Les incontournables de la tendance asiatique en 2013

Cet été, vous allez pouvoir sortir vos plus beaux kimonos : la mode fait honneur aux inspirations asiatiques !

Après avoir pris d’assaut les podiums des défilés printemps-été 2013, la tendance asiatique débarque en magasin en synchronisation quasi parfaite avec le nouveau film mettant à l’honneur Ryan Gosling, Only God Forgives. Coupes kimonos, motifs satinés et colliers dragons, la mode fait honneur aux costumes traditionnels chinois et japonais en les retravaillant sauce 2013. Avis aux amoureuses de l’Asie, cette tendance est pour vous !

Miuccia Prada est visiblement fan de Naruto

La coupe kimono

Sur les podiums, c’était l’avalanche de kimonos, façon samouraï avec des coupes très graphiques ou façon geisha avec des motifs traditionnels et des matières satinées. En prêt-à-porter, la tendance est un peu plus sage et met à l’honneur la veste d’inspiration kimono : des manches très larges, pas de col ni de fermetures et des matières très fluides. La veste-kimono donne un bon petit look digne d’une festivalière ou de Jessa dans Girls, et se porte assez facilement sur des basiques comme un short en jean ou un pantalon ajusté par exemple. Léger et confortable, le kimono va être un incontournable de cet été. Et si les motifs traditionnels ne vous enchantent pas, vous trouverez facilement des versions unies un peu plus discrètes.

Kimono à franges Urban Outfitters (105,00€), kimono imprimé Zara (59,95€), veste style kimono Asos (33,14€)

Les motifs traditionnels

Les motifs traditionnels s’impriment sur des vêtements aux coupes modernes comme des bombers, des petites robes ou des combishort : pivoines, cerisiers, dragons, lotus, hirondelles, carpes, paons… même le scorpion de Ryan dans Drive deviendrait tendance. Le seul problème avec ces motifs, c’est que c’est vite casse-gueule : des matières satinées + des imprimés traditionnels… ça peut vite tourner au kitsch cette histoire. Pour éviter le look de la fan de tuning ou de Jackie Chan , il vaut mieux y aller mollo et par petites doses : un dos imprimé, un bustier à motifs, des empiècements par endroits, ou des accessoires, c’est plus facile à porter.

Bomber imprimé Zara (79,95€), robe bustier à bandeau imprimé Asos (42,42€), combishort imprimée New Look (29,99€) et boucles d’oreilles orientales Accessorize (8,90€)

Les bijoux orientaux

En terme d’accessoires, les bijoux sont (presque) dignes des parures authentiques : couleur jade, pompons traditionnels et dragons… vous aurez de quoi vous faire un style d’impératrice chinoise. Un chignon haut et des boucles d’oreilles tombantes, le tour est joué.

Collier à pendentif Accessorize (14,90€), collier d’inspiration chinoise Etsy (26,99€), collier poisson Mango (24,99€), collier dragons Zara (19,95€),  boucles d’oreilles dragons Zara (14,95€), boucles d’oreilles pendantes Accessorize (5,90€), boucles d’oreilles ancienne pièce de monnaie chinoise Etsy (10,31€)

Les chaussures

Pour compléter votre look, vous aurez l’embarras du choix en terme de souliers : les tongs inspirées des geta traditionnelles japonaises, les mules et les tongs chinoises ont envahi les rayons chaussures. Les formes sont imposantes avec de larges semelles et des formes enveloppantes, les lignes sont épurées et les motifs fleuris font écho au défilé printemps-été 2013 de Prada.

Tongs Tommy Hilfiger (45,00€), claquettes plates croisées Zara (49,95€), sandales à talons compensés Zara (59,95€), tongs noires Birkenstock (65,00€), tongs à talon fleuries Rocket Dog (35,00€), tongs corail La Halle Aux Chaussures (27,99€)

De toutes les tendances de l’été, celle-ci est sans doute la plus difficile à adopter : les motifs sont très chargés, l’univers est très fort visuellement et certaines pièces comme les chaussures sont restées très fidèles aux versions traditionnelles, ce qui n’est pas facile à assumer quand on ne vit pas à Beijin. Mais en évoquant ces inspirations par petites touches avec un joli kimono ou des boucles d’oreilles dragon par exemple, il y a moyen de se faire un super look sans avoir l’air d’une James Bond Girl en mission à Bangkok.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • EspritBohème
    EspritBohème, Le 2 juin 2013 à 22h45

    lysithea;4157907
    espritboheme;4156064
    Oui c'est vrai que tu as raison mais bon il est logique que les gens se posent toujours des questions sur l'origine de la personne. Personnellement, j'adore connaitre les origines des gens ! Après ça dépend de sa personnalité, la fiancée d'un cousin est américano-chinoise et elle joue à fond la carte de l'exotisme en portant justement des kimono, des imprimés chinois et des accessoires "ethniques". Elle profite justement des a priori des gens pour se lâcher et tant pis ce qu'ils pensent.
    Je suis blanche mais par contre on me donne 10 ans de moins et donc on me prend pour une lycéenne, pendant longtemps j'essayais de paraitre plus vieille, et maintenant tant pis, je joue là dessus et je m'en amuse, sauf quand je dois paraitre mon âge...
    Donc après, je pense vraiment que ça dépend de la personnalité de chacun :) Donc si ça te plait, tant pis ce que pensent les gens, le principal c'est que ça te plaise à toi ! :)
    Oui, et j'essaie de voir les choses comme ça, sauf que j'ai été adoptée bébé, j'avais quelques mois, donc je suis aussi française que n'importe qui. Je n'ai pas une culture d'une autre pays, que j'essaie de faire coïncider avec ma culture française. Je suis française point. Depuis toujours, je ne connais rien d'autre.

    C'est juste que de par ma couleur de peau, j'ai l'impression d'être moins légitime qu'une nana de couleur de peau blanche. Quand je m'inscrit à la fac on me met systématiquement en étudiante étrangère, et des exemple de racisme "ordinaire", j'en ai des tas.
    Je suis envieuse des nanas blanches qui comme moi ont grandi en France, avec toute la culture que ça représente, mais à qui on ne demande pas si elles savent parler français. Car, elles c'est normal quelle savent, moi, non.

    D'où le coté "planqué" que j'ai l'impression de devoir faire pour avoir la paix.
    Planqué, signifiant, m'habiller à occidental, en suivant la mode, en suivant le troupeau même (slim-ballerines).
    Parce que je sais que ainsi mon identité ne sera pas remise en question.
    Alors oui, parfois j'ai envie, de m'habiller/déguiser, en asiatique, avec des kimonos, ou avec d'autres tissus rappelant d'autres pays dans le monde, par pur gout pour l'originalité et l'esthetisme mais je sais que je serai rapidement ennuyée par des questions, toujours des question, me demandant de me justifier: car c'est cela ma vie.
    Une éternelle justification : Oui, je suis française, Oui depuis toujours, Oui je parle français, j'ai même fait des études de lettres héhé.
    Je paye, comme tant d'autres, le sale climat politique en France, et ma tête un peu trop exotique.
    Je ne savais pas que ça pouvait être si dur... C'est chiant quand même. Il ne devrait pas y avoir besoin de se justifier... Et puis même, on devrait tous pouvoir s'habiller comme on veut et non avoir "l'uniforme" réglementaire nécessaire à l'insertion social et professionnel... Du coup je te souhaite bon courage et continue quand même d'acheter les trucs qui te plaisent, même si tu ne pourras les porter que par petites touches ou le week-end...

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)