Un portrait de Nicolas Bedos chez Picouly

Je sais qu’il y a des fans de Nicolas Bedos dans l’assemblée, aussi un petit Sonar rapidos pour vous présenter ce portrait plutôt bien fichu (tiré de l’émission Café Picouly) du chroniqueur de chez Franz-Olivier Giesbert, qui taille volontiers tout ce qui bouge — et qui de préférence détient le pouvoir. Il y parle de […]

Je sais qu’il y a des fans de Nicolas Bedos dans l’assemblée, aussi un petit Sonar rapidos pour vous présenter ce portrait plutôt bien fichu (tiré de l’émission Café Picouly) du chroniqueur de chez Franz-Olivier Giesbert, qui taille volontiers tout ce qui bouge — et qui de préférence détient le pouvoir.

Il y parle de sa filiation, de son côté timide (dédicace à Norman), de sa famille plutôt… exigeante, de ses névroses et de sa dépression passée nerveuse… bigrement intéressant.

La phrase à retenir : « j’ai envie de profiter de ma jeunesse avant qu’elle disparaisse. Et j’osais pas et tout à coup, j’me dis pourquoi pas, puisqu’on m’en parle… ». À prendre en note, pour chacune et chacun d’entre nous.

Chargement du lecteur...

Toutes les chroniques qui nous ont « marqué » chez madmoiZelle.com sont par ici -> Nicolas Bedos.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Humming
    Humming, Le 17 mai 2011 à 13h17

    Je le sur-kiffe. Et il est graouuuu en plus. :bave:

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)