YouTube vire les labels indépendants

Suite à un conflit avec les maisons de disque, YouTube va retirer les clips de milliers d'artistes, dont certains aussi célèbres qu'Adele ou les Arctic Monkeys.

YouTube devrait retirer d’ici quelques jours les clips de labels indépendants tels que XL Recordings, qui produit Adele et Radiohead. La maison de disques a en effet refusé de signer les nouvelles conditions tarifaires proposées par YouTube pour le service de streaming payant que va lancer le site.

Ce service dont on ne connaît pas encore les modalités s’ajouterait à ce que propose actuellement YouTube. Mais pour forcer les petits labels à collaborer, le géant du streaming prévoit de retirer les clips de leurs artistes sur l’ensemble du site s’ils refusent de signer.

Profitons tant qu’on peut…

Les trois majors, Universal Music, Warner Music et Sony Music, ont déjà signé l’accord. Elles auraient perçu une avance d’un million de dollars sur les trois prochaines années. Les indépendants s’estiment lésés par des conditions tarifaires parmi les plus basses du marché.

« Sur Deezer, 1 million d’écoutes c’est 1500€, contre 600€ sur Spotify et 150€ sur YouTube », explique à Libération Eric Petroto, président de CD1D, une fédération de petits labels français. Perçue par les maisons de disques, cette somme doit ensuite être (en partie) reversée aux artistes.

Les indépendants représentent 10% du catalogue de YouTube. Selon Robert Kyncl, directeur des opérations commerciales chez le géant de la vidéo, les clips des labels n’ayant pas signé l’accord devraient être retirés d’ici quelques jours.

? Merci à Lady Von Duck de nous avoir signalé cette information !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cecelight
    Cecelight, Le 25 juin 2014 à 7h34

    C'est un putain de scandale.

    j'vais pas revenir que outre les labels indépendants les petits artistes en prenne tour leur grade, que le contenu qui ne dépend pas de structure sera détruit.

    ça fait des mois que les youtubeurs préviennent que la plateforme youtube rachetée par ces monstres de google allait changer, baissant son pantalon devant les majors flippées à l'idée de perdre leur capital au lieu de le faire fructifier en proposant une nouvelle économie... Mais non. On détruit de la créa, on détruit de la mémoire, et bordel on détruit une nouvelle culture.

    Rest In peace Youtube...Un nouvel hébergeur va monter, et toi tu sera enterré.


    ça m'étonne que les Anonymous n'aient toujours pas réagi.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)