Je reste amie avec mes ex… et ça ne plaît pas à tout le monde

Cette madmoiZelle a beaucoup d'ex dans son entourage, qu'elle considère comme de simples amis. Et ça a pu lui poser problème dans ses relations amoureuses.

Je reste amie avec mes ex… et ça ne plaît pas à tout le monde©Helena Lopes/Pexels

Dans mon entourage d’amis proches, j’ai beaucoup d’ex-petits copains. C’est à dire beaucoup de mecs avec qui j’ai eu une relation de couple, des relations sexuelles… Et tout ce qui va avec.

Dans mon entourage un peu moins proche, j’ai encore d’autres ex qui gravitent — pas forcément des mecs avec qui j’ai eu une relation longue, mais au moins du sexe et une histoire.

Et si pour moi c’est anodin, ça a pu m’attirer quelques galères dans ma vie… surtout dans ma vie amoureuse.

Être amie avec ses ex : il faut du temps

Je suis une fille qui a beaucoup de groupes d’amis distincts, et beaucoup d’amis de longue date. Les plus présents dans mon quotidien, ce sont des gens de l’époque du collège : cela fait donc au moins 10 ans que l’on se côtoie.

En 10 ans, il s’en passe des choses…

Un jour il y a quelques années j’ai couché avec l’un de mes meilleurs amis (appelons-le Tom), puis je suis sortie avec lui pendant 2 ans, puis nous avons rompu.

Après quelques années, nous avons réussi à redevenir de très bons amis.

Il nous a fallu du temps : 2 ans bien tassés, sans se parler, pour faire correctement le deuil de notre relation amoureuse. Puis nous avons recommencé doucement à nous revoir en soirée.

Aujourd’hui il fait de nouveau partie des proches que je ne vois plus sortir de ma vie.

Avant cette expérience, je ne pensais pas que cela était possible. J’avais une vision très manichéenne des relations. Le couple c’est le couple, et quand ça casse, ça casse, il faut dire adieu pour de bon !

Mais après ça, je me suis rendu compte qu’il pouvait y avoir des nuances. Qu’en étant honnête avec moi-même et en communiquant, il m’était possible de rester sainement amie avec certains ex.

Peu de temps après ma rupture avec Tom, je suis sortie quelques mois avec un autre garçon fraîchement rencontré (appelons-le Paul). Notre relation était très conflictuelle, et nous avons fini par nous séparer.

Le même schéma qu’avec Tom s’est reproduit : au début il nous était impossible de rester en contact, il y avait beaucoup de tristesse et de colère, et il a fallu faire le deuil, ce qui a pris 2 ou 3 ans.

Suite à cette distance que nous nous sommes imposée, de la même façon qu’avec Tom, nous avons recommencé à discuter, sans aucune ambiguïté.

Comme j’habite dans une petite ville et que nous avions des amis en commun, Tom et Paul s’étaient liés d’amitié entre-temps, et donc quand je les ai retrouvés, ils étaient devenus très potes.

Aujourd’hui je n’imagine pas ma vie sans Tom et Paul parmi mes amis proches. Cela fait maintenant 5 ans que toutes ces histoires d’amour de sexe et de couple sont terminées.

Je ne les vois pas comme mes ex, j’ai même parfois du mal à me souvenir comment j’ai pu avoir une relation de couple avec eux, tant ça me paraît improbable !

Être amie avec ses ex : trouver le juste milieu

Tout au long de ma vie sexuelle, je n’ai jamais eu de coup d’un soir (et tu vas comprendre pourquoi je te parle de ça). Non pas par choix, mais parce que j’ai toujours eu besoin d’avoir un attachement et une relation continue avec les garçons.

Continue ne veut pas dire longue, mais ce sont toujours des relations qui s’exportent en-dehors de la chambre à coucher, dans ma vie quotidienne.

Le sexe pour moi n’a jamais été un objectif en soi, : construire une relation de bienveillance et d’amour (toutes proportions gardées) a toujours été le plus important.

Par la force des choses, j’ai autour de moi plein de garçons que j’aime de tout mon cœur, avec lesquels j’ai eu une vie sexuelle qui a fini par se terminer, mais avec lesquels j’ai tenu à garder une relation d’amitié, quand cela était possible.

Bien sûr, je n’ai gardé autour de moi que ceux avec qui j’étais persuadée que la relation était saine, ceux avec qui j’ai pu en discuter et qui étaient sur la même longueur d’ondes que moi !

Et ça n’a pas été le cas de tous, loin de là.

Parfois je sentais que l’amitié était impossible, parce qu’un amour ou une attirance était encore présente, donc je faisais le choix douloureux de définitivement couper les ponts, quand il le fallait.

