Riad Sattouf donne ses précieux conseils pour se lancer dans la BD

Par  |  | 2 Commentaires

Tu veux faire de la BD ta vie ? Alors avant de te lancer, laisse Riad Sattouf te donner ses conseils !

Riad Sattouf donne ses précieux conseils pour se lancer dans la BD

Riaf Sattouf est un auteur et dessinateur de bande dessinée reconnu, notamment grâce à des séries comme Pascal Brutal, L’Arabe du futur, ou les Cahiers d’Esther. Il est également scénariste, réalisateur et même compositeur pour le cinéma (notamment en 2009 avec le film Les Beaux Gosses).

Les conseils de Riad Sattouf pour se lancer dans la BD

Lors des dédicaces et diverses rencontres auxquelles l’artiste s’adonne, ses admirateurs et admiratrices, surtout les plus jeunes, tendent à lui poser la même question : quels seraient ses conseils pour se lancer dans la bande dessinée ?

À lire aussi : Comment j’ai fini par vivre de ma plume et être auteure à plein temps

Pour en faire profiter un maximum de personnes, Riaf Sattouf a fait un post sur sa page Facebook avec dix conseils pour se lancer :

Bonjour!"Je voudrais bien devenir auteur de bandes dessinées et faire des livres comme les vôtres, comment vous avez…

Publié par Riad Sattouf sur vendredi 15 décembre 2017

1- Soyez absolument certain d’être passionné (penser tout le temps à ses histoires, du matin au soir, avoir l’impression que c’est aussi important que de respirer pour soi). Si ce n’est pas le cas, abandonnez tout de suite !

2- Lisez beaucoup de BD, mais aussi des romans, des biographies, des essais etc. !

3- Commencez tout de suite à essayer d’être un auteur complet, quel que soit votre âge, et essayez d’écrire vos propres histoires si vous êtes dessinateur, ou de les dessiner si vous pensez plutôt être scénariste !

4- Ne soyez pas aveuglé par la recherche de virtuosité du dessin: 99% des lecteurs préfèrent une bonne histoire à la virtuosité d’un beau dessin !

5- Prenez ce que vous faites très au sérieux (sans le dire à personne) et n’ écoutez pas ceux qui disent que vous n’y arriverez jamais ! Ils se trompent !

6- Essayez d’écrire l’histoire dessinée en entier sous forme de story board, (et pas seulement un synopsis et quelques pages def) et faites le lire à vos amis de confiance et tenez impérativement compte de leurs remarques sans vous draper dans une posture de grand artiste !

7- Si plusieurs éditeurs refusent votre projet, il faut créer un autre projet, de zéro, et le présenter à nouveau. 1000 échecs sur 1000 tentatives, c’est impossible, donc soyez prêt à créer 1000 projets avant d’en avoir un de publié !

8- Acceptez le risque de passer 15 ans à très mal gagner votre vie, mais ne soyez pas effrayé par ça, puisque vous êtes passionné !

9- Inspirez vous toujours de votre vie et de votre vécu pour raconter vos histoires (même si c’est de l’héroïc-fantasy ou de la science fiction) !

10- Arrêtez de lire ces conseils et allez écrire et dessiner votre histoire !

Le maître-mot pour se lancer est la PASSION, suivi de près par la persévérance !

Ces conseils sont bienveillants en plus d’être très terre à terre. Il ne fait pas abstraction de la précarité des auteurs de BD (écrire ET dessiner, c’est la possibilité de ne pas avoir ses droits d’auteur divisés en deux) et des sacrifices que peuvent impliquer cette activité, très épanouissante quand c’est une passion.

Nul doute qu’ils auront de l’utilisé pour énormément de personnes !

À lire aussi : J. K. Rowling donne des conseils inspirants aux auteurs en devenir

7 surprises choisies par Elise, + de 35€ de valeur
18.90€ + livraison

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
  • Hildetrude
    Hildetrude, Le 20 décembre 2017 à 21h57

    Salut,
    C’est un adage très répandu dans le milieu le « soyez motivés à 200% et vous serez mal payé mais c’est pas grave parce que vous êtes passionné ».
    C’est vrai que la BD c’est long et assez difficile, et c’est aussi super gratifiant quand on finit par trouver son public (notez que si ça n’arrive pas, vous n’êtes pas forcément en cause ^^ parfois c’est simplement une question d’opportunité, de chance, ou d’effet de mode…)

    Je ne crois pas que dire aux gens de laisser tomber s’ils ne sont « pas assez motivés » soit un précieux conseil. En tant qu’illustratrice pro, ancienne étudiante dans une école relativement réputée dans le milieu de l’illustration / BD, je peux dire que j’ai quelques camarades de promo qui sont tombés dans la dépression et l’indigence à cause de ce type de « précieux conseils », à accepter n’importe quel type de contrat sous-payé et à culpabiliser de ne pas toucher un crayon pendant une journée entière (oulàlà).

    Je pense que c’est une recette qui marche pour certains, mais pas pour tout le monde, aussi le conseil qui m’a aidée quand je me suis lancée dans l’illustration est celui-ci : « Faites-le d’abord pour vous, et si vous souhaitez en faire un métier, apprenez comment fonctionne le marché. »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!