Jennifer Aniston piège le « meilleur » interviewer du monde

Par  |  | 5 Commentaires

Jennifer Aniston a participé à un canular pour piéger Chris Stark, son intervieweur.

Jennifer Aniston piège le « meilleur » interviewer du monde

Tu te souviens peut-être de Chris Stark : en mars 2013, il avait interviewé Mila Kunis pour le Scott Mills Show de BBC One et avait réalisé les dix minutes d’entretien promotionnel les moins conventionnels. Plutôt mal à l’aise dans l’exercice, il avait choisi de plutôt parler avec l’actrice. Et c’était drôle. C’était cool, ça permettait de voir Mila Kunis sous un autre angle, et. Meilleure. Interview. Du monde. Mon admiration est éternelle pour Chris qui arrive de faire de son malaise un truc comme ça.

À lire aussi : La meilleure interview du monde avec Mila Kunis

Depuis, il a fait les interviews de Robert Downey Jr et Jennifer Aniston dans le même style. Cette semaine, il retrouvait d’ailleurs cette dernière, en pleine promotion pour Comment j’ai tué mon boss 2, où elle reprend le rôle de Julia, la dentiste nymphomane. Comme elle avait été adorable avec lui la première fois et qu’elle avait joué le jeu de l’entretien qui ne parle pas vraiment du film dont elle vient parler, il n’y avait pas de raison que ça se passe mal et on imagine que Chris était peut-être même moins stressé que les fois précédentes.

À lire aussi : « Comment tuer son boss 2 » a un nouveau trailer

Le truc, c’est que l’animateur et DJ Scott Mills avait décidé de faire un canular à son collègue et avait passé un accord avec Jennifer Aniston : celle-ci devait piéger Chris Stark en devenant froide et méchante avec lui, en faisant semblant d’être profondément agacée par ses questions et se comporter, pour résumer, comme la pire des interviewées.

Au début, pourtant, Chris est en confiance : elle l’a reconnue, il lui raconte que leur précédente entrevue a fait plus de trois millions de vues sur Youtube… C’est bon esprit. Première question, première réponse, rien à signaler : ils parlent du film. Deuxième question, première mimique un peu perplexe de Jennifer. Troisième question, « est-ce que vous allez en boîte de nuit ? », et hop, la machine est en marche. Elle se ferme, devient hautaine, fait des expressions faciales outrées, le laisse galérer… C’est magique. Ça fait mal au ventre et rire à la fois.

Je sais pas toi, mais au fil des minutes, j’avais de plus en plus envie de faire un câlin à Chris. Et la réaction de l’actrice quand le canular est révélé est tout aussi pipou (tu pourras retrouver une traduction partielle sous la vidéo) :

Chris : Comment est-ce que vous feriez le premier pas vers un homme ?
Jennifer : Comment je ferais le premier pas ?

C : Oui, comme vous êtes connue, est-ce que c’est dur pour quelqu’un comme vous de faire le premier pas, comme, je sais pas, si vous êtes dans un bar et vous voyez quelqu’un, comment est-ce que vous faites comprendre à cette personne que vous l’aimez bien ?
J : Premièrement, je ne trouve pas cette question très appropriée…

C : Oh.
J : En plus je suis en couple, je ne drague pas les gens.

C : Oh non mais c’est pas ce que je veux dire, je veux dire quand vous démarrez une relation, est-ce que c’est plus difficile de le faire quand on est connu ? Les premiers rendez-vous ce genre de trucs.
J : Euh, vous savez, c’est, c’est… Je suis désolée…

C : C’est une question stupide.
J : Non c’est pas que c’est une question stupide, ça me semble juste un peu inapproprié.

C : Oh. Ok, désolé, n’y répondez pas s’il vous plaît.

[…]

[…] C : Est-ce que vous avez déjà envisagé d’écrire votre roman érotique à la Fifty Shades of Grey ?
J : (Elle soupire, puis le fixe longuement sans rien dire) Non.

[…]

(Scott Mills déboule)

Chris : Oh salut eh, qu’est-ce que tu fais ici ? (À Jennifer) Désolé, voici Scott Mills.

Scott : Je voulais juste interrompre cette interview, merci beaucoup Jennifer pour tout ça. (À Chris) Je suis ici parce qu’on a demandé à Jennifer de rendre cette interview aussi gênante que possible.
Jennifer : Je suis tellement désolée…
Chris : C’est mon cauchemar qui se réalise en ce moment. Je voulais sincèrement parler de toutes ces choses avec vous, et j’ai vraiment eu envie que quelqu’un m’avale. […] Je tremble ! […] Je suis tellement désolé.
Jennifer : Non c’est moi qui suis désolée, […]

LA MADBOX GIRL POWER

8 surprises personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Sophie Riche

Sophie Riche est membre de la rédac depuis 2011, époque à laquelle elle officiait sous le pseudonyme Sophie-Pierre Pernaut. Elle aime manger du fromage et l'humour un peu gras.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Carmelita
    Carmelita, Le 27 novembre 2014 à 23h57

    L'interviewer est vraiment mignon ; il a un petit côté Hugh Grant mais en supportable (parce que Hugh Grant, moi j'ai toujours envie de lui foutre des baffes. Et puis cet accent britannique... <3
    Du coup c'est vraiment drôle parce qu'on se sent mal à l'aise pour lui, donc on est franchement soulagé quand il apprend que c'était juste une blague...
    En revanche, je trouve effectivement que ses questions, c'est vraiment des questions à la con... :cretin:

    :renne:(Le renne, là, c'est juste parce que je viens de découvrir ce smiley et que je le kiffe.)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!