Zut, Le Pen bouge encore !

On croyait Le Pen à bout de souffle, hé beh non. Il respire encore et il a toujours mauvaise haleine. Pour présenter sa candidature aux élections européennes dans le sud de la France,  il n’a pas trouvé mieux que d’insulter les Marseillais en jouant de ce bon vieux pipeau xénophobe qu’il affectionne tant. Attention, jeu-de-mot-qui-pue […]

Zut, Le Pen bouge encore !

On croyait Le Pen à bout de souffle, hé beh non. Il respire encore et il a toujours mauvaise haleine.

Pour présenter sa candidature aux élections européennes dans le sud de la France,  il n’a pas trouvé mieux que d’insulter les Marseillais en jouant de ce bon vieux pipeau xénophobe qu’il affectionne tant.

Attention, jeu-de-mot-qui-pue : le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, « prétend qu’il y a 300 000 musulmans à Marseille, le jour où ils seront 800 000, le maire ne s’appellera plus Gaudin mais peut-être Ben Gaudin ». Et Le Pen d’ajouter : « L’immigration de masse tend à prendre l’allure d’une véritable colonisation ».

Sereine, la mairie de Marseille rétorque : « Il est effectivement vraisemblable que dans l’avenir, Marseille aura un maire avec un nom à consonance étrangère, pour nous ce n’est pas quelque chose qu’on voit arriver avec horreur mais au contraire le couronnement de ce creuset culturel qu’est Marseille ».

On imagine à peine ce que le vieux chef du Front National pense de l’élection de Barack Obama à la Maison Blanche…

Allez zou, à l’hospice pépère, et n’oublie pas ton pipeau.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 26 mars 2009 à 10h43

    Il se sentait oublié, il a voulu faire parler de lui, dans deux ou trois semaines les gens l'auront sorti de leur tête. Un gus avec des idées aussi rétrogrades mérite juste qu'on l'ignore...

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)