Live now
Live now
Masquer
lilo-et-stitch-disney-anniversaire
Cinéma

J’ai redécouvert le film Lilo et Stitch et les différents thèmes qu’il aborde

En 2002, j’avais 10 ans et c’est l’âge auquel j’ai découvert le film Lilo et Stitch. Mais aujourd’hui avec un regard d’adulte, j’ai une lecture différente de ce Disney qui mérite plus de lumière.

Même si je n’avais pas revu Lilo et Stitch depuis des années, je reste très attachée à ce film pour diverses raisons. Ayant grandi seule avec ma mère, et étant à la recherche de représentations de cultures autre qu’occidentale étant métisse dans un village du sud-ouest, ce film a été une bouffée d’air frais. Alors, à l’approche de mon trentième anniversaire, je me suis fait un petit plaisir et j’ai revu ce chef d’œuvre des studios Disney.

Pour celles qui n’auraient pas eu la chance de le visionner voici un petit résumé sans spoiler. Dans une autre galaxie que la notre, un savant fou nommé Jumba met au point une expérience génétique appelée sobrement 6.2.6. Un spécimen d’une nouvelle espèce « résistante aux chocs, au feu, qui réfléchit plus vite qu’un super ordinateur, peut voir dans le noir et soulever des objets 3000 fois plus lourds que lui. Il a été créé avec un instinct de destruction ».

Condamnée à l’exil sur un astéroïde, l’expérience 6.2.6 arrive pourtant à s’échapper et atterrit sur la planète Terre et plus précisément sur l’île d’Hawaï. Une fois sur place, 6.2.6 se fait passer pour un chien, et est adopté par Lilo et Nani, deux sœurs qui viennent de perdre leurs parents tragiquement. Lilo une petite fille très imaginative le renomme alors Stitch !

Là où les choses se corsent, c’est que le conseil responsable de son exil charge un de leur membre ainsi que le génie diabolique responsable de sa création de le ramener dans leur galaxie. Bien évidemment Stitch ne se laissera pas attraper aisément… Auprès de Lilo et Nani il commencera même à développer des sentiments et des émotions. De leur côté les deux sœurs luttent pour rester ensemble en famille, contre l’avis des services sociaux.

lilo-et-stitch-film-disney-anniversaire

La famille comme thème central du film

Vous l’aurez compris, ce film soulève de nombreuses questions qui résonnent encore vingt ans plus tard. La plus importante reste la notion de famille. D’ailleurs la devise des sœurs, inculquée par leur père et qui reste une des citations les plus célèbres du film est :

« Ohana signifie famille. Famille signifie que personne ne doit être abandonné ni oublié. »

Lilo et Stitch

C’est un des premiers films Disney qui met en scène une famille sans parents, et formée par deux soeurs, qui doivent réapprendre à vivre sans leurs parents décédés dans un accident de voiture, tout cela dans l’Hawaï d’aujourd’hui.

Pour la première fois, il ne s’agit pas d’une orpheline dans un univers médiéval contraint à faire des tâches domestiques ou tomber amoureuse d’un prince. Mais plutôt de Nani qui doit mettre sa vie de côté, pour obtenir un job alimentaire qui lui permettra d’élever sa soeur cadette Lilo, qui se sent extrêmement seule depuis la mort de ses parents.

Car ce que soulève également Lilo et Stitch, c’est le deuil des êtres chers, comment continuer à vivre après leur départ, sans repère. Pour Lilo qui est encore très jeune, il s’agit de se construire sans quelqu’un pour lui inculquer certains codes sociaux mais également pour la rassurer.

Même si celle-ci a déjà bien intégré la notion de bien et de mal, la solitude dans sa maison familiale lui pèse… Ses camarades de classe ne font rien pour arranger les choses. Elles semblent faire preuve d’une totale absence d’empathie envers Lilo, et la rejettent sans cesse quand elle essaye de faire un pas vers elles.

« C’est encore moi, j’ai besoin d’un ami, de quelqu’un qui ne m’abandonnera jamais. Je sais pas envoyez-moi un ange… L’ange le plus gentil du monde. »

Lilo faisant une prière devant ce qu’elle croit être une étoile filante
lilo-et-stitch-anniversaire-film-disney

Apprendre à accepter l’autre

C’est dans ce climat plutôt dramatique que Stitch arrive dans la vie des filles, afin d’échapper à ses ravisseurs. Lilo voit en lui une occasion de ne plus être seule, mais s’aperçoit très vite que Stitch n’y met pas du sien… Sous la menace de son éducateur de ne pas pouvoir garder son animal de compagnie, elle se met en tête d’en faire un citoyen modèle, à l’image de son idole Elvis Presley.

Ce qui amène une autre thématique : le rejet des autres. Tout comme Lilo, Stitch cherche à se fondre dans le paysage afin d’être accepté par le monde qui l’entoure. Malgré leurs efforts, leur bonne volonté et leurs remisent en question ils n’y parviennent pas. D’ailleurs les autres ne manquent pas une seule occasion de leur rappeler qu’ils sont bizarres, différents ou laids. En bref qu’ils ne rentrent pas dans les cases définies par une société « bien pensante ».

