La chance de ma vie, de Nicolas Cuche

On a toutes dans notre entourage quelqu’un qui a la poisse. Pas le petit malchanceux, non le poissard chronique et indécrottable. Celui avec qui on peut sortir sans la moindre chance qu’il nous arrive un pépin. Parce que tout lui arrive à lui s’entend. Moi c’est mon frère. Je vous expliquerais bien qu’une fois il […]

La chance de ma vie, de Nicolas Cuche

On a toutes dans notre entourage quelqu’un qui a la poisse. Pas le petit malchanceux, non le poissard chronique et indécrottable. Celui avec qui on peut sortir sans la moindre chance qu’il nous arrive un pépin. Parce que tout lui arrive à lui s’entend. Moi c’est mon frère. Je vous expliquerais bien qu’une fois il s’est pris un bois de chevreuil dans le genou, mais ce serait trop long et totalement hors-sujet.

N’empêche que voilà, cet aimant à malchance, quand on l’accompagne on sait tout de suite qu’il va lui arriver quelque chose de drôle, qui va peut-être lui faire mal mais qui va beaucoup nous faire rire. Parce qu’on est un peu moqueuses et que ce qui tombe sur la gueule des autres ça nous bidonne comme des baleines. Quand même, entre nous, on peut l’avouer, on ferait vachement moins le cétacé si c’était nous les victimes. Si tous ces coups du sort nous arrivaient à NOUS à cause de LEUR malchance.

Ben les copines de Julien Monnier, ça fait longtemps qu’elles ont arrêté de rire. En même temps, se faire greffer de la peau sur les fesses parce qu’on s’est assise sur une plaque de cuisson, c’est drôle que pour les autres. Du coup notre Julien a fait une croix sur toutes ses envies de bonheur conjugal et lorsqu’il rencontre Joanna et qu’il se rend compte qu’elle lui plaît, il ne fait rien pour la revoir.

Manque de bol, c’est elle qui le retrouve, et là, l’amour s’en mêle. Ah ben oui, c’est un film, alors on tombe très vite amoureux sinon on empiète sur la séance d’après. Elle se demande un peu pourquoi il lui arrive que des malheurs mais sans plus parce qu’elle ronronne de bonheur avec son amoureux au pays des Bisounours. Jusqu’au jour où son employeur lui propose de réaliser son rêve de petite fille et qu’elle se rend compte que sa succession de mésaventures risque de tout gâcher.

la chance de ma vieMais je n’en dis pas plus. A part que je me suis tenue les côtes une bonne partie du film et que ça fait du bien de voir une bonne comédie française et bien filmée en plus. Et puis la cerise sur le gâteau c’est le second rôle de Raphaël Personnaz (déjà vu dans La Princesse de Montpensier) parce que ça fait plaisir aux yeux.

Chargement du lecteur...

Il joue aux côté d’une Virgine Elfira pétillante et d’un François-Xavier Demaison qui n’en fait pas des tonnes. En bref, des blagounettes, des actions improbables et plein de petits malheurs qui nous feraient pas autant rire si c’était à nous qu’ils arrivaient. Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mushii-Concept
    Mushii-Concept, Le 25 janvier 2011 à 0h08

    On a été le voir avec Copain et on a tout les deux bien ris. Meme si c'est vrai que la bande annonce devoile la moitiée des grosses blagues du film (comme souvent pour les comédies) j'ai trouvé Virginie Effira pas mauvaise (et pourtant j'avais peur ^^")
    Une comédie vraiment sympatique a regarder entre amies ou avec cheri,pas le film du siecle mais vraimet je conseille !

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)