The Boys Club #5 – William Réjault : « J’ai dû trouver ma masculinité dans un monde qui me la refusait »

Par  |  | Aucun Commentaire

William Réjault a gratifié de sa verve (et non sa verge) (même si on en parle pas mal) ce nouvel épisode de The Boys Club, le podcast masculinité chapeauté par Mymy avec l'aide de Fab !

William Réjault maîtrise la langue et l’ironie comme personne, ce fut donc une joie de le recevoir dans The Boys Club !

C’est le premier épisode avec un homme gay, et je suis heureuse d’avoir pu, à travers William, évoquer des problématiques un peu différentes : la séduction, l’amour, le sexe entre hommes, l’homophobie, les critères de beauté…

La masculinité, entre souffrance et identité à embrasser, est une ambivalence dont on n’a pas fini de discuter.

Avant de vous laissez, permettez-moi de m’excuser du retard avec lequel sort cet épisode ! Promis, juré, ça n’arrivera plus. Rendez-vous un mercredi sur deux !

Les précédents épisodes de The Boys Club

  1. Arthur : « Le premier réflexe des mecs, c’est de s’en sortir seuls »
  2. Lâm : « #MeToo, c’était une déflagration »
  3. Raphaël Descraques : « On est tous des petits garçons à l’intérieur »
  4. Thomas Hercouët : « J’ai levé une belette, comme on dit en Bretagne »

Abonnez-vous à The Boys Club !

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur FeedPress

Mymy

Mymy

Mymy est la rédac chef adjointe de madmoiZelle et c'est elle qui gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

zazouyeah

J'écoute le "boys club" en différé donc j'arrive ici après la bataille, mais je venais justement faire un tour des commentaires pour voir si j'avais été la seule à être dérangée par l'interview de William (pas dans le sens où je pense qu'elle ne devrait pas exister, ni que William est une horrible personne, mais dans le sens que beaucoup de ses propos m'ont crispée). Les commentaires plus haut ont bien repris les principaux éléments qui m'ont choquée (beaucoup de stéréotypes genrés, assume de ne pas vouloir se remettre en question, relents de paternalisme).

Je trouve même que les mecs qu'on a eus jusqu'ici sont "trop" déconstruits.
En fait j'imagine que c'est pour ça que j'ai été choquée par cet épisode : jusqu'ici, les mecs que vous avez reçu amenaient une vision remise en question de la masculinité, du coup je voyais ce podcast comme une porte d'entrée, un exemple de la manière de concilier ces idées reçues avec le vrai ressenti des vrais mecs (qui, spoiler, ne correspondent pas automatiquement à ces stéréotypes). A la manière de "the mask you live in", je voyais ce podcast comme un témoignage différent de ce qu'on entend d’habitude, à partir duquel commencer le dialogue avec des mecs qui par exemple se sentiraient mal dans ce rôle que la société leur assigne. D'où mon étonnement en écoutant cet épisode, où il y a au final peu de remise en question des stéréotypes de genre (mis à part peut être sur la fin, où on sent qu'enfin William laisse tomber ses barrières et se livre un peu).

Alors après si c'était ton but dès le début @Mymy de présenter la vision de la masculinité de tous les mecs et pas seulement de ceux qui la remettent en question, my bad, c'est que je n'avais pas compris la philosophie du podcast !