« On a beau y mettre la meilleure volonté, parfois les choses ne se passent pas comme on le voudrait. Car parfois les choses doivent changer… Et parfois ça vaut même beaucoup mieux… »

Nani tente de réconforter Lilo

Au contact de Lilo, Stitch prendra conscience de la notion de famille, et que celle-ci n’est pas seulement formée de personnes du même sang. Elle peut être constituée par des êtres qui nous aiment et nous acceptent avec nos qualités et nos défauts. Être nuisible pour une personne ne veut pas dire que vous serez nuisible pour tout le monde. Lilo a d’ailleurs été attirée par les différences de Stitch et a fait ressortir le meilleur de lui-même.

« C’est ma famille, je l’ai trouvé tout seul sans l’aide de personne. Elle est petite et brisée, mais elle me convient.

Stitch
lilo-stitch-nani-disney-film

Lilo et Stich était une première du genre pour Disney

D’ailleurs ce film met en lumière bien d’autres thématiques, notamment l’ethnocentrisme dont j’aimerais dire quelques mots. Dès les premières images du film, il est facilement observable que l’une des passions de Lilo est de prendre en photo les touristes stéréotypés.

Principalement des blancs qui se laissent brûler sur la plage jusqu’au coup de soleil, qui dégustent des mets transformés plus que de raisons et possèdent une manière de vivre occidentalisée. Évidemment, en étant petite fille ce loisir m’avait juste semblé bizarre, aujourd’hui il me semble ultra intéressant. Pour une fois ce sont les locaux d’habitude pris en photo, qui prennent les photos.

C’est une critique des touristes qui se rendent à l’autre bout du monde sans savoir profiter des diversités culturelles que leur destination a à leur offrir. Dans Lilo et Stitch ils sont d’ailleurs souvent tournés en ridicules, ce qui ajoute du comique de situation à l’ensemble.

Alors vous l’aurez compris, si vous ne l’avez pas encore vu dépêchez-vous de vous connecter à votre compte Disney+. Ce film a vingt ans cette année, et me fait encore rire et monter les larmes encore aujourd’hui. Ces personnages sont attachants tous autant qu’ils sont et vous pourrez facilement vous identifier en eux. Quant à Stitch, il est devenu, en un temps record, un permanent incontournable et apprécié de la galaxie Disney.

Si vous êtes friands de l’univers de Lilo et Stitch, sachez qu’il existe également Stitch le film, Lilo et Stitch 2 ainsi que deux séries : Lilo et Stitch la série, et Leroy et Stitch.

À lire aussi : « Faire famille sans homme, c’est politique » : rencontre avec Matergouinité

Les Commentaires
15

Avatar de Sophie Castelain-Youssouf
11 juillet 2022 à 13h06
Sophie Castelain-Youssouf
J’avais beaucoup aimé ce Disney, avec ses copains outsiders Atlantide et La planète aux trésors.
C’est chouette de voir tous les thèmes abordés.
Petites coquilles en revanche :
- A moyenâgeux, préférer médiéval beaucoup moins péjorativement connoté et de fait plus neutre.
- sont attachants
- s’identifier à quelqu’un et non en quelqu’un.
Merci pour ta vigilance @Marvel je viens de faire les modifs, j'ai aussi vu que j'avais marqué "à l'approche de la vingtaine" à la place de "trentaine"... Un déni toujours plus exacerbé haha
3
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
[Site web] Visuel horizontal Édito (45)

« En tant que femme, c’est important de se battre pour être reconnue » : Neve Campbell dénonce les inégalités salariales dans Scream

Maya Boukella

10 août 2022

Food
Sponsorisé

On démêle le vrai du faux autour des céréales

Humanoid Native
Cinéma
Nope universal studio

Faut-il voir Nope, le nouveau film de Jordan Peele ?

Maya Boukella

10 août 2022

2
Pop culture
Olivia Newton-John et John Travolta sont les stars du film Grease

Grease : l’actrice Olivia Newton-John est décédée à 73 ans des suites d’un cancer du sein

Maya Boukella

09 août 2022

2
Interviews cinéma
[Site web] Visuel horizontal Édito (40)

Luck, le film d’animation sur la fille la plus malchanceuse du monde est sur Apple TV+

Maya Boukella

07 août 2022

1
Cinéma
Documentaire

Où regarder de bons documentaires ? On vous a déniché 4 mines d’or

Maya Boukella

05 août 2022

Cinéma
Lady Gaga et sa permanente dans House of Gucci

Lady Gaga rejoint Joaquin Phoenix à l’affiche de Joker 2, en salle en octobre 2024

Maya Boukella

05 août 2022

Cinéma
kevin spacey

En pleine débâcle judiciaire, Kevin Spacey doit verser 31 millions de dollars à la production de House of Cards

Maya Boukella

05 août 2022

Cinéma
tout le monde aime jeanne

Blanche Gardin et Laurent Lafitte entre drame et comédie dans Tout le monde aime Jeanne

Maya Boukella

04 août 2022

Interviews cinéma
[Site web] Visuel horizontal Édito (32)

À la recherche de pépites méconnues du cinéma queer ? Le site Queer Cinema Club, de Lawrens, est une mine d’or

Maya Boukella

31 juil 2022

Cinéma
Les Films Pelléas adèle exarchopoulos

Lassée des scènes de nu, Adèle Exarchopoulos s’exprime sur son rapport au corps à l’écran

Maya Boukella

28 juil 2022

La pop culture s'écrit au féminin