Le mariage pour tous, c’est (peut-être) pour 2013

Dominique Bertinotti, ministre de la famille, a annoncé qu'un projet de loi sur le mariage pour tous serait présenté au Parlement à la rentrée pour le mettre en place avant fin 2013.

La veille de la Marche des fiertés gays lesbiennes bi et trans* demain à Paris, la ministre de la famille, Dominique Bertinotti a annoncé au Parisien/Aujourd’hui en France que le gouvernement Ayrault tiendrait son engagement de rendre le mariage possible pour les couples de même sexe.

(*plus communément connu sous le terme de Gay Pride, n’est-ce pas ?)

Le mariage pour tous sera donc l’objet d’un projet de loi qui sera présenté au Parlement à la rentrée prochaine. Si tout se passe comme prévu, les couples de même sexe pourront donc convoler en justes noces juin 2013. Ce qui ouvrirait la voie à la possibilité pour eux de fonder une famille.

Les débats s’annoncent déjà longs et houleux car comme l’évoque le quotidien, cela impliquerait de se poser de nombreuses autres questions, la ministre insistant sur le principe d’égalité « entre toutes les familles » :

« Les enfants adoptés par des célibataires pourront-ils être adoptés une deuxième fois par les conjoints de ces derniers ? La procréation médicalement assistée sera-t-elle ouverte aux célibataires ? En cas d’enfant conçu par arrangement (fréquent) entre deux couples femmes-hommes, y aura-t-il quatre parents légaux ? »

Pour lire l’interview de Dominique Bertinotti par Le Parisien dans son intégralité, c’est sur le site du quotidien.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Goofy
    Goofy, Le 2 juillet 2012 à 16h55

    Selfyka;3342562
    Par contre y'a un truc que j'ai jamais capté chez ceux qui sont contre l'adoption dans les couples homo car soi disant l'enfant à besoin d'une mère et d'un père pour l'équilibre blablabla. Il font comment ceux qui ne sont élevé que par un seul parent ? C'est des dégénérés ?
    Non, ce ne sont pas des dégénérés, en revanche on note souvent une destabilisation de l'enfant du au manque d'une figure p·m·aternelle. (attention, je ne réagis pas sur l'adoption homosexuelle, juste sur la position des enfants dans une famille monoparentale).

    Et pour la référence à l'Eglise: je trouve souvent un peu contradictoire de critiquer la position de l'Eglise sur ce sujet alors que si le Vatican venait (ou lorsqu'il le fait) à critiquer l'adoption du mariage homo en France, tout le monde se retournerai contre le pape "non mais de quoi il se mèle, c'est un état laïc il n'a rien à voir là dedans". (je ne suis pas croyante, ni baptisée ni rien, mais je trouve ce genre de réaction souvent très hypocrite)

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)