Tiphaine nous raconte son métissage dans le nouvel épisode de Cher Corps

Par  |  | 1 Commentaire

Dans ce nouvel épisode de Cher Corps, Tiphaine passe sous l'objectif de Léa Bordier pour nous parler métissage et pieds grecs avec humour.

Tiphaine nous raconte son métissage dans le nouvel épisode de Cher Corps

Nouvelle semaine, nouveau Cher Corps ! Et cette fois-ci c’est Tiphaine, 29 ans, qui nous raconte comment elle voit son corps et son rapport à elle-même.

Tiphaine, une personne rayonnante

Au moment de visionner cette vidéo, ce qui m’a sauté aux yeux c’est la manière dont Tiphaine rayonne à travers l’objectif de Léa Bordier.

Elle nous y parle entre autres de métissage, une question très liée à de nombreuses autres interrogations qui l’ont habitée au cours de sa vie.

Elle raconte les doubles attentes auxquelles elle a parfois fait face, comme cette injonction à la minceur combinée aux stéréotypes qui voudraient que toutes les femmes métisses aient des formes, et surtout aient les meilleurs boules de l’univers.

Mais spoiler : ton origine ne détermine pas tes formes, y compris celle de ton nez.

Car c’est l’un des autres « stéréotypes navrants » auxquels Tiphaine a été confrontée, renvoyée à son métissage à travers un « compliment » qui lui a été fait, comme si elle avait de la chance de ne pas avoir un « gros nez ».

« Soyez un peu plus gentille avec vous-même »

Tiphaine a aussi été longtemps complexée par la taille et la forme de ses pieds, jusqu’à ce qu’elle se rende compte au musée que les statues grecques, censées correspondre à un idéal, avaient les mêmes !

Il semble finalement qu’elle ait appris à naviguer à travers l’océan d’injonctions contradictoires qui lui sont faites, et c’est vraiment très inspirant, d’autant qu’elle en a tiré une leçon que nous pouvons tou•tes mettre en pratique dès maintenant :

« Souvent on se maltraite au nom d’un idéal physique et je trouve ça très triste.

J’ai envie de dire aux gens, je ne sais pas si c’est un conseil, mais juste : soyez un peu plus gentil avec vous-même.

Un peu de douceur dans ce monde de brutes. »

À lire aussi : Léa Bordier, le « médecin des âmes » des filles de Cher Corps


Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Padawan en relations internationales, son passe-temps favori consiste à scruter l'actualité, une tasse de thé rooibos à la main.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Popye
    Popye, Le 19 juin 2017 à 16h14

    Oh Mon Dieu. La meilleure <3

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!