Pourquoi les soirées déguisées, ça craint (parfois)

Tout le monde n'aime pas les soirées déguisées. SPP, par exemple, c'est pas trop sa tartine de confiture, et elle t'explique pourquoi.

Pourquoi les soirées déguisées, ça craint (parfois)

Dans quelques jours, c’est Halloween. Je ne connais pas encore mes plans, mais j’imagine très fort que ça se terminera en soirée entre potes (un concept que j’aime énormément), avec des boissons et des chips et des petits fours, comme d’habitude. Sauf que cette fois-ci, comme chaque année le dernier jour d’octobre, on sera déguisés. Et ça, j’aime moins… mais c’est pas par manque de volonté.

En hommage à toutes celles qui, comme moi, ne se sentent pas comme un quartier d’orange dans la sangria lors des soirées déguisées, je te propose de revenir ensemble sur les petits désagréments de ce type de festivités.

Quand c’est décidé au dernier moment

Il y a un inconvénient aux soirées déguisées : parfois, elles sont décidées au dernier moment. Imagine : t’as réservé ta soirée depuis un mois pour l’anniversaire de ta pote Tiffany. Tu es prête, tu sais que tu n’auras pas de difficultés à trouver comment t’habiller parce que t’as de quoi faire chez toi. T’es confiante, t’es bien. Les notifications de l’évènement Facebook t’apprennent que c’est à toi de ramener le pâté en croûte et quelques bouteilles de jus de fruits… Tout semble aller comme sur des roulettes.

Et puis un jour, une semaine avant la soirée, sans prévenir, l’event est modifié. Tu cliques et, tremblante, lis :

« Ronan a eu une super idée : et si on faisait une soirée costumée ? Comme c’est mon anniversaire, je propose une soirée à thème avec pour sujet « l’anniversaire » ! Idées de déguisements : le lapin dans Alice au Pays des Merveilles, une bougie, une carte qui chante quand on l’ouvre, une meuf qui s’appelle Annie Versert. Démerdez-vous avec ça !

PS : Vous pouvez venir habillés normalement si ça vous dit, hein, on est tolérants.
PPS : Mais je serai déçue que vous ne jouiez pas le jeu.
PPPS : Nan j’déconne. Faites comme vous voulez.
PPPPS : Non mais si en fait, ce serait cool. »

Et il se trouve que tu l’aimes, Tiffany, et que t’as pas envie de la décevoir. Alors tu cherches.

Il y a des gens qui ont un don : celui de trouver un déguisement adéquat en autant de temps qu’il n’en faut pour dire « faut que je trouve un déguisement adéquat ». Avec quatre euros et en trente minutes, ils créent quelque chose de dingue. Ce n’est pas le cas de tout le monde. Ce n’est peut-être pas ton cas à toi.

Ce n’est pas le mien, clairement. Perso je claque 40 boules en boutique spécialisée et ça ressemble à rien, alors je me dis que ça vaut pas vraiment le coup.

C’est nulle-en-maquillage shaming

Ça fait 6 ans que je me maquille de la même façon, et pourtant, c’est une lutte quotidienne pour ne pas rater mon trait d’eye liner, toujours d’une façon différente (j’ai un large panel de fails en cosmétique).

Alors me faire une tête de mort sur la face ou un papillon sur le front toute seule comme une grande, je le tente même pas.

Mais toi par contre, tu peux essayer !

À lire aussi : Halloween : sélection de tutos beauté à effets spéciaux !

C’est toujours mieux sur les autres

L’année dernière, j’ai cru que j’étais sauvée : j’avais MOI-MÊME décidé de faire une soirée déguisée pour Halloween, j’avais le temps de chercher comment surprendre mes amis avec le costume pas cher idéal, et j’ai trouvé. J’ai trouvé, oui : j’allais me déguiser en sushi ! J’allais simplement acheter une taie d’oreiller orange, du gros scotch, m’habiller tout en blanc et garder une bouteille de sauce soja à proximité et ça allait être top méga groove.

Non.

Ce n’était pas top méga groove.

Parce que plus rien n’est top méga groove depuis 1998, déjà, et puis parce que je rate tout ce que j’entreprends en terme de costumes. Voici ce à quoi ça aurait dû ressembler (celui de droite, hein, parce que j’ai pas de coussin poisson) :

déguisement sushi
Via mayuk.radzis.com relayé par Buzzfeed.

Voilà à quoi ça a ressemblé :

sushi nul
C’est NUL. Le scotch n’était pas assez foncé le coussin pas assez épais, j’avais confondu la sauce soja et la sauce yakitori c’est le bordel sur ma table en arrière-plan le filtre est nul la photo est mal prise. NUL ! ZÉRO POINTÉ SUR L’AUTEL DE LA VIE.

