Quelle procrastinatrice es-tu ? Fais ce test pour le découvrir !

C'est la journée mondiale de la procrastination ! Experte en la matière, Faustine te fait découvrir ton profil de procrastinatrice.

Quelle procrastinatrice es-tu ? Fais ce test pour le découvrir !

Etudiante, cela fait plus d’une semaine que tu es en confinement mais tu n’as pas ouvert un seul mail de tes profs ? Bravo, tu procrastines !

Ce que tu ne sais peut-être pas, c’est qu’il existe différents profils de procrastinatrices. Viens découvrir auquel tu corresponds !

NB : les questions de ce test font référence à des situations hors confinement. Réponds-y sans comme si tu étais encore au temps où tu pouvais boire des coups en terrasse, chère lectrice !

Tu as une dissert' à rendre dans deux jours, ça t’évoque quoi ?
Ça te stresse tellement que tu n’arrives pas à t’y mettre. Par contre, tu viens de passer 3 heures à refaire la déco de ta chambre. Ça faisait longtemps que ça traînait !
Passer la journée à regarder Enquêtes Criminelles dans le canap', ça te semble être la meilleure option.
Quelle dissert' ? Pour l’instant, tu es en gueule de bois.

Correct !

Faux !

Sortir ou travailler ?
Tu hésites à sortir car tu es trop fatiguée. Dans tous les cas, demain, ça sera grasse mat’ !
Tu ne sors pas, il faut que tu sois en forme pour travailler demain. Le moment venu, tu n’arrives tout de même pas à t’y mettre…
Refuser de sortir pour t’avancer dans ton boulot ? Mais quelle idée !

Correct !

Faux !

Tu as une heure devant toi et tu dois trouver un sujet de mémoire pour demain :
Tiens, ça fait des semaines que tu dois frotter cette tache de moisissure dans ta douche ! Là, tout de suite, c’est vraiment le meilleur moment pour le faire.
Ce soir, c’est entrée gratuite dans ta boîte préférée. Tu entreprends d’embrigader tes copines pour y aller.
Il est 14 heures et tu n’es pas encore sortie de ton lit. Il faut savoir se reposer, dans la vie !

Correct !

Faux !

Ton appart est dans un état lamentable à cause de ton apéro de la veille. Que fais-tu ?
Tu restes dans ton lit. Tu as bien besoin d’une grasse mat' et si tu dors, tu ne vois pas le carnage !
Tu refais un apéro ce soir, quel intérêt de nettoyer ?
Tu t’en vas faire des courses pour ne plus voir ce carnage, sentir cette odeur de tabac froid et ton sol collant sous tes pieds.

Correct !

Faux !

Ta copine Chloé est super organisée et excelle en cours. Qu’est-ce qu’elle t’évoque ?
Tu es admirative, mais tu n’es pas prête à faire les mêmes sacrifices !
Tu es admirative et envieuse. Si seulement tu n’avais pas cette sale manie de procrastiner !
Tu trouves qu’elle ne profite pas assez de la vie. Tu ne la comprends pas du tout !

Correct !

Faux !

Tu as un exposé en groupe mais tu es LA PERSONNE EN RETARD, au grand déplaisir de tes camarades :
Tu étais pleine de bonne volonté mais tu n’avais pas d’inspiration. Mais tu as quand même lu toutes les ressources sur le sujet, au cas où !
Tu avais promis d’envoyer ta partie à 18h mais en ayant commencé 10 minutes auparavant, c’était compliqué.
Tu voulais le faire hier mais ta meilleure amie t’a appelée pour te raconter sa vie toute la soirée… et tu ne l’as pas arrêtée !

Correct !

Faux !

Semaine chargée niveau taff ! Comment tu t’organises ?
Tes potes ne peuvent pas s’empêcher de te proposer d’aller boire des coups, et tu n’arrives pas à résister !
C’est le début de semaine, donc tu restes tranquille et tu en profites pour binge watcher Elite. Tu verras plus tard.
Tu réfléchis des heures à la meilleure façon de t’organiser. Le moment venu de t’y mettre, impossible, car ces réflexions t’ont trop cramé le cerveau.

Correct !

Faux !

Tu as laissé traîner un impact trop longtemps sur ton pare-brise, qui est maintenant orné d’une belle fissure :
Tu as repoussé et repoussé, par flemme… et tu t’en mords les doigts !
Tu l’avais bien vu mais tu n’es pas allée chez le garagiste par peur du prix qu’il allait t’annoncer. Ça t’apprendra…
Tu l’avais bien vu mais tu avais plus important à faire.

Correct !

Faux !

