Dans l’appart’ d’Angéla, étudiante en communication à Paris

Cette semaine, Amélie est sortie à la station Saint Michel pour se rendre chez Angéla dans son appartement façon caverne d'Ali Baba.

  • Que fais-tu dans la vie ?

Je suis étudiante en alternance. Je travaille une semaine sur deux pour la SNCF, à la direction de la ligne K, où je planifie, budgétise et conçois graphiquement des campagnes de communication. Les autres semaines, je suis en cours en master Cultures et métiers du Web à l’université Paris Est Marne la Vallée. Et je fais plein de petites choses à côté, comme des projets personnels graphiques autour du féminisme, ou autour du cinéma.

  • Quel est le pedigree de ton appartement ?

Mon appartement est un charmant studio cabot de 26m², à deux pas de Notre Dame de Paris. Je paye avec mon amoureux un loyer de 750€ charges comprises. Ce coût est en-dessous de la moyenne, par un concours de circonstances appréciable ! Cela nous pousse à rester ici, plutôt qu’à déménager pour plus grand…

Nous l’avons optimisé pour la vie à deux : nous avons choisi de débourser une petite somme et faire preuve d’inventivité pour économiser. Ainsi, j’ai tendance à dire que nous vivons dans un « simili quatre pièces ».

  • Si tu devais décrire son style en un mot ?

Sans hésitation : vintage. Cet appart est un vrai musée ! On y trouve des appareils photo des années 30, qui côtoient des accessoires de films et des livres anciens.

C’est également un petit cabinet de curiosités. Moi et mon amoureux partageons un amour des objets étranges. Ainsi, ma belle-mère me garde un crocodile d’un mètre cinquante que je ne peux pas exposer ici, et que j’ai refusé qu’elle jette.

À lire aussi : Huit astuces déco pour une ambiance Cabinet de Curiosités

  • Si ton appartement devait passer un entretien d’embauche, quels seraient ses points positifs et négatifs ?

Nous avons cherché à transformer les points négatifs de cet appart en points positifs. Sa forme en U et sa petite taille, par exemple, nous ont forcé à faire preuve d’inventivité, à réfléchir à notre façon de vivre pour découper au mieux l’espace.

Il est également peu lumineux, et bas de plafond. Notre immeuble étant très ancien, les murs de l’appart ne sont pas droits. C’est assez sympa de vivre dans un monument chargé d’histoire… jusqu’à ce que tu achètes une étagère chez IKEA ! Et la cuisine tient dans un placard. Moi qui aime cuisiner pour quinze, je suis parfois obligée de faire preuve d’inventivité.

Ses points positifs sont sa grande pièce principale, ses nombreux rangements intégrés, son emplacement, et son isolation. De chez moi, je n’entends de la rue que les cloches de Notre-Dame !

  • Présente-moi un truc qu’on ne peut trouver que chez toi !

Il y en a pas mal : un pistolet démilitarisé ayant appartenu vraisemblablement à une prostituée des années 20, un collier du film Histoire d’O, des accessoires de films en exemplaires uniques, des dessins uniques aussi… Presque chaque objet de cet appartement a été conçu pour un film ou a appartenu à quelqu’un auparavant : nous avons construit le lieu de vie de notre couple sur l’histoire de dizaines d’inconnu•e•s.

  • Y a-t-il une idée déco pas trop chère, un DIY dont tu es particulièrement fière ?

Notre mini-bar ! Nous avons transformé une tour Mac qui ne marchait plus en lieu où stocker nos bouteilles de whisky. Nous avons ainsi récupéré les composants et pu recycler cet objet.

  • Un gros craquage de  portefeuille ?

Le canapé. Nous voulions que cet appartement puisse accueillir du monde, car au final, c’est un lieu de passage ! Nous avions un budget défini, et nous sommes écharpés concernant la couleur (entre vert pistache, gris, bleu marine, et jaune moutarde). Devinez qui de moi ou de mon amoureux a gagné ?

  • Des petites manies en matière de déco ?

Mon chéri et moi avons des manies différentes mais qui se marient bien.

Il aime le bois, les matières brutes, les objets vieillis. J’aime la couleur, les motifs graphiques, les appareils photo et les objets qui ont de l’histoire.

  • Quel est l’endroit où tu te sens le mieux chez toi ?

Ma chambre. Je n’ai qu’à tendre la main pour avoir accès à des lectures très différentes, je dors entourée de livres. En bon chat, j’aime également le côté droit du canapé et le coin du radiateur.

  •  Quelle musique tourne en général en fond sonore chez toi ?

De tout. Du Mozart, du Explosions in the Sky ou du Mogwai après une journée de boulot chargée, The Prodigy ou Perturbator quand je suis dans le rush… Beaucoup de post rock, d’électro ou de dream pop aussi, de manière générale.

  •  As-tu des projets de déco/travaux ?

Refaire la salle de bain, impraticable, et en profiter pour l’optimiser un peu.

  •  Question bonus : si ton appart’ était un animal, il serait…

Un ours ! À l’image de mon amoureux : doux, chaud, rustique. Cet endroit est un caverne !

Pour participer à la rubrique « Dans l’appart de… », il suffit d’envoyer un mail à amelie.mouronval@gmail.com avec « viens voir chez ouam » comme objet (phrase non contractuelle). Nous pourrons ainsi prendre rendez-vous pour prendre les photos et répondre aux questions. Attention, tu dois habiter à Paris, car malheureusement je ne me téléporte pas encore.Les madZ des autres villes (et de la campagne aussi) peuvent participer sous réserve de photos pas dégueu (et de préférence en format paysage) à envoyer à la même adresse ! Et tu peux aussi participer à la petite vie du topic Montre-nous ton chez-toi sur le forum (si tu es pas encore inscrite, c’est par là).
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)