madmoiZelle.com

Alerte coup de vieux : que deviennent les actrices de la série « Desperate Housewives » ?

Dans la série américaine Desperate Housewives,, nous suivions la vie de Bree, Lynette, Susan et Gabrielle. Mais que sont devenues les actrices du show ? Installez-vous, on vous dit tout.

"@imdb"

Tout le monde a des secrets. Et chez les Desperate Housewives, encore plus qu’ailleurs, semblerait-il. Non, mais franchement, même si l’on a pu aimer cette série (qui n’a pas très bien vieilli hein), il y avait quand même des storylines qui étaient plus grosses qu’un paquebot.

Même si le show pouvait être, à l’époque, plutôt en avance sur son temps et que le quotidien des « Desperate » pouvait rappeler une certaine réalité, c’était malgré tout un peu trop tiré par les cheveux.

Cela ne nous a pas empêchées d’être tenues en haleine pendant huit saisons ! Rarement on a pu voir une série réussissant à mélanger suspense, humour et drame dans le même épisode.

Pour la petite histoire, Desperate Housewives a été la plus longue série dramatique mettant en scène des femmes dans les rôles principaux avec 180 épisodes, battant la série Charmed qui en comptait 178.

Allez hop, on se met en condition :

Et les actrices, que sont-elles devenues ? Que font-elles aujourd’hui, près de 9 ans après la fin de la série ? Oui, nous ne parlerons que des actrices de la série pour une fois, et pas des acteurs, qui pourraient faire l’objet d’un autre article si le cœur vous en dit (manifestez-vous dans les commentaires).

Eva Longoria – Gabrielle Solis

Gabrielle était présentée comme une jeune femme narcissique et capricieuse, sans réel intérêt pour autre chose qu’elle-même. En vérité, son personnage était sensible et fragile, et son évolution au cours des saisons sera une des plus réussies de la série.

Eva Longoria, son interprète, n’est pas qu’actrice.  Productrice, scénariste, réalisatrice et mannequin, elle a toute une multitude de casquettes sur la tête.

Après l’arrêt de Desperate Housewives, elle a partagé sa vie entre sa carrière de mannequin (elle est l’égérie de la marque L’Oréal), l’ouverture d’un restaurant à Las Vegas, le lancement de son propre parfum, la production de nombreuses séries et films comme Devious Maids, John Wick ou Grand Hotel. Elle est aussi la réalisatrice de quelques épisodes de Jane the Virgin, Black-ish et Very Bad Nanny. 

Elle possède également sa propre étoile sur le Hollywood Walk Of Fame à Los Angeles, et a été nommée philanthrope de l’année par The Hollywood Reporter pour son engagement envers la communauté latino-américaine et d’autres organismes humanitaires.

Côté vie perso, on se souviendra de son mariage (et de son divorce pour cause d’infidélité) avec le basketteur Tony Parker, et de sa participation au clip Balance-toi, qu’on a particulièrement envie de revoir un coup, pour le fun :

Aujourd’hui, l’actrice est mariée à l’homme d’affaires José Antonio Baston avec qui elle a eu un fils en 2018 : Santiago Enrique Baston.

Felicity Huffman – Lynette Scavo

Lynette était le roc, le pilier, la battante. Considérée par les hommes de la série comme pouvant être parfois castratrice (mdr, c’est eux qui étaient des gros nullos oui), elle avait pourtant réussi à faire cinq mômes tout en gérant la baraque et parfois même son boulot, quand elle n’était pas forcée de mettre sa carrière entre parenthèses.

Un cancer plus tard, elle prouve encore à tout le monde qu’elle gère bien la définition de « badass ».

Felicity Huffman, l’actrice qui a campé le rôle de Lynette pendant 8 saisons, a remporté de nombreux prix pour son rôle, et notamment un Emmy Award, ainsi qu’un Golden Globe pour le film Transamerica. Elle a ensuite fait son retour sur le petit écran avec les trois saisons d’American Crime, BoJack Horseman, Get Shorty : Agent Spécial Clara Dillard et dans la minisérie Dans leur regard. 

