Top 5 des régimes les plus cons

Niveau régime, il existe à peu près tout et surtout n'importe quoi. Histoire d'éviter à chacune une indigestion de soupe au chou, c'est l'heure de régler leur compte aux conseils minceur les plus étranges et surtout, les plus inefficaces.

Top 5 des régimes les plus cons

Aujourd’hui, le 6 mai, c’est la journée sans régime ! L’occasion de (re)découvrir cet article fort sympathique.

— Publié le 20 juillet 2012

Soyons franches deux minutes : qui n’a jamais été tentée par un de ces régimes qui paraissent complètement farfelus mais qui promettent 3 kilos de moins en une semaine ? Pratiquement personne. L’aspect rapidité du truc séduit généralement tout le monde, parce que 3 jours de banane semblent plus faciles à tenir qu’une année de réequilibrage dans son alimentation. Dans tous ces régimes qui fleurissent comme l’acné sur le visage d’un adolescent, certains sont complètement cons et même… dangereux ! Petit recap des régimes à ne surtout pas tenter.

1 – Le régime Dukan

> Le con-cept : Sur le papier, franchement le régime Dukan ferait rêver n’importe quelle amatrice de bidoche. Ce régime consiste à tout miser sur les protéines : après une période très courte où tes journée se résument à manger des protéines, tu alternes ensuite un jour sur deux entre protéines pures et protéines/légumes. En gros, tes repas sont rythmés par le son de la poêle qui crépite pour ton steak haché quotidien et ta ration de fromage blanc. Une fois ton poids désiré perdu, tu dois continuer À VIE à avaler, une fois par semaine, des protéines toute la journée. Bonne ambiance.

> Pourquoi c’est con ? Parce que si les premiers jours sont faciles (manger de la viande à volonté, on a connu pire comme méthode), il n’empêche que Dukan finit bien souvent par te bousiller l’appétit. Celles qui doivent le tenir sur beaucoup de temps finissent généralement par avoir les surimis en horreur. Niveau santé, Dukan peut dire ce qu’il veut, je ne suis pas certaine que d’avaler ces déchets de la mer roulés dans du paprika fluo te fasse échapper au cancer du colon. Enfin, manger autant de viande ça te met un sacré coup de fusil dans le porte monnaie….

2 – Le régime pot de bébés

> Le con-cept : manger oui, mais dans un pot de bébé ! Mais si, vous savez, ces délicats petits pots de purées lisses qu’on sert aux mômes qui ne sont pas encore capable de mâchouiller une entrecôte et des frites. Pour suivre ce régime, tu dois donc te nourrir exclusivement de pots pour les bébés. La clef du succès ? La purée remplit bien l’estomac, les petits pots regroupent tous les nutriments nécessaires à ta survie et en plus, ça fait des économies de vaisselle.

> Pourquoi c’est con ? Je veux bien qu’on prenne de la purée concentrée sur Koh-Lanta pour éviter de bouffer Denis Brogniart mais en dehors de cette situation, bof. Déjà que de se retrouver nez à nez avec un pot pour le dej’ c’est pas l’extase visuelle, mais si en plus il faut l’avaler en poussant des cris de plaisir histoire de se dire qu’on a bien mangé, non merci. Quitte à s’avaler une purée carotte/semoule, autant se faire 3 carottes dans un simili-couscous. Ce régime est à réserver à ta grand-mère qui n’a plus tous ses chicots, mais laisse tomber et prends une vraie fourchette, merci.

3 – Le régime fourchette

> Le con-cept : manger tout ce que tu veux mais attention, ça ne doit être mangeable qu’avec une fourchette. Exit donc les couteaux, les cuillères, les baguettes… Si tu ne peux pas le manger avec une fourchette, c’est mort ! Apparemment, le fait de manger avec seulement une fourchette te pousserait à t’auto-réguler et donc à manger moins de calories.

> Pourquoi c’est con ? Parce qu’on peut manger beaucoup de merdes avec une fourchette. Un Snickers planté dans une fourchette quand tu crèves la dalle, c’est tout à fait possible. Un kilo de salade de pâtes à la fourchette ? C’est possible aussi. Je ne connais pas encore la fourchette qui replie ses dents pour t’empêcher de manger au bout de 300 calories avalées. Qui sait, ils l’inventeront peut-être un jour ! (J’espère que vous m’aiderez à obtenir des sous pour vol d’idée).

4 – Le régime soupe au chou

> Le con-cept : pendant quelques jours, la soupe au chou est l’unique chose que l’on a le droit d’avaler à l’heure des repas. Évidemment, ta soupe au chou se doit d’être bien light : pas de saucisses, pas de beurre pour faire un bon bouillon, rien. Juste des légumes et du bouillon de base. L’idéal est de tenir une petite semaine, histoire de bien débarrasser ton corps de son gras.

> Pourquoi c’est con ? Après seulement deux jours de soupe au chou, tu observes plusieurs effets secondaires étranges. De une, tu passes désormais ta vie aux toilettes puisque la soupe au chou possède cette délicate fonction de te récurer les intestins au kärcher. De deux, tu pètes un câble et fini par faire les cris de La Denrée. Effet numéro trois, petit bonus pour celles qui y passent la semaine complète : tu crèves tellement la dalle que tu finis par attaquer ton chou cru à pleines dents en poussant des râles de bête sauvage. Sexy beast.

5 – Le régime préhistoire

> Le con-cept : tu connais un homme de cro-magnon obèse ? Moi non plus. Bah attends, c’est plutôt logique non ? Le mammouth n’était pas une viande particulièrement grasse et la baie sauvage n’est pas très calorique non plus. Résultat, il faut revenir à cet état et donc ne manger que des fruits sauvages (baies diverses et variées), pas mal de viande, et pas de produits industriels comme les pâtes ou encore les gnocchis, ces enfants de Satan.

> Pourquoi c’est con ? Parce que si les hommes de cro-magnon étaient sveltes, c’est peut-être aussi parce que leurs conditions de vie n’étaient pas très folichonnes. Chasser le mammouth des heures durant et ramasser un panier de baies pour la journée, c’était déjà pas mal. Si on veut aller plus loin dans ce type de régime, on peut tester la soupe de bouillon clair avec deux trois glands comme au Moyen Âge (perte au niveau des cuisses garantie), ou bien le régime guerre mondiale avec seulement quelques pommes de terre par jour. Sus à la modernité !

À la rédac, pour vous aider, on a donc aussi inventé quelques régimes :

  • Le régime corporel : au lieu de gaspiller les richesses alimentaires de ce monde, tu peux t’auto-manger pour créer une alimentation à circuit fermé. En gros, tu manges tes petites peaux mortes et tes croûtes. Voilà, ne remercie pas celle qui y a pensé (je ne balancerai pas son nom).
  • Le régime pruneaux : aussi avalé aussitôt ressorti, pour être bien sûre que les calories n’ont pas le temps de se loger dans ton corps.
  • Le régime bolognaise : de la bolognaise à tous les repas, what else ? Je promets une perte de poids d’environ 6 kilos au bout d’un mois. Vous ne serez pas déçues.
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 93 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mona Lise.
    Mona Lise., Le 23 janvier 2016 à 11h28

Lire l'intégralité des 93 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)