Zayn Malik se confie sur son trouble du comportement alimentaire (et c’est important)

Zayn Malik, ex-membre de One Direction, parle pour la première fois du trouble du comportement alimentaire dont il a souffert. Et c'est rare qu'un homme s'exprime sur la question.

Zayn Malik se confie sur son trouble du comportement alimentaire (et c’est important)

Zayn Malik, ancien membre des One Direction ayant lancé sa carrière solo au printemps 2015, sort une autobiographie sobrement intitulée Zayn. Il y parle de son parcours, bien sûr, de son rapport à la musique et à la célébrité, mais aussi, pour la première fois, de son trouble du comportement alimentaire. Je vous ai traduit l’extrait pertinent.

Zayn Malik parle de son trouble du comportement alimentaire

« Quand je revois des photos de moi prises autour de novembre 2014, avant notre dernière tournée, je me rends compte d’à quel point j’étais malade. »

zayn-malik-asian-awards

Zayn Malik aux Asian Awards 2016, sa première apparition publique après son départ de One Direction

« Je ne l’ai jamais évoqué publiquement auparavant, mais j’ai fait du chemin depuis mon départ du groupe. Je souffrais en réalité d’un trouble du comportement alimentaire.

C’est pas que je m’inquiétais pour mon poids, c’est juste que je pouvais passer des jours — deux, parfois trois d’affilée — sans rien manger du tout. C’est devenu assez sérieux, même si à l’époque je n’avais pas identifié le problème.

J’avais l’impression de ne rien pouvoir contrôler du tout dans ma vie, sauf la nourriture.

Je pense que c’était une question de contrôle. J’avais l’impression de ne rien contrôler dans ma vie, et comme la nourriture était quelque chose que je pouvais contrôler… j’ai pris le pouvoir.

J’ai perdu tant de poids que ça m’a rendu malade. La charge de travail et le rythme de la vie en tournée, en plus des diverses pressions et tensions au sein du groupe, ont vraiment eu un impact sur mon rapport à la nourriture. »

À lire aussi : #RecoveryIs, un message d’espoir contre les troubles du comportement alimentaire

Pourquoi c’est important que Zayn Malik évoque son trouble du comportement alimentaire

Dans l’imaginaire collectif, les troubles du comportement alimentaire, c’est un problème féminin. De nombreuses mesures sont mises en place pour aider les adolescentes et les femmes qui souffrent d’anorexie ou encore de boulimie — et c’est très important !

À lire aussi : Tumblr : des produits minceur font leur pub sur les tags anorexiques

25% des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire aux États-Unis sont des hommes.

Mais s’il est déjà très dur de souffrir de troubles du comportement alimentaire, la peine peut être double pour les hommes. Comme ils n’ont pas été sensibilisés à ce problème, ils peuvent — ainsi que Zayn le raconte — ne pas le reconnaître, ne pas en évaluer la gravité, ne pas oser en parler.

big-the-mask-you-live-in-documentaire-masculinite

Il est donc très inspirant de voir une star comme Zayn Malik, dont la voix porte loin, parler sans fard d’un problème encore trop souvent tabou. Et il y a fort à parier que certains hommes, en lisant ses propos, réfléchiront à ce qu’ils ressentent et à leur propre santé.

À lire aussi : Les maladies mentales, un sujet tragiquement tabou aux États-Unis

Comment aider les hommes souffrant de troubles du comportement alimentaire ?

Comme on l’apprend sur Mic, 25% des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire aux États-Unis sont des hommes, et une association leur est même consacrée.

eating-disorders-male

Une campagne de sensibilisation britannique : « Vous pensez que seules les femmes sont touchées par les troubles du comportement alimentaire ? Détrompez-vous »

En France, je ne trouve ni chiffres, ni association ou autre organisation dédiée aux hommes souffrant de troubles du comportement alimentaire. Ils existent pourtant, c’est une évidence… alors espérons que des messages comme celui diffusé par Zayn Malik fassent évoluer les consciences à un niveau mondial.

À lire aussi : La masculinité et ses mille visages au cœur d’une série de portraits

Zayn Malik, une star inspirante et émouvante

Dans son autobiographie, Zayn Malik évoque d’autres problèmes de santé. Il parle de ses TDAH, les Troubles Déficitaires de l’Attention avec Hyperactivité, ainsi que de ses pics d’anxiété, qui ont ralenti l’avancée de sa carrière solo.

« Le matin du Capital Radio Summertime Ball 2016, une crise d’anxiété m’a foncé dessus aussi vite qu’un foutu train. Je me sentais mal. Je ne pouvais pas respirer.

L’idée de la représentation me faisait vriller et l’anxiété me paralysait. »

#WangoTango

A photo posted by Zayn Malik (@zayn) on

« Une immense peur venue de nulle part m’a submergé, et avec elle est venue une tonne de doutes.

Une immense peur m’a submergé. J’étais totalement fermé, psychologiquement. Je me heurtais à un mur invisible. L’anxiété me paralysait. Je ne pouvais pas respirer.

Quand mon équipe est venue voir ce qui clochait, j’étais totalement fermé, psychologiquement. Je décidais de sortir de la maison, d’atteindre la voiture pour qu’on me ramène à Wembley, mais au bout de quelques pas je me heurtais à un mur invisible. […]

Du coup maintenant je vais plutôt faire des salles plus modestes et partir de là pour monter en puissance. Je ne vais pas laisser cette anxiété gâcher ma vie. »

À lire aussi : À quoi ressemble l’anxiété ?

Décidément, les stars de cette génération ont bien des côtés inspirants — je pense notamment à Zendaya qui me subjugue par sa coolitude et son intelligence… Personnellement, je salue Zayn Malik d’avoir trouvé la force de se confier ainsi ! J’espère qu’il servira de modèle.

Car quand on a un souci, de santé physique ou mentale, en parler, c’est le début de la guérison. Même quand on est un garçon.

À lire aussi : Des hommes en larmes dans un projet photo qui repense la masculinité

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Scotty McMuffin
    Scotty McMuffin, Le 8 novembre 2016 à 12h20

    C'est une histoire qui me touche, sincèrement. Lorsque j'étais en terminal, mon meilleur ami souffrait d'un TCA. C'était choquant de le voir aussi maigre à la rentrée alors que deux-trois mois auparavant, il était plutôt en chair. Il arrivait à entrer dans une veste pour fille, taille 34! C'était vraiment une année difficile pour lui, il était souvent absent, et il faisait de grave crises d'angoisse au point de s'évanouir d'un coup.
    Bref, depuis tout va bien pour lui, il a de nouveau une alimentation normale et a repris du poids :)

    (désolée, je raconte ma p'tite vie...)

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)