Une renarde apprivoisée, Juniper, fait couiner tout l’Internet

Une renarde adoptée et prise en photo sur Instagram, c'est Juniper, la star du moment !

Une renarde apprivoisée choupi prise en photo dans la vie de tous les jours… Autant dire quand je suis tombée sur les photos de Juniper, je n’ai pu retenir mes couinements d’extase devant tant un tel niveau de mignonnerie !

big-animaux-mignons-reactions

Dans une interview, la maîtresse de Juniper nous en dit plus sur la colocation d’elle et de sa partenaire particulière :

Les renards ont un très fort instinct de chasseur, ce qui veut dire qu’ils vont chercher à mordre en raison de leur instinct naturel.

Élever un renard est extrêmement difficile, ils sont très mouvementés, bruyant et odorants. Quand Juniper a commencé à grandir je l’ai emmenée partout avec moi, alors elle est habituée aux voyages en voiture et aux gens, elle aime les deux.

Pounce, pounce, pounce 🐬 #landdolphin

A video posted by Juniper (@juniperfoxx) on

ELLE CROIT LE LIT C’EST LA NEIGE !!!

Si personne ne pourra réfuter le niveau +1000 de choupitude de cette renarde, on ne retrouve cependant aucune mention de l’endroit et les conditions dans lesquelles l’animal a été adopté. Juniper ne pourra sans doute plus jamais survivre dans la nature car elle a grandi auprès des humain•e•s ; est-ce la place d’un animal comme un renard de vivre à nos côtés ? D’après Design We Trust, Juniper vient d’une lignée de renard•e•s apprivoisé•e•s et sa maîtresse explique régulièrement à ses fans qu’il n’est pas simple d’adopter et d’élever un tel animal : ce n’est pas à prendre à la légère.

En France l’adoption d’animaux sauvage est extrêmement réglementée et il n’est pas possible d’improviser l’adoption d’un renard… En revanche, on peut continuer à suivre les aventures de Juniper sur son Instagram !

À lire aussi : Rylai, l’adorable bébé renarde qui fait craquer l’Internet

Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Greeen
    Greeen, Le 12 février 2016 à 20h51

    Triphosphate
    @PrincessMey Oui, je vois ce que tu veux dire. :fleur: C'est vrai que le renard n'a jamais été apprivoisé par l'homme, et je pense que le jour où il le sera, on appellera plus ça un renard (un peu comme le loup finalement). Mais après c'est comme pour celleux qui ont des serpents, cochon d'inde, iguane... On va dire que je préfère voir cette renarde dans une maison où elle est bien traitée, plutôt qu'une perruche en cage. Qui évidement, y reste toute sa vie, vu que personne ira la sortir et la récupérer le soir...
    Enfin bref : Je comprends bien ton sentiment, et je le partage bien aussi, mais je suis pas sûre qu'on puisse faire grand chose face à cette "vague" d’engouement pour les animaux sauvages/exotiques :erf:
    Huhu, les renards sont apprivoisés ! Enfin, certains ! Il y a eut une expérience en russie pour comprendre comment les chiens et chats ont pu être domestiqués et un biologiste russe a lancé l'expérience. Et ça a marché bien plus qu'il n'espérait ! C'est même un cas d'école comment les renards ont pu s'adapter à l'humain. À la 32e génération, les renards étaient joueurs, affectueux... Mais restent des renards. Ils ont des besoins spécifiques que l'on ne peut pas leur apporter. Du moins tout le monde ne le peut pas. En soi, ils sont choux mais ils restent des animaux différents des chats et chiens. Et si certains ont été domestiqués et donc ont perdu par définition de l'instinct sauvage, ce sont quand même des bêtes qu'il ne faut pas prendre à la légère. C'est dur de s'occuper d'un renard.
    Ceci dit, sur les photos, cet animal ne semble pas malheureux. Peut être même qu'il est heureux, qui sait ?

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)