Endométriose, césarienne et acceptation de soi : Sylvie nous parle de son Cher Corps, de femme et de maman

Par  |  | 1 Commentaire

Dans cette nouvelle vidéo de Cher Corps, Léa Bordier recueille les confidences de Sylvie, la douce maman de Sophie Riche !

Endométriose, césarienne et acceptation de soi : Sylvie nous parle de son Cher Corps, de femme et de maman

Pour les fans assidu•es de la chaîne Cher Corps de Léa Bordier, vous savez que Sophie Riche, un grand personnage de madmoiZelle, ainsi que sa grand-mère Marie-Paule, se sont déjà confiées sur leurs chers corps.

Après avoir recueilli les jolis témoignages de la petite fille et de sa grand-mère, Léa, le médecin des âmes, nous propose celui de la maman.

C’est formidable de voir ainsi ces trois générations qui s’expriment sur leurs corps dans ces portraits touchants !

Sylvie se confie sur son rapport au corps avec la douceur et la bienveillance d’une maman

Le corps de Sylvie a changé quand elle avait 42 ans, suite à une hystérectomie. Sylvie souffrait d’endométriose et à son époque on n’en parlait pas beaucoup.

Depuis son accouchement, elle a eu de nombreuses opérations et des traitements assez lourds qui ont changé et transformé son corps.

Même en y prêtant attention et en faisant des régimes, Sylvie a eu une prise de poids progressive.

Elle raconte dans la vidéo qu’avec le temps, elle s’accepte mieux et se détache mieux du regard des autres.

Sylvie, témoin de sa propre césarienne

Dans cette vidéo, Sylvie parle de sa grossesse qu’elle trouve tardive pour son époque.

Elle revient sur sa péridurale et sa césarienne qui commençaient à être de plus en plus répandues, et raconte une anecdote complètement WTF lors de son opération.

À cause du reflet sur une lampe au-dessus d’elle, Sylvie a TOUT vu de son opération :  elle a regardé sa césarienne en live en regardant le plafond (j’ai fait un bond sur mon siège en entendant Sylvie raconter ça, j’étais pas prête à imaginer la scène).

Sylvie parle aussi de son adolescence timide et du fait de se voir vieillir. Elle n’a pas peur de la vieillesse, elle ne la constate qu’en photo.
Sylvie veut juste bien vieillir et être active pendant longtemps.

Concernant la génération de sa fille, voici le message qu’elle souhaite lui adresser :

Vous avez de la chance d’être jeunes alors profitez-en. Ne cherchez pas à être un idéal au contraire, oubliez les complexes et prenez le temps de vivre et acceptez-vous et vivez pleinement les choses [plutôt] que de vous polluer l’esprit avec ce problème de poids, de bras…

Alors tu vas peut-être te dire mais POURQUOI elle parle de bras ?

C’est en réalité un clin d’oeil à sa fille, la belle Sophie qui faisait part de son complexe sur cette partie de son corps dans son Cher Corps.

D’où le petit rire de Léa sur cette référence de « problème de bras ».

Merci qui pour toute cette tendre sagesse ? Merci Sylvie !

À lire aussi : Jawhara raconte comment elle a fait du maquillage une arme politique dans son Cher corps

Commentaires
Forum (1) Facebook ()
  • Gadda
    Gadda, Le 9 octobre 2017 à 22h33

    Tellement positive et inspirante, j'en ai les larmes aux yeux :puppyeyes: merci pour cette superbe vidéo <3

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!