Obama fait son dernier speech au Dîner des Correspondants avec une coolitude extrême

Par  |  | 5 Commentaires

Pour son dernier discours au Dîner des Correspondants de la Maison Blanche, Obama a mis les bouchées doubles sur le lol et le swag, avec une sortie tout à fait magnifique.

Obama fait son dernier speech au Dîner des Correspondants avec une coolitude extrême

Barack Obama entre dans les six derniers mois de sa présidence et a fait son dernier discours du traditionnel dîner des correspondants de la Maison Blanche. Enfin, discours… disons que comme d’habitude lors du dîner des correspondants, ça ressemblait plutôt à un numéro de stand-up tellement c’était cool, drôle, et pas politiquement correct.

À lire aussi : Barack Obama et son « traducteur de colère » font un discours énervé mais drôle

Oui, je le comprends, quand on est Président et qu’on ne peut pas se faire réélire, le YOLO est permis voire conseillé.

Comme il dure quand même trente minutes mine de rien, L’Obs a fait une petite liste des meilleures blagues, à laquelle j’ajoute bien volontiers les miennes…

  • Tacler sa femme avec le swag intégral :

« You might’ve heard that someone jumped the White House fence last week. But I have to give the Secret Service credit. They found Michelle, brought her back. She’s safe back at home now. It’s only nine more months, baby. Settle down! »

« Vous avez peut-être entendu que quelqu’un a sauté par-dessus la clôture de la Maison Blanche la semaine dernière. Mais je dois reconnaître que les services secrets ont bien fait leur travail. Ils ont trouvé Michelle et l’ont ramenée. Elle est saine et sauve à la maison, maintenant. Plus que neuf mois, chérie. Calme-toi ! »

« I think we’ve got Republican senators Tim Scott and Cory Gardner, they’re in the house which reminds me… security, bar the doors ! Judge Merrick Garland, come on out. We’re going to do this right here, right now. It’s like the Red Wedding… »

« Je crois que les sénateurs républicains Tim Scott et Cory Gardner sont là en ce moment, ce qui me fait penser… Sécurité, fermez les portes ! Juge Merrick Garland, sortez de votre cachette. Nous allons faire ça ici et maintenant. C’est comme le « Red Wedding »… »

  • Blaguer sur Bernie Sanders, devant lui, mais avec classe :

[En s’adressant à Bernie Sanders] «Bernie, you look like a million bucks or to put it in terms you’ll understand you look like 37 000 donations of $27 each.»

Cette blague est vraiment pas traduisible puisque c’est un jeu de mots sur « to look like a million bucks » (avoir l’air superbe/avoir l’air de valoir un million de dollars).

Mais la deuxième partie est assez drôle quand on sait que Bernie Sanders est le premier candidat à avoir reçu autant de donations d’un petit montant et qu’Obama lui dit : « pour parler en des termes que tu comprendras, tu as l’air de valoir 37 000 dons de 27 dollars chacun ».

À lire aussi : Barack Obama lit des tweets méchants qui lui sont destinés

Et que dire du mic drop à la toute fin de son discours, dans un style absolu… Et toi, qu’est-ce que tu as pensé de ce speech ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Chloé P.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (5) Facebook ()
  • HarryJoe
    HarryJoe, Le 3 mai 2016 à 10h08

    Je suis fan ahahah :rire:

    Sans oublier la pique pour Donald Trump:

    Je suis un peu peiné de son absence ce soir... Nous nous étions tellement bien amusés la dernière fois et c'est surprenant, il y a là une salle pleine de soutiens, de célébrités, de caméras et il a dit non. Est-ce que ce dîner serait trop tape-à-l’œil pour Donald ? Qu'est-ce qu'il peut bien faire en ce moment ? Manger un steak Trump ? Tweeter des insultes à Angela Merkel ?
    et....
    L'establishment républicain pense que Donald manque trop d'expérience en politique étrangère pour être président. Mais il faut rappeler qu'il a passé des années à rencontrer des dirigeants du monde entier : Miss Suède, Miss Argentine, Miss Azerbaïdjan..." [Donald Trump a présidé les concours Miss Univers pendant 20 ans]
    et celle pour Hillary Cliton
    Il faut quand même l'admettre... Hillary qui essaie de séduire l'électorat jeune, c'est un peu comme votre vieille tante qui vient de s'inscrire sur Facebook. 'Cher peuple américain, as-tu bien reçu mon poke ? Il s'affiche sur ton mur ? Je ne sais pas si je l'utilise comme il faut ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!