En passant par le marché de Noël de Vienne…

marche-noel-vienne

Je sais que j’avais dit qu’on s’arrêtait aux marchés de Noël d’Allemagne pour cette année, mais je ne résiste pas à la tentation d’aller pointer mon nez chez les voisins pour voir comment ça se passe. En Autriche par exemple, un marché célèbre dans le monde entier ouvre ses portes chaque année : le marché de Noël de Vienne. Et rien que Vienne, déjà, ça pète.

À lire aussi : Les marchés de Noël en Allemagne, de Berlin à Nuremberg

Il faut dire que pour la capitale autrichienne, la tradition remonte à plusieurs siècles, et ne cesse de prendre de l’ampleur d’année en année. La seule perspective de voir le superbe centre historique illuminé aux couleurs de Noël suffirait à mettre en joie le plus grognon des Ebenezer Scrooge, et pourtant ! On ne s’arrête pas là. Cette année, le grand marché de l’Hôtel de Ville, Wiener Christkindlmarkt, et celui du château de Schönbrunn, accueilleront respectivement des visiteurs jusqu’au 24 et 26 décembre – et le dernier sera même suivi du marché du Nouvel An, le Neujarhsmarkt, parce qu’on a du mal à ranger le sapin, en Autriche.

Mais promenez-vous dans la ville en suivant les arômes de pâtisseries autrichiennes, de pain d’épice et de punch de Noël bien chaud, et vous en découvrirez bien d’autres ! Du vieux marché de la Freyung au Spittelberg et en passant par le théâtre de Kasperl, vous risquez de vous remettre à croire au Père Noël malgré les bourdes de vos parents.

Ce qui personnellement ne m’arrange pas trop, vu que je n’ai jamais été enchantée par la perspective d’un vieux mec qui rentre chez moi par la cheminée, mais bon. Si on me donne des biscuits à la cannelle, ça passe.