Woody de « Toy Story » : le diapo qui tue ton enfance

Woody de Toy Story est l'un des personnages qui ont le plus bercé notre enfance. Alors le voir dépeint en pervers, ça picote un peu l'âme d'enfant. 

Woody est probablement le personnage que j’imagine le moins faire des trucs un peu sales. Parce qu’il m’a accompagnée pendant mon enfance, déjà, et que l’imaginer mettre des fessées ou tuer des gens me parait aussi improbable que d’imaginer mon ours en forme d’hippopotame copuler avec le papier-peint à fleurs qui ornaient ma chambre de petite fille.

Et puis surtout, son côté donneur de leçons, droit dans ses santiags et rempli de valeurs archaïques qui fleurent bon une autre époque m’empêche de le percevoir comme un mec aux moeurs de fifou.

Alors forcément, quand la série Hentai Woody m’a été envoyée, je n’ai su que faire. Je n’ai su que dire. Je suis restée coite. J’ai tremblé un peu et j’ai entendu des cris d’enfant dans ma tête. Ces cris, c’était les miens. Ceux de la moi de 7 ans qui découvre Toy Story et qui ne peut désormais plus oublier les clichés qui le montrent en dingue du cul et de la souffrance d’autrui.

C’est donc avec beaucoup de prudence que je t’invite à regarder ce diapo : entre chaque photo, je te conseille d’inspirer en mettant ta tête en arrière et d’expirer en la penchant. Très fort. Pour amoindrir le coup qui sera fait à ton coeur. Personnellement j’ai humé mes huiles essentielles comme jamais, et j’étais à deux doigts de les boire pour me calmer. C’est dire la puissance de ces images.

Des images qui mettent en action les figurines de Woody-au-regard-pervers créées en 2010 et remises en vente par la marque Kaiyodo. Pour t’offrir la version creepy du cowboy, tu devras débourser l’équivalent de 27€.

La perte de notre âme d’enfant a donc un prix.

– via Kotaku

Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Biscanarza
    Biscanarza, Le 3 janvier 2014 à 18h44

    Je crois que ce qui m'a le plus choquée est la présence de ce cher professeur Layton...

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)