Comment s’habiller par temps moite et orageux ?

Les orages pètent un peu partout en France et on oublie trop souvent que chaleurs estivales riment avec orages - ou les aléas d'un climat sub-tropical. Comment pallier cette hérésie météorologique, vestimentairement parlant ?

Comment s’habiller par temps moite et orageux ?

7h58. Le ciel est normand, il ressemble à du lait. La pluie va-t-elle tomber ? P’tet ben qu’oui, p’tet ben qu’non. Bienvenue dans le grand chelem du look et de la fringue devant ton miroir le matin. Tu fais des allers-retours jusqu’à la fenêtre pour « tâter » l’air ambiant – tentative poétique mais terriblement vaine de retenir le temps (je suis sûre que tu visualises le geste). Frais, mais pas trop. Pas de vent, mais un peu collant. Du temps tiède quoi.

Comment s’habiller en temps de tiédeur ? Deux clans s’opposent :

Option 1 : si (comme moi) tu es la plupart du temps en chaleur

Équation : top d’été sur short, le tout multiplié par une veste en jean ou un blazer.

Tu peux éventuellement miser sur une jupe, mais perso je ne préfère pas parier dessus. Un orage, une petite bourrasque et hop-culotte ! Question cruciale également, celle des collants. Je te répondrai que tout dépend des Celsius extérieurs et de la tolérance de tes cuissots.

Aux pieds, si tu revendiques un côté « Communions avec la nature mes soeurs », tu peux opter pour des tongs ou des spartiates, qu’importe s’il pleut. Si ce n’est pas le cas, tu peux aussi mettre des boots, des petites baskets en toile, des rangers ou des bottes de pluie + chaussettes – à condition d’assumer le retour de karma puant au soir.


visuels Asos

Option 2 : plutôt frileuse ou tendance à choper viteuf un rhume

Équation : haut mille-feuille (sweat-shirt + débardeur) sur pantalon chino ou jean puissance parka.

Ton petit mouchoir en tissu n’est jamais bien loin et tous ces retournements de climats tropicaux sont propices à te clouer au lit pour une bonne crève. En d’autres termes, tu ne sais plus à quel sein te vouer. Allons, allons, il existe pourtant des règles simples que Mme Leclerc, ton professeur d’EPS en sixième B t’a déjà expliquées.

À l’extérieur, pour tous tes déplacements, couvre-toi bien et une fois rentrée dans un environnement sain, chaleureux et accueillant (la salle d’examen par exemple), enlève le surplus (parka, veste, gilet, sweat). C’est la théorie du mille-feuille. Enfin, inutile de te recommander les chaussures fermées.

visuels Asos

Dernières recommandations :

  • Non, le recours aux talons, sandales compensées et plateformes ouvertes n’est pas très sain. En plus de te faire suer davantage dans cette chaleur moite (quoi ? ne me dis pas que tu n’as jamais eu besoin de concentration pour marcher en talons ?), si pluie il y a, elle se glissera entre ton pied et la semelle = risque d’aquaplanning élevé.
  • Oublie tout ce qui est long : pantalon flare, palazzo pant, robes et jupes longues sous peine de prendre l’eau par la racine.
  • Sans oublier le principal : un parapluie !
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Luminelle
    Luminelle, Le 7 juin 2011 à 18h40

    J'aurais du lire cet article plus tôt. Hier j'ai ''tâté l'air" par la fenêtre et j'en ai déduit qu'il faisait froid, du coup jeans + tshirt + gilet + veste fine (même pas peur :d), résultat après 1h dehors et une mini course pour arriver à l'heure à mon examen, je ressemblais plus à rien et je mourrais de chaud.
    Je retiens le short+veste en jeans du coup.
    Et j'adore la deuxième et troisième silhouette <3

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)