Rencontre avec Dina, vice-championne du monde de Just Dance

Par  |  | 3 Commentaires

Il y a ceux et celles qui jouent à Just Dance pour s'amuser. Et il y a ceux et celles qui y jouent aussi pour gagner ! Dina est vice-championne du monde de Just Dance et elle va tout donner pour devenir numéro 1 mondial !

Rencontre avec Dina, vice-championne du monde de Just Dance

Just Dance, c’est le jeu auquel beaucoup jouent en soirée pour rigoler, ou avec des potes pour décompresser après une journée à bosser. Et puis il y a ceux et celles qui sont intenses. Qui y jouent pour la performance, à haut niveau.

C’est le cas de Dina : la jeune femme joue à Just Dance en compétition depuis un moment. Elle a flirté avec les sommets, à tel point qu’elle est devenue vice-championne du monde de cette discipline.

Ça vous intrigue ? Ça tombe bien, parce que je l’ai rencontrée !

À lire aussi : 8 jeux vidéo pour shaker ton booty

Dina et Just Dance, le début d’une belle histoire

Tout commence fin 2014. Dina n’a jamais participé à la moindre compétition sportive, mais elle est super fan de Just Dance.

Elle y joue beaucoup et décide de participer à la coupe du monde organisée par Ubisoft, qui produit le jeu. Cette année-là, elle finit troisième mondiale. Une sacrée victoire pour Dina, qui n’est même pas danseuse professionnelle.

« J’ai jamais été danseuse pro, et à l’heure actuelle je le suis toujours pas ! J’ai un métier à côté. Bien sûr j’ai suivi plein de cours de danse : modern jazz, hip hop, zumba, mais toujours comme une passion.

Mais en fait, je suis chargée d’études dans un institut de démographie. »

C’est aussi à ce moment-là qu’elle crée sa chaîne YouTube : peu à peu, une communauté se forme autour d’elle, qui l’encourage et la soutient. Pour s’entraîner mais aussi pour s’amuser, elle poste régulièrement des vidéos d’elle interprétant les chorégraphies du jeu dans la rue.

Le principe ? Elle apprend la choré par cœur puis danse, soit avec une enceinte, soit avec un casque bluetooth. Par la suite, elle rejoue la choré devant sa Xbox, pour ajouter une capture de l’écran à la vidéo. Et hop !

Devenir championne de Just Dance, un travail de longue haleine

Donc oui, si vous vous posez la question, elle connaît pas mal de chorégraphies du jeu par cœur. C’est d’ailleurs pratiquement une obligation pour la compétition, où chacun de ses mouvements doit être impeccablement calé.

Mais d’ailleurs, comment ça marche la compétition ?

Tout se déroule par phases de sélection : pour concourir, il faut d’abord se qualifier. Pour ça, deux solutions. Soit on se qualifie en ligne, en jouant au mode sélection disponible pendant un temps limité. Soit on tente sa chance lors des qualifications organisées lors d’événements ponctuels.

Cette année, Dina a voulu se qualifier au cours de la Paris Games Week.

« Ça a été assez dur parce que j’ai perdu en finale. Sur la troisième chanson, j’étais devant tout le long. Et puis sur le dernier mouvement, c’est mon adversaire qui m’a battue de trois points ! J’ai accusé le coup… »

Mais elle ne s’est pas démontée ! Persévérante, elle a retenté sa chance en ligne et a fini par passer l’épreuve. Une expérience qu’elle a débriefée en vidéo.

Bientôt la finale mondiale de Just Dance !

Cette année, Dina va donc remettre en jeu son titre de vice-championne du monde, pour peut-être devenir numéro 1 mondial. La compétition aura lieu du 17 au 19 février à Paris.

« Au début, j’avais rien à perdre, mais maintenant j’ai une communauté et j’ai pas envie de la décevoir ! Je sais pas si je réussirai, j’en rêve mais je suis sûre de rien…

J’essaie juste de me donner à 100%. Et c’est pour ça que l’année dernière j’étais pas triste d’avoir fini seconde, parce que je savais que j’avais tout donné. »

Au cours de ces trois jours, les treize champions mondiaux seront présents pour tenter de remporter la première place. Chaque match se déroulera en trois manches. À chaque fois, un point est attribué par la Xbox One, et un autre par le jury.

Ce sera donc un concours de précision, mais aussi de style. Et ça, Dina l’a bien compris ! Quand elle danse, elle donne tout. Un exemple ? Admirez donc son interprétation de Shut up and dance avec Diegho, actuel champion mondial.

Pour cette édition 2017, Dina a 24 chorégraphies à répéter en attendant le jour J. 24 chansons qui pourront tomber au hasard pendant la compétition.

« Les années précédentes, la liste comportait une dizaine de chansons, et c’était déjà difficile. Et là, il y en a 24 !

J’ai un mari, un boulot, et surtout il y a que 24 heures dans une journée ! Mais je vais faire de mon mieux. »

Retrouvez les performances de Dina sur sa chaîne YouTube, et envoyez-lui un paquet d’ondes positives pour la coupe du monde, le 17 février !

À lire aussi : Natoo crée une chanson pour Just Dance 2017 et vous fait frétiller du bouli !

Lise F.

Tombée dans la marmite du jeu vidéo à l’adolescence, Lise cause gameplay, graphismes et OST en toute tranquillité. Pendant son temps libre, elle écrase des gens sur Splatoon avec un grand rire machiavélique et donne des coups de pelle à ses voisins sur Animal Crossing. Ses autres passions sont faire et manger des cookies, dormir et râler.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (3) Facebook ()
  • Aska
    Aska, Le 10 février 2017 à 9h32

    Au contraire je n'aime pas trop sa façon de danser, je trouve qu'elle est trop maniérée dans des gestes lents, trop d'acting quoi avec le visage.
    Toutefois retenir autant de danses pour une compét', erf, chapeau, avec le stress j'oublierais tout moi!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!