Zara

Armancio Ortega, homme d’affaires espagnol, se lance dans l’aventure Zara en 1975.

ZARA, DES PRODUITS RARES ?

37 années plus tard, le bon élève du groupe espagnol Inditex se place en tête dans quasiment tous les domaines : ventes, ouvertures de magasins et surtout, relations avec ses clients. Le coup de génie de Monsieur Ortega ? Une confection des collections en petit nombre, introduisant la notion de « rareté du produit », un concept qui donne aux produits Zara l’impression de pièces uniques, loin de l’univers du prêt à porter classique…

Cette philosophie nécessite une organisation hors pair, du système d’information jusqu’à l’achalandage des magasins. Tous les maillons doivent être en place et surtout proches de la clientèle, littéralement d’ailleurs, puisque même les chaînes de production sont pour la plupart restées en Espagne, réduisant ainsi (de 6x par rapport à son concurrent H&M !) le délai entre la fabrication et la mise en rayon.

Zara table sur cet élément pour rivaliser avec ses concurrents (même si on sait par expérience qu’il n’y en a qu’un dans la gamme…) à défaut de pouvoir le concurrencer sur les prix (quoique).

LE BUDGET PUB DE ZARA ? ZÉRO EURO.

Une gestion aux antipodes donc, et ce jusque dans la stratégie de communication : la répétition du message pour le suédois H&M, avec des visuels marquants, un magazine gratuit et des coups forts, comme le défilé de présentation de la collection à Central Park l’année dernière.

De l’autre côté, Zara l’Espagnole et ses magasins classes, immenses parfois ; à Barcelone par exemple, ou encore à Séville, on peut se perdre chez Zara ! Avec comme étendard ses collections, la marque gravit les marches du succès avec facilité. A travers des lignes classiques, urbaines ou plus saisonnières, la patte Zara sait séduire et conquérir son potentiel de clients.
Zara veut donc clairement fonctionner comme une « famille », incluant tous les intervenants du traitement du produit dans ses décisions. Cette organisation verticale pousse les salariés et sous-traitants à s’impliquer d’avantage et améliorer par leur suggestions le système…

Aujourd’hui, Zara c’est plus de 700 magasins dans 56 pays, alors pour conclure : « Tu ne veux pas aller chez Zara ? Zara viendra à toi ! »


> Les fringues Zara dans le Street Style

> Les fringues Zara dans les Dressing-Rooms

D’autres articles sur Zara à lire sur madmoiZelle.com