Ces destinations de rêve où tu n’iras jamais

L'été est là, et tu voudrais éviter touristes, affluences, hôtels bondés et campings surchargés ? Alfrédette est là avec ses bons conseils pour un été exotique en toute tranquillité.

Ces destinations de rêve où tu n’iras jamais

Coucou mes chéries.

Comme tu ne l’as peut-être pas encore remarqué, l’heure est à l’été. À toi, coups de soleil au second degré, coma éthylique à la bière tiède et bal musette sur la plage de Palavas Les Flots ! Tu aspires à vivre des vacances inoubliables, mais refuses de te mêler à la foule compacte des 40 millions de Français qui, comme toi, se doreront le lard sur la côte méditerranéenne ? Pars donc à l’aventure vers des contrées exotiques et lointaines qui t’offriront une aura de prestige pour quarante ans de pauses café.

L’Albanie

Mais pourquoi ? Pays exotique s’il en est, l’Albanie ne figure pas au Panthéon des destinations estivales les plus prisées. Injustice suprême, le Guide du Routard refuse de l’intégrer dans sa vaste collection – alors même qu’il consacre quelques quatre cent pages à la Drôme.

Vastes avantages : La plus récente dictature communiste d’Europe dispose de nombreux atouts charme : ses routes accidentées – quand elles existent encore – te permettront de découvrir les joies de la marche à pied en pleine campagne. Les 800 000 bunkers qui jalonnent la côte, eux, feront de merveilleux spots de camping sauvage.

Menus inconvénients : L’Albanie garde quelques séquelles du joug communiste – ce qui, au reste, ravira les passionnées d’histoire ici présentes. Ainsi, son architecture quelque peu stalinienne pourra rebuter les plus puristes d’entre nous. Autre menu problème, la corruption, qui est là-bas considérée comme le premier fléau national. Mais comme je le dis souvent à mon cher et tendre, quand on aime, on ne compte pas.

Tchernobyl et ses environs

Mais pourquoi ? Tu ne supporte plus les milliers de touristes japonais qui vous mitraillent, toi et ton nez pelé tout au long de l’été ? Tu as développé une allergie aux chichis, chouchous et beignets ? Les stations balnéaires françaises t’attirent autant qu’une soupe au cérumen avec des boulettes de peaux mortes qui flottent à la surface ? Viens par ici ma cocotte : Tchernobyl, c’est pour toi.

Vastes avantages : Idéalement située en plein coeur de l’Ukraine, Tchernobyl offre à qui la parcourt un calme absolu. Désertée du grand public pour une sombre histoire de fuite dans une piscine, elle ne manque pourtant pas de charme : ce musée du communisme à ciel ouvert te permettra de plonger dans l’histoire. Tes frais d’hébergement, quand à eux, seront réduits à néant, puisqu’il te suffira de pousser une porte pour trouver un lit douillet. Repos garanti.

Menus inconvénients : Certaines mauvaises langues prétendent qu’un bref séjour à Tchernobyl peut ruiner définitivement ta fragile santé et faire de toi une pile atomique ambulante. Naturellement, rien ne saurait être plus faux, à part la voix de Lara Fabian : au contraire, des vacances dans les environs risquent d’augmenter ton capital séduction, car tu risques de ramener de ton séjour un troisième bras ou une seconde bouche. Ton Jules appréciera sans doute.

Y a même un parc d'attractions à Tchernobyl !

La jungle amazonienne

Mais pourquoi ? Tous les magazines féminins te le diront : pour ne pas ressembler à une méduse albinos dès l’âge de quarante ans, il faut vivre en harmonie avec maman nature. Le concept est sympathique, mais ni le massif de fleur savamment entretenu par ta mairie ni les bois sous Aulney ne sont des lieux propices à la méditation et à la rencontre avec Jésus. Ainsi, fais tes bagages et pars là où BHL lui même n’a pas posé sa chemise : la jungle amazonienne.

Vastes avantages : Forte de ses 5 500 000 kilomètres carrés, la jungle amazonienne te promettra des courses d’orientation endiablées. Sa dense végétation protégera ton tendre épiderme des agressions du soleil, et la probabilité pour que tu y rencontres un ancien camarade de primaire y est relativement réduite. Le tourisme y étant peu développé, tu pourra même danser de liane en liane vêtue d’un pagne sans te retrouver sur Youtube. Merci, mère nature.

Menus inconvénients : Comme Koh-Lanta te l’a sans doute déjà appris, les contrées amazoniennes sont truffées de bestioles autrement plus effrayantes que l’araignée que tu as retrouvée un jour dans ta baignoire et qui t’a fait pousser un hurlement digne du dernier tube de Céline Dion. Ne mens pas, je sais tout. Ainsi, il te faudra entretenir de bons rapports de voisinage avec ce genre de charmante bestiole, cette mignonne bébête ou encore cette étrange chose  que je ne mettrais pas dans le sac de couchage de mon pire ennemi.

La Corée du Nord

Mais pourquoi ? Quoi de plus enivrant que l’interdit ? Pour clouer le baveux caquet de ce gueux de Jean-Charles qui s’obstine à partir à Bali, choisis l’exotisme et embarque pour la dernière dictature communiste au monde : il t’en coûtera un SMIC et quelques désillusions politiques. Pour ne rien manquer des commémorations du trépas de ce cher Kim Jong Il, réserve vite ton billet ici.

Vastes avantages : Partir en Corée Du Nord, c’est pouvoir crâner pendant un bon demi-siècle en exhibant sur moult réseaux sociaux des photos que tes amis n’ont jamais prises. Mais c’est également connaître les joies de la vie d’un pensionnat jésuite au XIXème siècle, avec ses coupures de courant quotidiennes, son absence de voiture, son Internet interdit aux touristes et son interdiction de solitude. Un bon moyen de se recentrer sur les vraies valeurs de la vraie vie, quoi.

Menus inconvénients : La liberté de culte et de conscience n’étant pas l’apanage du régime Nord-Coréen, il te faudra te plier aux étranges coutumes instaurées par le Parti : pleurer comme si tu venais de perdre ton poisson rouge lorsque meurt un dictateur sanguinaire, mourir de faim, t’incliner vingt fois par jour devant la statue de ton nouveau maître incontesté, Kim-Jong Un, et éviter de clamer à tout vent ton amour du capitalisme. À part ça, tout devrait aller.

Tu n’es toujours pas convaincue ? Sache qu’une amie très chère vient de lancer un super gîte dans les Corbières (a.k.a. le seul coin de France où ne tombe pas une pluie diluvienne), et que toute madmoiZelle qui y viendra aura droit à une réduc, ainsi qu’à moult bisous volants.

Bonnes vacances !

 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fairy-doll
    Fairy-doll, Le 14 juillet 2012 à 21h40

    Miyun;3376239
    La Corée du nord, le lien fait rêver quand même. Je pensais pas que c'était possible. Du coup, ça me dirait bien en fait :shifty:
    Si, il y a des voyages organisés qui existent maintenant :)

    Par contre impossible de crâner sur fb ou autres avec des photos, dans l'article que j'avais lu sur des gens qui y étaient allés il me semble qu'il était interdit de prendre des photos. Et c'était vraiment réglementé les sorties et tout...

    Mais c'est vraiment un endroit ou j'aimerais aussi aller un jour!

    Edit: Voici un article sur un journaliste ayant fait le voyage là bas

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)