Mais à côté de sa carrière d’actrice, l’évènement qui a beaucoup fait parler d’elle, c’est lorsqu’elle a reconnu avoir versé un pot-de-vin pour falsifier les notes de sa fille, afin de lui permettre d’accéder à une prestigieuse université américaine.

Marcia Cross – Bree Van de Kamp

Personnellement, Bree était mon personnage préféré. Femme au foyer par excellence, super cuisinière, reine de la maison, aucun faux pli ne dépasse. Et pourtant, quelle richesse dans ce personnage ! Son caractère tourmenté et passionné me fera l’adorer saison après saison, tant elle était complexe et incontrôlable.

Marcia Cross, qui avait déjà été révélée grâce à son rôle de Kimberly Shaw dans Melrose Place, a poursuivi sa carrière en faisant quelques apparitions dans des films et séries comme New York, Unité Spéciale, mais sans grand succès. Ce n’est qu’en 2015 qu’elle incarne la présidence Haas dans la série Quantico pendant deux ans.

Actuellement, on a pu la voir tourner dans le pilote de Jane the Novela : Renata qui est une série dérivée de Jane the Virgin. 

Côté vie perso, elle a dévoilé en 2018 son combat contre le cancer qu’elle a aujourd’hui gagné haut la main. Devenue veuve en 1993, elle a épousé en deuxièmes noces le courtier Tom Mahoney avec qui elle a eu des jumelles.

Cette grossesse a d’ailleurs été à l’origine d’un contentieux l’opposant au créateur de Desperate Housewives, qui jugeait sa grossesse trop compliquée à faire coïncider avec le tournage de la série. Marcia Cross a dû s’engager à ne plus tomber enceinte durant le temps du contrat l’unissant à la série.

Teri Hatcher –  Susan Mayer

Pire personnage de la série (oui, c’est un avis totalement personnel et sans fondements particuliers, je le sais), Susan était la reloue de service. Ayant un âge mental bien inférieur à celui de sa propre fille pourtant adolescente, elle avait le don pour se fourrer dans des situations plus ou moins comiques, mais surtout ridicules.

Pour Teri Hatcher, comme pour Marcia Cross, ce n’est pas Desperate Housewives qui l’a révélée au grand public. Déjà bien connue des téléspectateurs grâce à la série Lois & Clark ou avec son rôle de James Bond Girl dans Demain ne meurt jamais, elle a réussi à redonner un coup de fouet à sa carrière en acceptant le rôle de Susan Mayer.

Après l’arrêt de la série, elle a prêté sa voix dans Coraline de Henry Selick ou encore dans Planes 1 et 2. On a aussi pu la voir dans Sundown de Fernando Lebrija ou plus récemment dans Madness in the Method de Jason Mewes.

Niveau séries, elle a joué Ella Lane, la mère de Loïs Lane, dans l’épisode 8 de la saison 10 de Smallville, en clin d’œil à son rôle dans Lois et Clark. Elle aura également un rôle récurrent dans Supergirl. 

Du côté de sa vie privée, Teri Hatcher a eu une fille, Emerson Rose, qu’elle a élevée seule.

Elle a aussi révélé au cours d’un entretien à Vanity Fair avoir subi des abus sexuels à l’âge de cinq ans par le mari de sa tante, qui a écopé de 14 ans de prison et qui est mort d’un cancer du côlon. Karma !

Et les autres, elles deviennent quoi ?

Nicollette Sheridan, qui interprétait la sulfureuse Edie Britt, a perdu son procès contre Marc Cherry, le créateur de la série Desperate Housewives, à qui elle réclamait 20 millions de dollars pour rupture abusive de contrat et mauvais traitement sur le plateau de tournage. Elle a ensuite fait son retour télévisuel dans la série Dynastie pendant deux saisons.

La semaine prochaine, on s’attaque à quelle série à votre avis ?

Tu aimerais aussi ...