Terry Pratchett, l’auteur des « Annales du Disque-monde », est décédé

L'écrivain britannique Terry Pratchett avait 66 ans : il est décédé ce 12 mars, et laisse une oeuvre littéraire impressionnante.

Le monde des fans d’heroic fantasy est en deuil : Terry Pratchett, l’écrivain britannique prolifique à qui l’on doit entre autres la saga des Annales du Disque-Monde, est décédé ce 12 mars, à l’âge de 66 ans.

Depuis plusieurs années, il souffrait d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer, et s’était positionné en faveur du suicide assisté. Pendant l’été 2014, il avait annulé sa participation à une convention autour du Disque-Monde, trop fatigué par la maladie. Lors d’une conférence en 2010, rapportée par The Guardian, l’auteur disait aussi :

« Plutôt que de laisser Alzheimer m’emporter, je me saisirai des choses. Je voudrais vivre ma vie plus que jamais à fond et je voudrais mourir, avant que la maladie ne lance sa dernière attaque, dans ma propre maison, dans un fauteuil sur la pelouse, avec un verre de brandy à la main, pour laver à grandes eaux une quelconque version moderne du cocktail Brompton que pourrait m’administrer quelque médecin obligeant. Et avec Thomas Tallis sur mon iPod, je serrerais la main de la Mort. »

On sait très peu de choses sur sa disparition, si ce n’est que son voeu a visiblement été respecté: toujours selon The Guardian, l’écrivain est décédé chez lui, entouré de sa famille et de son chat. Son dernier roman va donc rester un épisode de l’univers du Disque-Monde, achevé pendant l’été 2014.

La scénariste de jeux vidéo Rhianna Pratchett, qui est la fille de l’auteur, a posté un tweet en hommage à son père, dans lequel elle fait référence à la Mort, un personnage récurrent de l’univers du Disque-Monde, qui sépare l’âme des gens décédés de leur corps.

« Terry a pris le bras de la mort et l’a suivi à travers les corridors et jusqu’au désert noir sous la nuit sans fin. »

À lire aussi : Les 5 livres préférés de… Kwack !

Chez madmoiZelle, on est toutes tristes d’apprendre cette nouvelle, et on te reparle bientôt de l’oeuvre de ce grand monsieur.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Crazy
    Crazy, Le 13 mars 2015 à 19h21

    Ineidra
    il avait choisi comme devise "Noli Timere Messorem.", c'est à dire "Ne crains pas le faucheur".
    A ma connaissance, c'est du latin de cuisine pour "don't mess with time" ;)

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)