Il est 22h et tu as un gros devoir à rendre pour demain...
Au pied du mur, tu t’y mets, mais tu bâcles ton travail et arrives en retard en cours.
Tu rentres en crise d’angoisse. Travailler la nuit, ça n’est pas ton fort, et tu n’arriveras jamais à rendre un bon devoir !
Tu prends encore une petite heure pour finir ton masque sur tes cheveux, puis tu travailles toute la nuit sans trop de difficultés et rends ton devoir à l’heure.

Correct !

Faux !

Tu as un looong trajet en train… et un exposé pour lundi ! Comment occupes-tu ton temps ?
Tu te dis que tu devrais travailler dessus mais cela te stresse de commencer. A la place, tu lis du Zola pour te donner bonne conscience : ça sera utile à ta culture !
Mais voyons, on est pas bien installé pour travailler dans un train ! Tu fais une si bonne sieste que tu manques de louper ton arrêt.
Tu passes ton trajet à discuter sur Messenger. Les ragots de soirée et les problèmes de cœur de tes potes n’attendent pas !

Correct !

Faux !

Il est 10h du matin et tu as réussi à commencer à travailler, bravo ! Comment ça se passe ?
Tu bâcles ton devoir en une demi-heure car à midi, tu manges avec tes potes qui ramènent un de tes target, et il te faudra du temps pour te mettre en bombe !
Tu te poses devant ta copie le nez en l’air, et ton portable allumé dans une main. Tu restes ainsi deux heures sans avancer et tu repousses à plus tard.
Tu es plutôt détendue car tu t’y prends tôt. Résultat des courses, tu entreprends d’écrire le nouveau Goncourt. A 22h, tu y es encore, et en retard.

Correct !

Faux !

Il est l’heure d’aller te coucher et, tu es objectivement très en retard dans tes devoirs...
Tu es en plein apéro.
Tu ne fermes pas l’œil de la nuit, noyée sous ton stress. Le lendemain, tu es crevée et n’arrives pas plus à t’y mettre !
Tu dors comme un bébé. Par contre, tu enchaîneras plusieurs nuits blanches dans les jours à venir pour rattraper.

Correct !

Faux !

Tu viens de voir passer l'offre de stage de tes rêves :
Tu l’écris au dernier moment et ça passe, comme d’hab.
Ça te tient tellement à cœur que tu y réfléchis pendant un mois, pour au final l’envoyer à la date limite.
Tu avais oublié que l’offre se terminait aujourd’hui !!! Tu rédiges ta lettre à toute vitesse mais laisses traîner quelques fautes d’orthographe.

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

Quelle procrastinatrice es-tu ?

Vous êtes %%personality%%.

%%description%%

Mais vous êtes aussi %%personality%%

%%description%%

Chargement...

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

antidiamant

J’ai eu chill comme résultat et c’est effectivement ce qui me convient. Je procrastine pas par perfectionnisme mais typiquement par flemme ou alors stress ( pour les trucs administratifs par exemple ), ou manque de confiance en moi poir certains projets perso. Je crois que procrastination est le mot qui représente toute ma vie. Et plus je « vieillis » plus j’ai l’impression que le temps passe vite, il y a un truc en particulier que j’aimerais faire depuis 7 ans par exemple et je trouve ça dingue de voir que ça fait autant d’années et que j’ai toujours rien fait ( bon après y a aussi des bâtons dans les roues derrière... ).
Ça gâche vraiment beaucoup de choses dans la vie je trouve, entre les études que j’ai fini par gâcher ( y avait aussi un manque d’intérêt et motivation ), du travail que je dois chercher depuis cet été ( même des années ? ) et je fais rien, les corvées administratives où j’ai perdu de l’argent bêtement, les projets perso en suspens. C’est comme si tout était bloqué et qu’on avançait au ralenti.
Depuis quelques mois je suis vraiment dans l’idée de changer profondément, et là je commence doucement, en rentrant directement dans l’action, en établissant des plans détaillés et routines. Enfin faire réellement des efforts dans ma vie pour avoir celle que j’aimerais avoir, qu’il n’y a que de cette façon que ça paye. D’ailleurs il y a des choses dernièrement que je voulais faire et repoussais sans cesse, et quand le confinement est arrivée je me suis dit m**** ça repousse à nouveau mes projets à 4/6 semaines, et je me dis « ça t’apprendra à tout repousser », et quelque part ça donne un petit électrochoc et pousse à se bouger quand tout sera fini.
Mon post fait un peu sérieux par rapport à l’ambiance du topic mais quand on avance en âge et qu’on doit se construire ça peut vraiment impacter la vie à un certain point et nous bouffer, ce n’est plus juste les dissertations qu’on faisait la nuit au lycée et où on en rigolait après...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!