Les séances 100% féminines de Wonder Woman énervent des mecs (« pas du tout misogynes » hein)

Par  |  | 111 Commentaires

Une séance 100% féminine de Wonder Woman a été programmée. Et ça a déplu à pas mal de monde, dont un mec bien bas de plafond qui a décidé de S'INDIGNER.

Les séances 100% féminines de Wonder Woman énervent des mecs (« pas du tout misogynes » hein)

Wonder Woman sera en salles le 7 juin dans nos contrées. Aux États-Unis, il est déjà diffusé dans certains cinémas.

Au Texas, notamment, certains établissements de la chaîne Alamo Drafthouse ont décidé de passer Wonder Woman dans des séances réservées aux femmes — du public à la projectionniste en passant par les ouvreuses.

Les séances féminines de Wonder Woman font polémique

Ces séances ont connu un franc succès et plusieurs projections 100% féminines ont été ajoutées à l’agenda du cinéma. D’un autre côté, de nombreuses voix, majoritairement masculines, ont décrété que c’était sexiste d’interdire des séances aux hommes.

Les community managers du cinéma ont répondu à plusieurs commentaires offensés. Ils ont expliqué que ce n’est pas un choix sexiste mais une façon de célébrer un personnage très important pour les femmes à travers le monde, et ce depuis des décennies.

À lire aussi : Ces héroïnes de comics qui font plaisir à voir

Il faut savoir que l’Alamo Drafthouse est une chaîne de cinéma connue pour ses évènements spéciaux et ses règles strictes. On peut être banni•e à vie si on utilise son téléphone pendant une séance !

La réponse de l’Alamo n’a pas arrêté un homme qui a décidé d’écrire un mail au maire d’Austin, la ville où se tiennent ces projections spéciales.

Le mail d’un homme indigné par les projections féminines de Wonder Woman

La missive de ce Texan, Richard Ademuri, est disponible en intégralité et en anglais sur UpWorthy, en voici un extrait en français.

« J’espère que tous les hommes vont boycotter Austin et faire leur possible pour ternir l’image de la ville. […]

L’idée d’une héroïne féminine est un bel exemple du fait que les femmes veulent avoir l’air de réussir sans réussir quoi que ce soit. […]

Nommez-moi une invention que l’on doit à une femme ! Les accomplissements d’un genre de seconde zone sont bien pâles en comparaison à tout ce qu’il y a de grandiose dans l’histoire humaine, et que l’on doit aux hommes, pas aux femmes. […]

Je ne hais pas les femmes. Je hais leur hypocrisie et l’hypocrisie du mouvement « pour les femmes ». […] »

Quand un mec ne « hait pas les femmes » mais les considère tout de même comme « un genre de seconde zone »

À lire aussi : Les femmes qui ont marqué la science à l’honneur dans une série d’illustrations

Le maire d’Austin, loin d’être déstabilisé par ce mail, a décidé de répondre poliment à son auteur. Poliment, et avec pas mal de sel.

La réponse du maire d’Austin au misogyne anti-Wonder Woman

Voici un extrait de la réponse de Steve Adler, maire d’Austin au Texas.

« Votre boîte mail a été hackée par un individu étonnamment hostile. Attention à la sécurité de votre compte, sinon les propos de cette personne ignare et sexiste vont vous donner mauvaise réputation ! […]

Imaginez, on pourrait croire que vous ne savez pas que les femmes ont inventé les seringues, les canots de sauvetage, les issues de secours, le chauffage central et solaire, un système de contrôle des torpilles qui a posé les bases du Wi-Fi ou encore du GPS, et même la bière. »

À lire aussi : Marion Seclin vous présente les femmes qui ont marqué la science dans « Les Scienceuses »

« Je n’ose pas imaginer votre embarras si quelqu’un pensait que vous êtes indigné parce qu’une entreprise privée a saisi une opportunité commerciale en réservant la projection d’un film de super-héros aux femmes. […]

Vous et moi, nous sommes des hommes sérieux n’ayant pas de temps à consacrer à la pitoyable créature qui a usurpé votre identité et votre rayonnante personnalité pour écrire ce pathétique email. […]

Si vos voyages devaient vous mener un jour à Austin, sachez que tout le monde est le bienvenu ici, même ceux qui écrivent ce genre d’emails révélant des opinions faisant honte à la modernité, à la décence et au senscommun. »

Je pense lancer une pétition officielle pour que le maire d’Austin ait un petit rôle dans le prochain Wonder Woman et devienne un super-héros politicien luttant contre l’ignorance et le sexisme.

Avec un slip sur son collant.

À lire aussi : Typologie des tenues de super-héroïnes

Une séance réservée aux femmes, ça choque, alors que…

C’est tout à fait cohérent d’organiser une séance 100% femmes pour Wonder Woman. Elle est, par essence, unE héroÏNE, une égérie féministe qui ne s’en laisse pas conter.

C’est une amazone quasi-invincible, bon sang !

J’aimerais me dire que ces mecs sont aussi choqués par le fait que des hommes se réunissent pour disserter sur les droits des femmes à disposer de leur corps.

Mais je pense qu’ils s’indignent surtout quand c’est à eux qu’on interdit des choses. Comme cette séance de Wonder Woman qui est un évènement isolé dans tout un week-end pendant lequel ils pourront librement se rendre au cinéma…

Que t’inspire cette séance spéciale ? Irais-tu voir Wonder Woman avec un public 100% féminin ? Penses-tu aussi que les femmes sont un genre de seconde zone ? (J’espère que non.)

À lire aussi : Wonder Woman devient ambassadrice honoraire pour les Nations Unies

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu’elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (111) Facebook ()
  • Maximonstre
    Maximonstre, Le 7 juin 2017 à 22h41

    Dans les faits, cet homme est con.
    Mais bordel ! Comment promouvoir l'égalité si on soutient des événements de ce type ? C'est. Si. Contradictoire.
    Exclure tous les hommes, c'est faire une généralisation et ça, ça pue. C'est une insulte à tous ceux qui sont féministes aussi.
    Pour moi, c'est clairement du mercantilisme, se servir du sexisme comme argument de vente est odieux.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!