Le goût de la chair humaine recréé en laboratoire

Un des protagonistes de la chaîne YouTube Brit Lab a extrait quelques morceaux du muscle de sa jambe, pour que des chercheurs puissent (presque) recréer le goût de la chaire humaine !

ERRATUM — Suite à des remarques avisées dans les commentaires, je me suis rendu compte que j’avais fait une erreur de traduction.

En effet, le cannibalisme n’étant pas légal (à raison), Greg n’a pas vraiment mangé des morceaux de sa propre jambe, mais a recréé avec l’aide de chercheurs, via l’odeur et la texture de la chaire, le goût que cela pourrait avoir !

C’est une erreur de compréhension et donc de traduction que j’ai faite, je vous prie de m’en excuser.

Trigger Warning : si tu es sensible à la vue de la viande en général, je te conseille de ne pas lire cet article, ni de regarder la vidéo.

Brit Lab, c’est le nom d’une chaîne YouTube scientifique appartenant à la BBC, grande chaîne d’information anglaise.

Dans diverses vidéos, les protagonistes dévoilent les réponses à des problématiques plus ou moins simples, comme « pourquoi avons-nous la gueule de bois ? », « est-ce que le café est vraiment mauvais pour la santé ? » ou encore « comment marche un accélérateur de particules ? ».

À lire aussi : Pourquoi le café donne-t-il envie de faire caca ?

Mais récemment, une vidéo de Brit Lab a beaucoup fait parler d’elle sur le net, car Greg, un des testeurs de la chaîne a voulu répondre à la question, certes un peu dégueu, mais que bien des gens se sont posée un jour : « quel goût a la viande humaine ? ».

Pour donner une réponse à tout ça, le jeune homme a décidé de faire extraire par un médecin de petits morceaux de muscle de sa propre jambe…

Si tu es sensible à la vue du sang mais que la vidéo t’intéresse, je te conseille de zapper le passage de 0:34 à 0:49.

Avant de faire cuire tout ça, les chercheurs ont tranché (mdr) : de visu, la chair humaine ressemble à la fois à de la poitrine de poulet et à de la viande de boeuf.

Ensuite, Greg a voyagé jusqu’àà Nottingham pour aller dans un laboratoire faire cuire ses petits morceaux de jambe, et voir quelle odeur elle a. Résultat : la viande humaine sent très fort, bien plus fort que celles dont on a l’habitude.

Mais comme le cannibalisme n’est pas légal, Greg a non pas mangé sa chair (voir « erratum » au dessus) mais une version recréée, réalisée grâce à la texture et l’odeur de celle-ci.

Une fois que tout ça a a été testé et approuvé, notre testeur fou est rentré chez lui avec ses faux morceaux humains, élaborés par les chercheurs, dans un petit tube à essai, et l’a incorporé dans de la viande « classique » pour la manger dans un burger.

Apparemment, le goût de la fausse chair humaine est tellement prononcé que même dans un steak, Greg le sent. Et d’après lui, c’est plutôt bon.

Alors, un petit burger-jambe, ça te branche ? Tu prendras des frites avec ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • WeedWood
    WeedWood, Le 27 mars 2016 à 18h19

    Viande artificiellement créée ou pas, rien que l'idée de cannibalisme représente un énorme tabou pour moi, je passerai donc mon chemin !

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)