Tumblr : des produits minceur font leur pub sur les tags anorexiques

Une marque vendant des programmes pour maigrir fait sa pub auprès des anorexiques sur Tumblr.

On le sait : entre les cookies (informatiques, hein, pas les biscuits) et l’éventuelle merchandisation des informations personnelles, il n’est pas bien compliqué pour les marques de nous cibler sur Internet. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est rare de tomber sur une pub pour les jambons Makouènn sur Facebook quand on est végétalien-ne. Mais la marque FatLossFactor, qui vend un programme permettant de perdre du poids, a franchi la limite en diffusant sa publicité via les tags relatifs à l’anorexie sur Tumblr.

Buzzfeed a remarqué que des pubs se glissaient sur les tags relatifs à l’anorexie sur le réseau Tumblr. Au milieu des jeunes personnes exprimant leur souffrance d’avoir « trop » mangé et se plaignant de leur corps, on trouve quelques photos de mannequin particulièrement minces. En-dessous, le commentaire « Comment perdre du poids rapidement et sans danger ? » est accompagné d’un lien renvoyant sur le site FatLossFactor. Afin d’être sûre de cibler les bonnes personnes, la publicité est taguée avec les balises #pro-ana, #thinspiration (mince-piration), #thigh gap (espace entre les cuisses) ou encore #eating disorder (troubles du comportement alimentaire). Ainsi, les personnes qui filtrent les entrées sur Tumblr pour ne trouver que des posts en lien avec la minceur sont forcées de voir ces publicités régulièrement mises en ligne avant d’être retweetés par des utilisatrices (principalement) du réseau social. En agissant de la sorte, « la marque » qui vend un programme pour maigrir est certaine de taper dans le mille : les pro-ana sont le coeur de leur potentielle clientèle, puisque le mouvement considère l’anorexie mentale comme un mode de vie et non une maladie. Oui mais voilà : la marque n’était en réalité pas au courant de cette stratégie.

« Tu détestes ton gros ventre ? »

Contacté par Buzzfeed, Charles Livingstone dit Dr Charles, fondateur de FatLossFactor, affirme que cette manoeuvre maligne mais un poil perverse n’est pas du ressort de la marque. Il explique avoir donné l’instruction de blacklister les affiliés qui postent cette campagne dès qu’il a eu vent de l’existence de ces publicités.

Intermède vulgarisation des Internets : une affiliation, c’est un partenariat entre un site de programme d’affiliation et un site commercial. Le site commercial veut vendre plus et peut alors faire appel à un site d’affiliation qui fera sa promotion sur Internet et touchera en retour un pourcentage sur les ventes si le client qui vient d’acheter a cliqué sur liens postés par le site d’affiliation. Les sites commerciaux/marques impliqué-e-s ne sont pas forcément au courant des méthodes utilisées puisqu’elles ne savent pas toujours comment leurs affiliés procèdent pour leur envoyer du trafic. Selon Buzzfeed, c’est ce qu’il s’est passé avec ces publicités ciblées : les publicités sont mises en ligne par le site ClickBank à qui FatLossFactor aurait fait appel.

De son côté, Tumblr tente de réagir : hier, un des comptes diffusant les publicités avait été supprimés par le réseau social et Katherine Barna, porte-parole pour Tumblr, affirmait à Buzzfeed que le réseau prenait les spams et l’automutilation très au sérieux.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • EllaFitz
    EllaFitz, Le 10 janvier 2013 à 19h07

    sollena;3854418
    :facepalm: je ne comprendrai jamais que quelqu'un ce soit dit "hey mais c est une bonne idée ça, ça va marcher du tonnerre vous allez voir!"
    Ayant une petite idée de ce qu'est le monde de la pub, moi j'imagine totalement un gros connard BCBG en train de dire ça justement.

    Le monde de la pub n'a aucune limite.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)