« Wonder », le film poignant sur un enfant défiguré se révèle un peu plus dans un nouveau trailer

Par  |  | 7 Commentaires

Le réalisateur du Monde de Charlie revient au cinéma avec un nouveau drame qui pourrait changer votre vie. Faites connaissance avec Auggie, jeune héros de Wonder.

« Wonder », le film poignant sur un enfant défiguré se révèle un peu plus dans un nouveau trailer

— Mise à jour du 9 août 2017 

Wonder, le film bouleversant avec Owen Wilson se dévoile un peu plus dans une seconde bande-annonce. Un objet filmique délicat qui nous présentera August, un jeune garçon atteint d’un syndrome rare. Un trailer qui résonne comme une gifle.

— Article initialement publié le 24 mai 2017 

Wonder, c’est un petit bijou de la littérature jeunesse signé RJ Palacio, qui présente une très belle leçon de vie. Et il va bientôt débarquer sur grand écran !

À lire aussi : Jetez-vous sur ces bouquins avant qu’ils ne sortent au cinéma en 2017 !

Wonder, une histoire pleine d’humanité

August a 10 ans et est atteint du syndrome de Treacher Collins depuis sa naissance, ce qui lui cause une déformation prononcée au visage.

Son père, sa mère et sa sœur forment une famille soudée qui adoptent la philosophie « nous contre le reste du monde » pour protéger August d’éventuelles violences.

Pour la première fois de sa vie, il va intégrer une école publique, aux côtés d’autres enfants. Avec son casque d’astronaute fétiche sur la tête, il va lutter contre les préjugés et se faire des amis.

Stephen Chbosky, le créateur de l’émouvant Monde de Charlie, s’est attelé à l’adaptation de ce roman plein d’humanité, et la première bande-annonce est enfin là !

Wonder et sa leçon de vie

Je pourrais vous dire des banalités : Wonder prouve une fois de plus que c’est pas l’extérieur qui compte. Que quand on aime quelqu’un, peu importe à quoi il ressemble. Que oui, les enfants sont méchants, surtout entre eux.

Mais en fait, Wonder va bien plus loin que ça. Dans le bouquin (que j’ai adoré), Auggie (le surnom d’August) fait comprendre que jamais les autres ne pourront réellement le comprendre. Et il a raison.

J’ai compris les émotions qu’il exprimait, j’ai compris aussi ce que l’auteur voulait transmettre comme message, mais jamais je ne pourrais véritablement m’imaginer dans la situation d’August.

Wonder, bientôt au cinéma

C’est le petit Jacob Tremblay de Room qui campera le rôle difficile d’Auggie. Avec Julia Roberts et Owen Wilson, il va vous conter une histoire que vous n’oublierez pas de sitôt.

Je vais pétitionner pour que Wonder soit une lecture obligatoire à l’école, en attendant la sortie en France le 20 décembre 2017. 

À lire aussi : Young Adult – Les lectures d’Elise Costa


Aki

Aki était un panda dans une vie antérieure. Elle a découvert les séries et les films un peu tard mais s'est bien rattrapée depuis et œuvre désormais chez madmoiZelle dans ces rubriques. Fana de comédies musicales et de Joss Whedon, elle partage aussi la passion globale de la rédac pour la nourriture.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Denderah
    Denderah, Le 9 août 2017 à 21h46

    @HarryJoe

    Tout à fait, la maladie a divers degrés de gravité. Et j'ai déjà vu le visage de cet homme, avec son enfant atteint du même syndrome si je ne m'abuse, car c'est un des malades les plus connus et médiatisés (sans doute parce que justement il est atteint d'une forme moins déformante que d'autres...).
    Et je trouve de fait que même comparé à lui le petit garçon du film ne semble pas aussi atteint. Bon après je ne sais pas s'ils ont changé quelque chose, mais dans la nouvelle bande annonce, il m'a semblé un peu différent. :hesite:

    Sinon, oui, certains malades pourront s'y reconnaitre, mais d'après ce qu'en disait @yuyunaâ le petit héros du livre avait justement une forme plus grave. Enfin bon, on verra bien ce que le film donnera.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!