Faut que je te raconte, ça date pas d’hier : la première fois que j’ai raté un costume, j’avais 8 ans. J’allais pour la première fois faire la tournée des maisons du quartier pour récolter des bonbons avec une copine et on a voulu se déguiser en fantômes. Sa grand-mère nous a donné des vieux draps blancs, et on a essayé de faire des trous dedans pour les yeux.

On n’a pas réussi à faire des trous dedans pour les yeux. Du coup, on tenait nos draps à la main, nous baladant dans le hameau où j’ai grandi, sous une pluie torrentielle, dans la boue parce que la mairie n’avait pas encore fait de trottoir dans ma rue, trouvant porte close à chaque maison (à l’époque, Halloween ne marchait pas encore en France). Parfois, je m’imagine cette scène d’un point de vue extérieur et j’ai l’impression d’être dans une allégorie de l’échec.

Tout a déjà été fait

Ce qui me gonfle dans les soirées déguisées, c’est la course à l’originalité, à l’exclusivité. Faudrait pas que ton costume ait déjà été vu sur quelqu’un d’autre, alors maintenant, c’est le bordel… Les déguisements ne ressemblent plus à rien, et les gens s’amusent à faire des combos incompréhensibles :

  • je suis une bouteille d’eau qui s’est transformée en être humain de type moi (c’est mon costume de cette année)
  • je suis un figurant dans une série thaïlandaise des années 70 annulée après le pilote
  • je suis le blond des S Club 7 qui tient une tartine de kiri
  • je suis une tartine de kiri qui écoute les S Club 7
  • je suis Mylène Farmer dans le noir.

Maintenant, plus personne ne se comprend, tout le monde est perdu, et les soirées déguisées finissent par donner mal à la tête plus par la recherche de l’intitulé du déguisement des autres que par les breuvages que certain•e•s aiment à boire.

C’est pas pratique

Il existe des costumes de citrouille, de concombre, de dinde ou que sais-je. Des costumes tout à fait rembourrés, qui tiennent chaud et qui, de l’extérieur, ont l’air tout à fait confortables.

Mais confortables ne signifie pas pratiques. Malheur à ceux qui se dirigent vers ce type de déguisements ! À moins d’avoir une installation cachée pour uriner en toute tranquillité, ils sont obligés soit de se retenir, soit de galérer pendant de longues minutes à le retirer pendant que tout le monde commence probablement à faire la queue juste derrière la porte.

En même temps, ne pas pouvoir uriner quand on le souhaite, c’est pas bien grave, vu qu’avec ce genre de vêtements tout à fait encombrant t’as probablement déjà fait tomber toutes les bouteilles pleines. Pas d’hydratation, pas de miction.

« T’es déguisée en quoi ? »

Grand classique des soirées déguisées, le fameux « t’es déguisée en quoi, toi ? » Parce qu’entre les costumes aux références un peu trop pointues, le manque de savoir-faire et les combos mentionnés précédemment, il est souvent bien difficile de mettre le doigt sur l’identité temporaire de ses potes.

J’en veux pour preuve la fois où je me suis grimée en Sophie-Tith en me dessinant un téton (photo faussement NSFW), « tit » signifiant « téton » en anglais et mon prénom étant Sophie, dans une assemblée où neuf personnes sur dix n’avaient jamais regardé Nouvelle Star. J’étais super fière de ma blague, mais j’ai fini par en avoir honte. Expliquer sans cesse sa boutade à une vingtaine de personnes, je peux te dire que c’est pas mal humiliant.

C’était mon déguisement de secours après celui du sushi. Autant te dire que c’était une bien belle soirée pour mon égo.

À lire aussi : Sophie-Tith en Street Style vidéo !

Du coup, je fais plus d’effort. C’est fini. Je vais faire comme Alexandre Astier dans Bref, et tant pis si je passe pour une snob :

Alexandre Astier Bref

Et toi, t’en penses quoi, des soirées déguisées ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Grumpy Bunny
    Grumpy Bunny, Le 27 octobre 2014 à 8h22

    Super Article! J n'ai jamais ete concernee mais je comprend un peu mieux maintenant pourquoi certains de mes potes n'aiment pas se deguiser! personellement, j'adore ca! J'avais une reputation de ouf en deguisement avec mes amies en France et aujourd'hui que j;organise une soiree d'Halloween en Chine je me rend compte qu'elle m;a suivie ici aussi... apparement je met la pression aux gens 8)

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)