Ivre, Amazon affiche des symboles nazis à New York pour promouvoir « The Man in the High Castle »

Amazon a fait ce qu'on appelle un « bad buzz » en ornant les sièges d'une ligne de métro de New York de symboles nazis pour promouvoir The Man in High Castle.

Aujourd’hui, j’ai commencé la journée en lisant l’histoire d’une femme qui avait suivi des conseils de cuisine trouvés sur Facebook et a bien failli cramer sa maison, puisque l’astuce en question consistait à retourner son grille-pain pour faire un grilled cheese. Les grilles-pain n’étant pas conçus pour être retournés de la sorte, l’appareil a pris feu (un feu contrôlé au bout de vingt minutes) (c’est long).

Je me suis dit que je ne pourrais pas lire quoique ce soit relayant une erreur plus bête avant un moment. Bah si. Si en fait. Il m’a fallu dix minutes pour trouver pire.

Cette erreur, elle vient de la communication d’Amazon sur sa nouvelle série, The Man in the High Castle. Adaptée du roman du même titre signé Philip K. Dick et produite par Ridley Scott, elle imagine à quoi ressembleraitn les États-Unis dans les années 60… si l’Allemagne nazie et l’Empire du Japon avaient remporté la Seconde Guerre Mondiale et s’étaient partagé le territoire.

À lire aussi : Tout ce qu’il faut retenir du Comic-Con 2015 !

La série est disponible sur Amazon depuis le 20 novembre dernier et elle convainc critiques et public… Contrairement à la campagne d’affichage pour la promouvoir dans le métro new-yorkais !

Comme nous le raconte The Verge (eheheheh (verge)), la moitié des banquettes était recouverte de symboles nazis (l’aigle et la croix de fer), tandis que le symbole de l’Empire Japonais ornait l’autre. Des symboles remaniés, imaginés comme les drapeaux américains dans la série :

Si l’initiative a été acceptée par la Metropolitan Transportation Authority (MTA), elle a été beaucoup moins bien vécue par les usagers de la ligne de métro concernée qui ont été nombreux à faire part de leur désapprobation sur Twitter. L’Anti-Defamation League a par ailleurs exprimé son désaccord, cité par le New York Post :

« Voir le drapeau américain associé à un symbole nazi est viscéralement choquant, parce qu’il n’y a pas de contexte pour en expliquer le sens. […] Dans le programme télévisé, qui raconte à quoi ressemblerait l’Amérique contrôlée par Hitler, vous avez ce contexte. Dans un train, un symbole nazi est viscéralement agressif. »

L’AFP a annoncé qu’une source proche du dossier a assuré que ces affiches allait être retirées du métro new-yorkais ce mardi.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 54 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freehug
    Freehug, Le 28 novembre 2015 à 1h27

    Je suis la seule à penser qu'ils ont fait exprès de créer un bad buzz pour faire parler un maximum de leur série ? Un bad buzz ne porte pas forcément préjudice au produit s'il ne porte pas sur sa qualité. Au contraire, les spectateurs ont tendance à être friands de contenus choquants, donc associer une pub choquante à la série doit bien fonctionner en termes de marketing.

Lire l'intégralité des 54 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)