Laissons vivre les mecs en mini-short et les meufs en jupe, merci bisous

Par  |  | 13 Commentaires

Les hommes en mini-short comme les femmes en jupe sont harcelé•es dans la rue. Et si on laissait les gens porter CE QU'ILS VEULENT, hmm ?

Laissons vivre les mecs en mini-short et les meufs en jupe, merci bisous

Ce qui est bien (non) avec la société, c’est qu’elle va bien te faire chier quoi que tu fasses.

S’il fait 38°C et que tu es une meuf, tu es socialement autorisé•e à porter des débardeurs, des jupes courtes ou des robes, mais il est possible que tu sois harcelé•e dans l’espace public sur la base de ta tenue.

Ou qu’elle serve à te décrédibiliser : une femme « respectable » ne s’habille pas aussi court, voyons ! (Apparemment les femmes « respectables » aiment suer.)

Si tu es un mec, tu es beaucoup moins victime de harcèlement, d’agressions basées sur ta tenue. Par contre, tu as intérêt à mettre un jean — à la limite un bermuda.

Car si tu mets un mini-short pour aérer tes jambes en pleine canicule, on viendra t’insulter, te traiter de « PD », critiquer ton choix vestimentaire.

À lire aussi : Le harcèlement de rue, bientôt sanctionné par des amendes ?

C’est ce jugement perpétuel bien relou que dénonce Tristan Lopin, comédien de stand-up, dans sa nouvelle vidéo !

Tristan Lopin feat. le mini-short

Les hommes sont dominants dans la société, mais ces privilèges viennent avec des contraintes, notamment celle de coller aux critères (flous) de la masculinité.

Un homme doit être masculin, viril, hétérosexuel et ne pas sortir du lot, sinon il sera la cible de moqueries, d’insultes, d’agressions verbales comme physiques.

Alors qu’on s’en fout, bordel, de quel bout de tissu les gens choisissent pour se couvrir, et qu’un mec en jupe, en mini-short, en bermuda à poches ou en jean selvedge, ça reste un mec, nom d’un Paul Rudd qui s’étire !

Tout comme une meuf en mini-jupe, sans soutien-gorge, avec les cheveux courts, sans maquillage ou en ciré, ça reste une meuf, donc une personne, qui mérite le respect et qu’on la laisse TRANQUILLE.

Si vous voulez juger les gens, jugez donc leur habitudes nauséabondes comme celle d’exprimer leur opinion à tort et à travers sur le physique des autres, ça sera plus justifié, si vous voulez mon avis.

Sur ce, je vais enfiler la veste en jean piquée à mon mec et mon mini-short à ras la chatte, et je m’en vais COMME UNE PRINCESSE. Bye.

À lire aussi : Harcèlement de rue ou compliment ? — Je veux comprendre

7 surprises culinaires personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Terpsichore.
    Terpsichore., Le 15 septembre 2017 à 8h50

    Je dirais même plus, «Laissons vivre les mecs en jupe et les meufs en mini-shorts, merci bisous», et aussi «Si la personne est NB iel peut bien s'habiller comme iel veut» :coiffe:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!