Tendances Lingerie Printemps Eté 2009

Linda te présente toutes les tendances lingerie de la saison. Enjoy !

Tendances Lingerie Printemps Eté 2009

La saison entamée, il est grand temps de faire un point sur les tendances lingerie Printemps-Eté 2009. Parce qu’avoir le bon look, les bonnes chaussures et les bonnes lunettes c’est bien, mais porter la bonne culotte c’est, je crois, bien plus essentiel. On peut avoir l’impression qu’en matière de lingerie la mode est peu dynamique et qu’un soutif reste un soutif pourtant voilà, chaque année arrivent et meurent autant de tendances, et les connaître ou les suivre me paraît pour le moins vital. Ainsi, pour ma part, même si je me plais à porter toujours les mêmes immondices dépareillées, au moins je le fais non sans ignorer ce que j’aurais du ou pu porter. A savoir :


De g. à d. : Huit, Princesse tam.tam. chez Asos, Victoria’s Secret, Bien fée pour toi et Kirsty Doll.

Du rétro : On le sait maintenant depuis quelques saisons, la lingerie vintage fait son come-back. La tendance pin-up et l’envie d’un retour à une séduction sophistiquée et toute en féminité n’y sont pas étrangères. Heureusement pour nous, et s’il existe une offre spécialisée souvent aussi chère que délicate, aujourd’hui on peut trouver des culottes taille hautes, des soutiens-gorge emboîtants, des serre-taille et des jarretelles épaisses à des prix doux et dans des matières souples, lavables en machine. C’est ça, la modernité.


New Look

Du shorty : Vaness a beau s’en insurger, c’est l’info de l’année : le shorty a détroné le string, chiffres à l’appui. Une nouvelle qui a fait trembler la France, cela va s’en dire, mais que les adeptes de la ficelle se rassurent, le string n’est pour autant pas mort et enterré. Les hommes continueront à le fantasmer et les marques déclineront encore et pour longtemps la plupart de leurs parures en plusieurs possibilités : culotte, string, shorty. Maintenant si le « g-string » ultra minimal n’est plus en vogue, le tanga ou le short brésilien feront d’honorables alternatives. Pendant ce temps, le shorty vit donc son heure de gloire mais dans un style beaucoup moins sport que femme fatale. On pense à galonnages volantés, ou formes blousantes dites à la française et aux bloomers.

Du panty, du micro et de la jupette : S’il se vend des tonnes de shortys, la tendance n’en est pas moins aux culottes (mais alors aux vraies grosses culottes !) avec le panty (une culotte enveloppante, taille haute, et parfois gainante), la micro baby-doll toujours au top avec des bords froncés et ses appliques impudiques sur les fesses à laquelle on coordonne une jupette porte- jarretelles plus taille haute. En bref, du couvrant.


Princesse tam.tam.

Du body, de la combi : On l’annonçait depuis un bail et cette fois ça y est, le body est de retour. Reste à savoir si son manque de praticité et l’été sûrement torride n’entameront pas un peu son succès. On pourra alors plus certainement miser sur les versions de nuit avec le combi-short en guise de pyjama (si tu ne l’oses pas dans la rue, ose le au moins dans ton lit) et le teddy (sorte de body sexy très ajouré avec soutien-gorge intégré) pour les nuits coquines où il faut vraiment faire comprendre au monsieur que la cuisson vapeur ne suffit plus et qu’il est grand temps de passer à la casserole….

Les formes bustier, bandeau ou foulard : Les soutiens-gorge à bretelles amovibles s’imposent d’eux-même en été, tendance de l’asymétrique et des robes sans manches oblige et on porte même de simples bandeaux. On oublie pour autant pas de prendre soin de son décolleté avec des jolies formes foulard (qui s’attachent dans le cou), corbeilles (décolleté carré) et les plus petites poitrines s’offrent encore des triangles, avec ou sans armatures. Enfin on note un retour des coupes bustier, qui couvrent le haut des cotes, et nous plonge là encore plus dans le style très rétro.


Playful Promises chez Asos.com

Des couleurs et motifs de saison : C’est l’été, on ose donc les couleurs franches et vives (turquoise, violet, fuschia, jaune, orange, vert gazon), et pour un effet ultra vitaminé, on les mixe en dépareillant les ensembles. Le printemps aussi voit fleurir les imprimés liberty et les motifs floraux délicats (couleurs tendres sur fond blanc ou ivoire) alors qu’on croise de moins en moins de vichy ou de pois. On aime enfin l’alliance du noir et blanc, on séduit avec du noir et chair et enfin, saison des mariages oblige, tu pourras opter pour le pur blanc, intemporel.

La saison révèle finalement peu de suprises. Les influences rétro se confirment, les nouveaux must comme le body ou le panty s’affirment et les couleurs et motifs sont de saison. On range un peu le vichy, les pois, le trop coquet, le trop précieux, la surabondance de froufrous et les ligotages. La saison s’inscrit dans une sorte de sage continuité des saisons précédentes, elle est calme, sans être minimale. Si le string devient officilellement out, le tanga prend le relais sans peine et parce qu’il faut bien vivre avec son temps, on va essayer une culotte haute avant de crier haut et fort que c’est pour les mamies, que ca grossit ou que c’est pas sexy. En vrai, on pourrait bien être surprise…


De g. à d. : Asos, Princesse tam.tam., Valège, Victoria’s Secret et Huit.

Alors oui, ca n’est pas cette saison que la lingerie connaîtra un vrai chamboulement. Dans un sens tant mieux, puisque que mon petit doigt me dit que le prochain pourrait bien être celui du retour des échancrures hautes (comme dans les années 80-90, oui, oui). Alors profitons des derniers instants heureux qu’il nous reste et n’oublions jamais qu’une culotte en dit plus sur nous que la plus complète des pages facebook…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Snowcake
    Snowcake, Le 12 avril 2009 à 2h14

    très joli :)

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)