à la rubrique « Dans l’appart de… », il suffit d’envoyer un mail à amelie.mouronval@gmail.com avec « viens voir chez ouam » comme objet (phrase non contractuelle). Nous pourrons ainsi prendre rendez-vous pour prendre les photos et répondre aux questions. Attention, tu dois habiter à Paris, car malheureusement je ne me téléporte pas encore.

Les madZ des autres villes (et de la campagne aussi) peuvent participer sous réserve de photos pas dégueu (et de préférence en format paysage) à envoyer à la même adresse ! Et tu peux aussi participer à la petite vie du topic Montre-nous ton chez-toi sur le forum (si tu es pas encore inscrite, c’est par là).

Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • T.K.
    T.K., Le 9 mars 2016 à 15h56

    Mon dieu je suis AMOUREUSE de cet appart. La preuve selon moi que l'important, ce n'est pas la taille de la... de l'appartement voyons, mais bien ce qu'on en fait et l'âme de l'appartement avant même qu'on y emménage. C'est vraiment superbe ! Et j'ai été faire un petit tour sur le lien vers les photos, et ça aussi c'est superbe ! Les corps, l'amour qu'on imagine, ce qui s'en dégage, une grande artiste la demoiselle. Merci pour cette découverte Madmoizelle.

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)