Trouver le juste milieu est très difficile, être honnête avec soi-même et savoir s’avouer quand on veut garder un ex près de soi par peur de la solitude ou parce qu’on est encore trop attachée à lui émotionnellement est difficile…

Et ça passe par énormément de communication, d’honnêteté, et de courage.

Mais aujourd’hui, j’observe que c’est possible, et que ces amitiés me sont très précieuses.

Être amie avec ses ex : des problèmes dans le couple

Vu de l’intérieur de mon groupe d’amis, et par les gens que je côtoie au quotidien, tout est clair.

Tout le monde connaît mon tempérament, voit ma relation avec ces amis-ex que je côtoie toutes les semaines, et constate très bien qu’il n’y a rien de malsain ou d’ambigu.

Le problème, c’est quand je rencontre quelqu’un, et que tout à coup la question se pose :

Va-t-il comprendre et supporter que je sois amie avec plusieurs garçons avec lesquels j’ai couché, et/ou dont j’ai été amoureuse ?

Il m’est arrivé plusieurs fois de carrément oublier de préciser à mon nouveau copain que Tom, Paul, et d’autres étaient mes ex, ce qui montre à quel point je ne vois plus du tout notre relation sous ce prisme.

Mais à chaque fois, cela a été vu comme un mensonge, comme une tentative de ma part de cacher quelque chose. Alors à chaque fois, de la jalousie maladive a commencé à poindre.

Chose que j’ai toujours très bien comprise, sans pour autant l’accepter sans rien dire.

J’ai donc fini par ne plus faire l’erreur, et tout de suite aborder le sujet. C’est d’ailleurs un running gag avec Tom et Paul à chaque fois que j’ai un nouveau mec :

Alors, tu lui as dit que tous tes potes sont tes ex ?

Pour moi, c’est maintenant une sorte de sélection d’entrée : même si je comprends que certains puissent être jaloux de tout ça, ne pas l’accepter c’est ne pas m’accepter.

C’est ne pas accepter mon passé, ne pas accepter qui je suis. Et il a toujours été hors de question que je ne vois plus les personnes que j’aime pour garder un petit ami.

Être amie avec ses ex : accepter son passé et celui des autres

Pour l’instant, je n’ai pas rencontré le cas de figure où Tom, Paul ou un autre de mes ex avaient une copine qui ne m’aimait pas ou voyait dans ma présence auprès d’eux un problème.

Ou alors, ils me l’ont savamment caché.

Mais sachant que ça pouvait potentiellement être source de conflit pour leur future copine, j’ai toujours été assez discrète quand l’un ou l’autre a rencontré une fille.

Il y a quelques mois, j’ai rencontré un garçon super, avec qui je suis en couple. Très tôt dans notre relation, je suis partie 10 jours en camping en compagnie de mon meilleur ami d’enfance… avec lequel j’ai couché quelques temps.

Très tôt dans notre relation, je me suis posée la question : comment mon nouvel amoureux va-t-il réagir ?

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été aussi éprise d’un garçon, et j’avais tout à coup très peur qu’il parte, très peur que lui aussi ne supporte pas cette situation, très peur que lui aussi soit un mec jaloux.

J’ai finalement pris la décision de lui dire assez tôt. Voilà ce qu’il m’a répondu :

Ton passé c’est ton passé, j’estime que ça ne me regarde pas. Je te prends comme tu es, et je te comprends, moi aussi j’ai des ex dans mon entourage.

J’étais soulagée ! Au fil de notre relation, nous avons discuté, et j’ai découvert avec beaucoup de joie que nous partagions le même avis sur ce sujet.

Le passé c’est le passé, mais croire qu’on peut l’effacer et faire comme s’il n’avait jamais existé n’est que foutaise.

Je suis en paix avec mon passé, mon copain est en paix avec le sien, et donc nous n’avons aucun souci à en parler, et à l’observer depuis notre présent.

Aujourd’hui je suis très heureuse en couple avec cet homme qui m’aime dans mon entièreté, que j’aime dans son entièreté, qui me fait confiance, qui accepte Tom, Paul, et tous les autres amis que j’ai dans ma vie.

Je suis donc très fière de ne pas avoir fait l’impasse sur mes amitiés pour mes nouveaux amours.

Et toi, est-ce que tu es amie avec certains ou certaines de tes ex ?

À lire aussi : Comment rester ami avec son ex (quand c’est possible)

Une madmoiZelle

Une madmoiZelle


Tous ses articles

Commentaires

grenouilleau

@Crue. Merci pour ta réponse, c'est plus clair pour moi.
Et merci pour ton témoignage :)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!