Victoire pour les chauffeurs de bus venus travailler en jupe !

Par  |  | 17 Commentaires

Ne pouvant pas porter de bermuda malgré l'absence de climatisation dans leurs véhicules, des chauffeurs de bus sont venus travailler en jupe. Et ça a porté ses fruits !

Victoire pour les chauffeurs de bus venus travailler en jupe !

Mise à jour du 22 juin

Youpi ! On l’apprend sur 20 minutes : les conducteurs venus travailler en jupe pour protester contre le dress-code inadapté à la canicule ont obtenu gain de cause !

« C’est formidable », se réjouit un représentant CFDT, le syndicat à l’origine de l’action.

Allez, espérons que cette histoire porte ses fruits et que d’autres corps de métiers adaptent les uniformes de leurs employé•es à la météo !

Merci à Laoragwen qui a signalé cette info dans les commentaires ♥

Les chauffeurs de bus nantais VS la canicule

— Le 21 juin 2017

Ce 21 juin 2017, en France, c’est la canicule. Le thermomètre dépasse les 30°C ; à Nantes, il en fait 32.

Les véhicules de la compagnie de transports en commun nantaise Sémitan ne sont pour la plupart pas climatisés. Les personnes au volant passent des heures dans la chaleur — parfois jusqu’à 50°C, selon la CFDT.

Et si les conductrices ont le droit de venir en jupe, les conducteurs réclament l’autorisation de porter des pantacourts ou bermudas, qui leur est refusée. Ils ont donc décidé d’agir.

Des conducteurs de bus nantais travaillent en jupe à cause de la canicule

Si le bermuda ne fait « pas pro », qu’à cela ne tienne : à l’appel du syndicat CFDT Sémitan, plusieurs conducteurs sont venus travailler en jupe !

À lire aussi : Je suis un mec, et je veux porter des jupes !

Un représentant du syndicat explique à 20 minutes :

« La jupe fait partie de la dotation vestimentaire de nos collègues femmes et nous n’avons pas d’équivalent.»

Ils sont une demi-douzaine de conducteurs à avoir enfilé une jupe pour protester contre ce dress-code strict.

Un conducteur, Jean-Noël Boureau, explique :

« La direction ne veut pas donner un bermuda juste pour quelques jours dans l’année et estime que cela ne fait pas assez habillé d’être en pantacourt. »

Le dress-code, la canicule et le sexisme

Sur madmoiZelle, Clémence Bodoc vous en parlait dès 2015 : le code vestimentaire en période de canicule est absurde.

« Je me suis retrouvée obligée, comme toutes mes collègues féminines, de porter une laine à l’intérieur des bureaux en été, à cause de la climatisation.

C’est sûr que lorsque le mercure dépasse les 30 degrés à l’extérieur, on supporte assez mal la combinaison pantalon-chemise […] cravate et chaussures fermées.

Pour compenser, et offrir à ces messieurs fort bien sapés une atmosphère de travail agréable, on pousse la clim’ à 20 degrés dans les bureaux. »

« Du coup, les personnes qui sont effectivement habillées en accord avec la saison se pèlent les bras, les jambes et le décolleté !

Pour éviter ça, je venais au bureau jambes nues et je rajoutais des collants et un gilet une fois arrivée… »

Que mon chauffeur de bus, mon banquier ou mon boulanger soit en pantalon, en short ou en jupe, je m’en fous : je veux juste arriver à bon port, ouvrir un livret jeune ou acheter une tradition pas trop cuite.

Nous sommes en 2017 : il est temps d’admettre qu’être un homme ne protège pas de la chaleur, et qu’au lieu de pousser la clim, on pourrait juste tomber la chemise !

À lire aussi : Comment survivre à une semaine de canicule

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Poptarts
    Poptarts, Le 22 juin 2017 à 21h09

    Ursinae
    Je suis contente pour eux même si pour le coup j'ai l'impression qu'on entend vachement mieux la voix de 6 hommes que celles de milliers de femmes quand il s'agit simplement de la liberté de porter des tenues moins contraignantes au boulot...

    Quand ce sont des meufs c'est qu'elles sont fragiles ou chochottes, quand ça vient de mecs c'est que le problème est sérieux... Ça revoie aux principaux stéréotypes femme homme.
    Je suis d'accord, je trouve ça aussi méga frustrant et dommage.
    En revanche, c'est un vrai exemple positif pour expliquer ce qu'est le sexisme et l'égalité/inégalité des sexes. Ca touche les mecs, c'est facilement compréhensible pour un type qui se rend pas forcément compte des différences homme/femme, ça permet de bien visualiser je trouve :).

    Dans ce cas ci, leur revendication c'est : Ce qu'on autorise aux femmes (un des rare privilège que l'on a sur les hommes, l'autorisation de porter des jupes, youpi), devrait avoir un équivalent pour les hommes, ce sont les chauffeur hommes qui le réclament. Au final, la direction leur a autorisé un équivalent, le short (idéalement la jupe devrait leur être autorisée aussi :)). Résultat : On a autorisé aux hommes ce qui était autorisé aux femmes, problème résolu tout le monde est content.

    Je trouve que c'est un exemple concret, récent et marquant, que, en toute logique, l'inverse de cette histoire est aussi valable et très important : ce qu'on autorise aux hommes, devrait être également autorisé aux femmes.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?