Trois films à voir cette semaine, entre crêpage de chignon et plongée en eaux profondes

Comme chaque mercredi, Kalindi te propose sa sélection des films de la semaine. Pour que tu te repères dans le dédale infernal des salles obscures !

Trois films à voir cette semaine, entre crêpage de chignon et plongée en eaux profondes

C’est l’heure de la sélection ciné !

Demi-sœurs, le film qui fait du bien

Demi-sœurs est l’histoire d’une rencontre. Celle de Salma, Lauren et Olivia. À respectivement 26, 29 et 28 ans, ces trois jeunes femmes aux parcours très différents découvrent que leur père biologique est décédé.

Certaines apprennent même qu’elles avaient un père, c’est dire si la nouvelle ne les émeut que modérément.

La véritable émotion naît plutôt d’une double surprise : le géniteur défunt leur lègue un superbe appartement parisien, soit l’équivalent d’une petite fortune en pierres. Sauf que cet héritage est commun à ses trois filles, qui ne s’étaient jamais rencontrées.

Un père décédé, un appartement et deux demi-sœurs : ça fait beaucoup de nouveautés, et c’est assez pour chambouler la plus posée des vies posées. Je vous laisse imaginer le bouleversement occasionné sur une vie un poil moins stable…

Porté par Sabrina OuazaniAlice David, et Charlotte Gabris, cette comédie française fait du bien au moral. On est très fière d’en être partenaire, chez madmoiZelle.

L’homme dauphin, s’inspire d’une légende

Tu connais sûrement Le Grand Bleu de Luc Besson, sorti en 1998. Un film on ne peut plus culte qui personnellement m’a beaucoup marquée.

Aujourd’hui débarque sur nos écrans L’homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol, qui rend hommage au plongeur devenu une star internationale. 

Réalisé par Lefteris Charitos, ce joli long-métrage propose une plongée au cœur même de la vie tourbillonnante de cet homme complexe. Personnellement, j’ai appris plein de choses, même si la plongée en apnée n’est pas mon domaine de prédilection.

Je suis sortie de la projection avec des rêves bleus pleins la tête.

L’extraordinaire voyage du Fakir, le périple initiatique

Ken Scott, le réalisateur de Starbuck, revient cette année pour proposer une nouvelle petite pépite.

L’extraordinaire histoire du fakir, c’est l’histoire d’Aja, un jeune arnaqueur venu de Bombay qui part à la recherche d’un père qu’il n’a jamais connu, après le décès de sa mère.

À Paris, il rencontre l’amour, en Angleterre il fait face au danger et en Italie il connait la célébrité.

Un voyage initiatique qui apprendra à Aja qui il est vraiment et qui il souhaite devenir.

Tendre et imaginatif, cette fiction portée par Dhanush, Bérénice Bejo, et Erin Moriarty mérite vraiment que tu lui consacres 1h40 de ton temps.

Personnellement, j’ai été séduite par son ton et sa bonne humeur tout du long, même s’il donne parfois dans le cliché.

Voilà mon bel esturgeon, si aucun de ces 3 films ne te donnent envie, sache qu’il y a également le très beau Une année polaire de Samuel Collardey (qui se déroule au Groenland) et le superbe My Pure Land de Sarmad Masud (qui se passe au Pakistan) qui méritent également le détour.

On se retrouve la semaine prochaine pour de nouvelles découvertes cinématographiques. Spoiler : la semaine ciné du 6 juin est particulièrement riche en merveilles ! 

À lire aussi : Trois films à voir cette semaine, entre vaisseaux spatiaux et manifestes intellos

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!